Sylvie Walter, tutrice

Sylvie Walter, tutrice Il aura fallu la tentative de suicide de mon fils le 18 novembre dernier pour que vous daignez rendre l'argent que vous refusiez depuis 8 mois de me rendre alors que je n'ai cessé de vous expliquer ainsi qu'au Juge des tutelles par LRAR que j'avais besoin de cet argent pour payer les soins dont mon fils a besoin.

Il a fallu que je vous envoie le bulletin d'hospitalisation de mon fils et le courrier du Juge des libertés pour que vous et le Juge fassiez enfin le nécessaire pour débloquer cet argent qui m'appartient et dont vous saviez parfaitement tous les deux, le Juge et vous que j'en avais besoin pour les soins de mon fils. Il n'y a même pas de mot dans la langue française, Madame Walter, pour vous qualifier. Depuis trois ans que vous êtes la tutrice de ma mère _ tutrice qui lui a été imposée contre sa volonté la plus formelle _ vous ne lui avez rendu aucun service bien au contraire puisque son argent est distribué par vous à des étrangers et notamment des avocats qui ont bien profité de la mise sous tutelle de ma mère pour se gaver d'une façon indécente, Mais tout cet argent n'est rien par rapport à ce que vous avez fait subir à mon fils en l'empêchant volontairement et en toute conscience de recevoir les soins dont il avait besoin. Vos avocats peuvent m'intenter tous les procès qu'ils veulent _ mais moi je vous dis une chose Madame Walter en dénonçant vos agissements je ne cherche qu'une chose, sauver des vies humaines car vous êtes un être infiniment dangereux, infiniment nuisible. Vous êtes quelqu'un de très malsain Madame et j'ai la plus profonde pitié et le plus grand dégoût pour les avocats qui alors qu'ils savent très bien qui vous êtes acceptent de travailler avec vous et d'être payé avec de l'argent qui est puisé par la tutrice dans les poches d'une vieille femme alzheimer. Tout cela est infiniment sordide Madame. Honte sur vous !

Écrire commentaire

Commentaires : 0