Méfiez-vous des assistantes sociales !

Madame ou Monsieur le Procureur de la République de Nanterre, Je vous avais écrit, en novembre dernier pour vous signaler que mon fils Exxx avait été hospitalisé à l'hôpital Louis Mourier suite à une tentative de suicide. Et je vous avais expliqué que j'avais vainement demandé à Madame Syvie Walter , mandataire judiciaire à Ormoy 91, et hélas tutrice de ma mère Odette xxx de bien vouloir faire les démarches nécessaires auprès de la Banque Bred pour que je puisse toucher le reliquat de la succession de mon père, cet argent m'aurait permis de financer les soins dont mon fils avait besoin.Or malgré six LRAR envoyés à cette tutrice sur une durée de 6 mois, celle-ci n'a jamais daigné me répondre et ne s'est décidée à agir que quand je lui ai envoyé le bulletin d'hospitalisation de mon fils...Je pense que Madame Sylvie Walter a agi par pure perversité et dans le dessein de me nuire personnellement à travers mon fils.J'ai cru bon de vous tenir informé de ces faits pour éviter que d'autres personnes ne soient victimes des agissements de cette dame dont la capacité de nuisance est colossale. J'ai eu la surprise très désagréable de me voir convoquée au bureau des asssitantes sociales de Colombes : je me suis rendue à cet entretien car j'ai pensé que j'y étais plus ou moins ' obligée ' dans la mesure où cette initiative venait du Procureur de la République.Je ne suis pas idiote et je sais parfaitement que cet entretien a probablement pour but de me faire mettre moi-même sous tutelle, en effet dans la mesure où je divulgue publiquement les méfaits et les dégâts causés par Madame Sylvie Walter dans les trois vies de ma mère, de mon fils et de moi-même ma mise sous tutelle et pourquoi pas ma mort pendant que vous y êtes serait un bon moyen de me neutraliser et de me faire taire.Bien que traversant une période très difficcile je ne suis jamais abaissée à demander de l'aide à qui que ce soit et surtout pas à des assistantes sociales.Je trouve humiliant et dégradant d'avoir eu à subir un véritable interrogatoire sur ma vie, mes revenus, l'état de santé de mon fils etc.De plus j'aurais souhaité bien évidemment avoir une sorte de PV de l'entretien qui aurait été signé par les assistantes sociales et moi-même. Je l'ai bien sûr demandé mais cela m'a été refusé, ce qui est profondément choquant ! Les assistantes sociales ont donc toute latitude de vous relater l'entretien à leur manière en déformant au besoin mes propos. Le but de la mise sous tutelle de ma mère est tout simplement de permettre à des étrangers de mettre la main sur le patrimoine familial . J'en suis persuadée depuis le début. La tutrice ne fiche absolument rien à part imposer des dépenses colossales à ma mère et elle est payée pour ne pas faire ce que je faisais moi gratuitement avant son arrivée ! La tutrice et le Juge viennent d'ailleurs d'ouvrir sans bien sûr me consulter une assurance vie pour ma mère et ils ont la possibilité de désigner un bénéficiaire de leur choix ma mère étant totalement alzheimer. Tout le monde sait que l'assurance vie est un moyen très commode pour détourner un héritage ! Je n'accuse pas formellement le Juge Olivier Adam et la tutrice d'avoir désigné un bénéficiaire de leur choix, derrière notre dos et celui de ma mère mais je ne vous cache pas que j'ai de forts soupçons et comme je fais le buzz autour de cela, il est nécessaire de m'éliminer par tous les moyens : mise sous tutelle, prison, asile... Tout cela me donne une forte envie de vomir.

Respectueusement.