LETTRE A L AVOCAT DU TUTEUR

 LETTRE OUVERTE  A L'AVOCAT QUI ose  m'accuser mensongèrement de diffamer la tutrice.

Maître X,
Je viens de recevoir votre courrier m'ordonnant de fermer mon site Justiciables en colère sous prétexte que je nuis gravement à sa réputation et à son honneur quand  je l'accuse d'avoir fait de mon fils, qui souffrait à l'époque de dépression chronique grave, un SDF pendant 6 mois.
Vous  osez dire que ces accusations sont infondées ?????? De quel droit ? Les faits rementent à 2014 , vous ne connaissez laa tutrice que depuis un mois et vous ne me connaissez pas de quel droit m'accusez vous de mentir ?
Dès sa ' prise de pouvoir ' en 2014  le premier geste de la tutrice a été de foutre mon fils à la porte du pavillon qu'il occupait avec l'accord de sa grand mère.  Mon fils s'est alors retrouvé à la rue et il a vécu un véritable enfer : souffrant de dépression chronique grave il a dû être hospitalisé et devait, faute de logement, coucher dans la rue entre deux séjours à l'hôpital. Vous imaginez les répercussions sur sa santé et son état psychologique d'autant qu'il avait  précédemment fait des tentatives de suicide et que la tutrice le savait parfaitement.
J'ai vécu dans une angoisse absolument indescriptible pendant ces huit mois et je ne cessais d'adresser des courriers à la tutrice et au Juge des tutelles pour les alerter sur les dangers encourus par mon fils et sur l'enfer que nous vivions tous les deux .
Non seulement la tutrice n'a jamais je dis bien jamais pendant ces huit mois qui nous ont paru interminables répondu une seule fois ni levé le petit doigt ni autorisé mon fils à réintégrer le pavillon mais eu la perversité de m'accuser moi de harcèlement. et il s'en est suivi une procédure judiciaire qui a coûté 50.000€ à ma famille. Les avocats vos confrères ont fait une bonne affaire !!
L'argent pris par la tutrice à ma mère - je précise que la tutrice reçoit chaque mois 600€ pour s'occuper de ma mère qu'elle délaisse totalement et qu'elle a laissée pendant plus d'un an dans sa maison de retraite sans vêtement, ni shampoing, ni brosse à dent etc.  l'argent pris par la tutrice n'est rien par rapport aux souffrances atroces qu'elle a infligées à mon fils à moi même et à sa ' protégée ' ma mère qui s'arrachait les cheveux en voyant son petit fils à la rue mais ne pouvait rien faire étant prisonnière des décisions de cette tutrice qu'elle haïssait .
Si je raconte publiquement sur mon site toutes les horreurs commises par la tutrice  ce n'est pas pour me venger de ce qu'elle nous a fait subir mais pour alerter les gens sur les horreurs et les atrocités du système tutélaire qui se dit de protection et n'est que de prédation.
 Vous pouvez me faire fermer mon site mais vous ne pourrez jamais me faire taire.  Toute ma vie aujourd'hui est axée sur la lutte contre ce système tutelle d'une monstruosité, d'une inhumanité et d'une barbarie phénoménales.
La tutrice a mis sciemment la vie de mon fils en danger et cela doit se savoir.
Vos menaces Maître, que je trouve terriblement déplacées, loin de me décourager me persuadent au contraire que le combat que je mène contre les tutelles - aux côtés des autres membres du Collectif SOS VICTIMES - est juste .
Nous ne lâcherons jamais !!!
LG/DF