Sylvie Walter  vous avez eu tort de vous attaquer à mon fils !

 Madame Sylvie Walter  tutrice, enfin comme on dit maintenant mandataire judiciaire  me fait un procès en diffamation  et me force à fermer mon site  parce que je porte atteinte  à son honneur !!!!!

Cette dame ose parler de son honneur après ce qu'elle a fait subir à mon fils !!!!!!  Elle lui a fait vivre, un véritable enfer  qui a duré huit mois et elle a mis sciemment sa vie en danger.

Mon fils  souffre de dépression chronique depuis l'âge de 14 ans .

EN septembre 2013, son grand-père avec qui il viviait et s'entendait très bien est décédé.  La grand-mère d 'Eric a été placée sous tutelle extérieure contre sa volonté et la mienne.

Dès que le tuteur Madame Sylvie Walter, a été nommé je lui ai écrit pour savoir si Eric qui était, malade, sans travail et sans logement pouvait continuer d'habiter le pavillon de ses grands-parents.

La tutrice Madame Walter n'ayant pas donné son accord, le pavillon,  étant inoccupé pouvait être squatté ou cambriolé  mais surtout mon fils s'est retrouvé à la rue du jour au lendemain. Et ce alors qu'il était en dépression grave.

Sa dépression s'est accentuée,  les pompiers l'ont trouvé errant dans la rue et l'ont conduit aux urgences de l'hôpital Mondor , le psychiatre a décidé de l'hospitaliser  aux Murets, établissement psychiatrique à 40 km de chez moi.

Eric faisait constamment des fugues et l'hôpital ou le Commissarait me téléphonait en pleine nuit pour me prévenir qu'il avait fugué. Je vivais dans l'angoisse du matin au soir. Puis au bout de deux ou trois jours il revenait de lui même à l'hôpital. 

Son grand-père, qui s'inquiétait beaucoup pour lui car il savait que je vivais dans la précarité et ne pouvais aider mon fils financièrement, lui avait fait un legs pour qu'il puisse se sortir de cette situation difficile. Le notaire nous avait dit que le legs ne pouvait être liquidé avant la mise sous tutelle de ma mère... Donc dès que la tutrice a été nommée moi-même et le notaire  lui avons écrit pour lui demander de faire le nécessaire au plus vite.

Mais la tutrice n'a strictement rien fait et donc mon fils s'est retrouvé malade et à la rue entre deux hospitalisations.  Cela a duré huit mois, huit horribles mois !  J'écrivais à la tutrice pour  lui demander d'agir mais elle ne faisait rien !  Mon frère, pressé de toucher sa part de  la succession a téléphoné à la tutrice pour lui demander  pourquoi les choses n'avançaient pas et elle lui a répondu que je la ' harcelais '  Ce mot de harcèlement est particulièrement ignoble. Mon fils était malade, à la rue, j'écrivais à la tutrice je lui expliquais que mon fils avait fait des tentatives de suicide  et que c'était insupportable de le voir malade et à la rue mais elle ne me répondait jamais ! Quand j'allais voir mon fils à l'hôpital je n'avais même pas de quoi lui payer une boisson à la cafétaria  et j'imaginais cette Walter bien tranquille derrière son petit bureau, jetant probablement mes courriers à la poubelle et laissant mon fils vivre cet enfer.  L'abjection absolue !

Un jour, c'était le 22 août 2014  un huissier a frappé à ma porte et il m'a remis une assignation! 

L'avocat de mon frère m'assignait car '' la tutrice était empêchée d'administrer la succession à cause de mon comportement''  Donc et comme je l'avais bien compris c'est volontairement que la tutrice  a fait vivre cette situation à mon fils.

Pendant ce temps elle empochait bien tranquillement les 600€ par mois pris dans les poches de sa protégée, ma mère, qui elle, du fond e sa maison de retraite était pieds et poings liés à la tutrice et ne pouvait rien faire pour son petit fils.

La procédure a été très longue et très coûteuse : Elle a rapporté 50.000€ aux avocats !!!!!!! 

Au cours de ces trois ans de tutelle Sylvie Walter  a multiplié les bourdes et n'a jamais rendu le moindre service à ma mère bien au contraire mais elle a gagné beaucoup beaucoup d'argent sur son dos.

Mais ce qui est mille fois plus grave que les questions d'argent c'est l'enfer qu'elle a fait vivre à mon fils.

 Que la tutrice ose m'attaquer en diffamation est monstrueux de sa part. J'ai toutes les preuves de ce que j'écris. J'ai conservé tous les RAR et les fax que je lui envoyais pour l'alerter sur la situation de mon fils. J'ai tous les bulletins d'entrée et de sortie d'hôpital de mon fils. J'ai tous les témoignages des amis qui l'hébergeaient de temps à autre. 

Je suis tombée sur des échages de courriers entre l'avocat et la tutrice qui prouvent bien qu'elle n'a commencé à s'occuper de délivrer le legs de mon fils que quad elle y a été forcée par l'assignation !  Je pense que cette femme doit payer pour ce qu'elle a fait :  Son comportement a été parfaitement abject et monstrueux. 

Moi même si je n'avais pas d'argent pour l'aider, j'étais le plus possible aux côtés de mon fils, ce qui a permis d'éviter le pire.  Mais il y a tant de gens qui sont seuls face à un tuteur inhumain et barbare et qui en souffrent et qui en meurent.

Le système tutélaire devient de plus en plus monstrueux et inhumain !

 Je suis persuadée que Madame Walter est quelqu'un de très nuisible et de très dangereux.

Je le répète elle a mis sciemment et pendant très longtemps la santé et même la vie de mon fils en danger. 

 Je pense tout simplement qu'il est de mon devoir de témoigner des agissements de Sylvie Walter envers ma famille  pour éviter que d'autres ne subissent ce que nous mêmes avons vécu.

 J'ai discuté avec d'autres de ses victimes qui la qualifient de " personne satanique" et ç'est exactement ça !