Au défenseur des droits

15 novembre 2016 Plainte contre Sylvie Walter, mandataire judiciaire à Ormoy et Madame Saleh Diretrice Résidence de l'Orme Groupe Orpea. Saint Maur 94100

 

Collectif SOS VICTIMES DES TUTELLES06 89 69 91 51

Monsieur le Défenseur des Droits, Je vous prie de trouver ci-joint un dossier très complet concernant Madame Sylvie Walter à qui le Juge Elizabeth Goury a " confié" le 2 juin 2014 la tutelle de ma mère, contre la volonté la plus expresse de ma mère qui souhaitait que je sois sa tutrice. Pour moi, qui m'étais toujours occupée parfaitement occupée de ma mère, j'ai immédiatement compris que cette tutelle extérieure n'avait pas d'autre but que de faire passer les biens de ma mère dans des mains étrangères et c'est hélas ce qui se passe depuis maintenant quatre ans. Jamais Madame Walter n'a rendu le moindre service à ma mère, bien au contraire, ma mère à qui elle prend cependant 6 à700€ par mois se fait en réalité massacrer par sa tutrice qui ne cesse de prendre, sans la moindre concertation avec quiconque des décisions qui portent tort à ma mère mais rapportent beaucoup d'argent à la tutrice et à ses amis. Les dégâts collatéraux s'étendent sur toute notre famille: A cause de la tutrice mon fils a été SDF pendant 8 longs mois et ce alors qu'il était malade, souffrant de dépression grave. Quant à moi je passe mon temps à réparer ou plutôt à essayer de réparer les manquements de cette dame et cela m'a valu de perdre mon activité professionnelle et ma couverture sociale. J'ai bien évidemment alerté le Juge es tutelles, en l'occurrence Monsieur le Juge Olivier Adam sur tous les manquements de cette tutrice , je lui ai apporté toutes les preuves possibles et imaginables des manquements de cette dame et le Juge n'a jamais daigné me répondre sauf par un courrier laconique de deux lignes m'enjoignant de cesser de lui écrire sans quoi il porterait plainte contre moi auprès du Procureur de la République...Le comportement de ce juge me conforte dans l'idée que ma mère est tout simplement victime d'un de ces réseaux qui s'emparent des personnes vulnérables, pour, sous l'hypocrite prétexte de les protéger s'approprier leurs biens. Ces pratiques sont courantes, vous le savez très bien et le récent rapport de la Cour des Comptes dénonce l'absence de contrôle de ces tuteurs ' douteux' pour employer un euphémisme. Or, ceux que le Canard enchaîné appelle des Serial tuteurs ne pourraient pas commettre leurs exactions s'ils n'étaient pas protégés par les Juges qui sont parfaitement au courant de ce qui s e passe mais laissent ces tuteurs agir en toute impunité. De telles pratiques sont tout simplement ignobles et j'ai entrepris de les dénoncer publiquement ce qui me vaut de subir le sort des lanceurs d'alerte à savoir des convocations au poste de police et des menaces de procès toutes les cinq minutes pour m'extorquer de l'argent et aussi bien sûr pour me faire taire.Je vous adresse donc un rapport extrêmement complet avec toutes les preuves que j'ai pu réunir depuis quatre ans contre cette dame dont je sais que ma mère n'est hélas pas la seule victime.Je vous remercie de l'attention que vous voudrez bien porter à mon dossier .Respectueusement.D.F