Sylvie Walter se fout de moi et elle a bien tort

 La Walter a tort de se foutre de ma gueule.

Suite à ma mettre RAR où je lui rappelais que l'article 514 du Code civil lui fait obligation de remettre les Comptes de gestion aux HERITIERS, cette andouille de Walter, qui se croit au-dessus des lois me dit qu'elle les a envoyés au notaire de mon frère alors qu'elle sait parfaitement que ni ce notaire ni mon frère ne communiquent avec moi.

Je lui ai expliqué 50.000 fois que Xiberras n'est pas mon notaire mais celui de mon frère.

Que ce monsieur  après avoir  bien empoché le fric  n'a jmais jamais communiqué avec moi pendant les trois ans de la succession de mon père.

Que jamais Xiberras ne me remettra ces comptes   dont je suis absolument persuadée qu'ils sont faux et  bourrés d'erreurs comme l'étaient ceux de 2014 et de 2015.

J'ai discuté avec d'autres victimes de la Walter qui m'ont expliqué qu'elles aussi avaient dû recourir à un huissier pour obtenir de la mère Walter  qu'elles restituent aux héritiers les comptes de gestion ! Ils y sont parvenus et ils ont eu raison d'insister car il y avait des  erreurs énormes et Walter a dû s'incliner et rembourser ce qu'elle devait ! 

Moi je sais déjà qu'elle a magouillé sur les remboursements de frais de santé car l'ai eu les décomptes de la mutuelle et certains remboursements  ne sont pas effectués. On peut se demander légitimement où est passé l'argent  !  

Et je suis sûre que ce n'est qu'un détail et que les comptes de gestion de la Walter 2016 et 2017 sont truffés d'erreurs. Voilà pourquoi la Walter ne veut pas me les rendre , elle sait que j'en ai besoin  pour porter plainte contre elle.

La Walter est coriace  et âpre au gain,  mais ce qui est bien pire et totalement sidérant c'est que le Juge des Tutelles des majeurs dits protégés du TI de Saint-Maur des Fossés  Mr Olivier Adam  couvre une fois de plus la WALTER alors qu'elle  ne respecte pas la loi.

Ces gens là  qui sont supposés faire appliquer la loi sont les premiers à ne pas la respecter et ils le font en toute impunité !  

Quelle belle merde ce système tutélaire où l'Etat se gave en spoliant des personnes vulnérables via des mandataires judiciaires dont la médiocrité n'a d'égale que la cupidité.

Walter  vous allez me rendre ces comptes de gestion de gré ou de force. Soyez en persuadée.

Écrire commentaire

Commentaires : 0