Maître Termeau, avocat à Créteil

Maître Termeau, avocat à Créteil :En 2014 je vous ai expliqué en long en large et en travers que j'étais hostile à l'idée de vendre le pavillon dont j'étais indivisaire avec ma mère.En effet, ma mère est sous tutelle extérieure. Or ce système de la tutelle, qui se prétend de protection n'est en fait qu'un système de prédation qui permet aux prétendus protecteurs de s'approprier en toute légalité les biens de leurs protégés.Je craignais que la tutrice avec l'argent de la part de ma mère n'ouvre une assurance-vie !C'est doublement dangereux 1° Parce que ce type de placement est très déconseillé et 2° parce que le Juge des tutelles a la possibilité de désigner un bénéficiaire de son choix. Je vs rappelle que ma mère est alzheimer à 100/% et totalement incapable de désigner un bénéficiaire elle-même.Le Juge des tutelles et la tutrice ne vont évidemment pas se désigner eux-mêmes , ce serait un peu gros mais ils peuvent très bien désigner un bénéficiaire lamda de leur choix...Tout le monde sait que l'assurance-vie est un des moyens classiques utilisés par les tutelles pour détourner des héritages.Lorsque je vous ai expliqué mes craintes, Me Termau, vous m'avez ri au nez et vous avez relayé les menaces de votre confrère Jean-François Caylar avocat à Montreuil, ce même avocat qui est à l'origine de la désignation de la désigantion de Sylvie Walter comme tuteur de ma mère , menaces donc de la part de Jean-François Caylar et relayées par vous même mon propre avocat de ME FAIRE PLACER MOI-Même SOUS TUTELLE si je ne cédais pas, c'est à dire si je ne signais pas la vente du pavillon.J'ai donc signé sous la menace et aujourd'hui la menace s'avère fondée : J'ai la preuve que la tutrice SYlvie Walter et le Juge des tutelles, ont, sans nous consulter ni mon frère ni moi-même ouvert une assurance vie avec l'argent de la part de ma mère . ET bien évidemment le Juge des tutelles Olivier Adam refuse formellement de me communiquer le nom du ou des bénéficiaires tout comme il refuse mes avis quand je lui dis qu'il s'agit d'un placement risqué et catastrophique !En aucun cas je n'accuse le juge d'avoir désigné un autre bénéficiaire que nous les enfants mais j'ai une très forte suspicion, ce qu'on appelle en droit une suspicion légitime.J'ai également demandé au Juge des tutelles Olivier Adam du TI de Saint Maur des Fossés de faire procédés à une analyse psychiatrique de ma mère prouvant qu'elle est alzheimer à 100/% et totelement incapable de désigner un bénéficiare autre que ses enfants.Le Juge n'a jamais répondu.Tous mes courriers LRAR adressés au Juge des tutelles étant restés sans réponse je ne vois pas d'autre solution pour moi que de publier ce courrier sur internet: il est vraisemblable que vous m'attaquerez tous en diffamation alors que je ne vous accuse pas d'avoir détourné cet argent je dis simplement que j'ai un énorme doute ! Depuis le début de la tutelle Walter près de 70.000€ de notre patrimoine familial sont déjà passés dans les mains des avocats ! Alors qu'est ce que j'ai à perdre ? Cette tutelle n'a d'autre but que de permettre à des étrangers de s'approprier les biens de ma mère, c'est exactement ce qui se passe depuis quatre ans. Donc je n'ai rien à perdre et ce procès, que vous allez m'intenter est la seule possibilité pour moi d'éviter cette captation d'héritage via le système bien rodé de l'assurance-vie.