Les méthodes douteuses de Josianne Saleh du groupe Orpea

Josianne Saleh, Directrice Résidence de l'Orme. Saint-Maur des Fossés. Groupe Orpea.

Depuis deux mois je vous demande, via RAR, mail, fax, de bien vouloir me faire parvenir, comme la loi vous y oblige  le dossier médical de ma mère Oxx Fxx décédée le 7 août dernier dans votre maison de retraite.

En effet, et comme je vous l'ai déjà expliqué je m'interroge sur les conditions exactes de son décès : il est très facile de faire passer la mort 'une personne très âgée pour naturelle mais dans le cas de ma mère je voudrais en savoir plus et, comme vous le  savez j'ai demandé l'ouverture d'une enquête auprès du Procureur de la République, mais cela ne m'empêche aucunement d'avoir accès à ce dossier médical

 :suite à son décès au cours de son hospitalisation dans votre établissement, je souhaiterais obtenir communication du dossier médical de ma mère___ Odette Fxx née Dxx,néele __14/02/19__    dont je suis l’hériter légal, comme la loi du 4 mars 2002 m’y autorise.

Par conséquent, je soussignée Dxx née le xxx à Paris XIV, demande à ce que la copie des pièces essentielles du dossier médical me soit adressée par envoi postal à l’adresse mentionnée ci-dessus.

Ma demande est motivée par la raison suivante :  Même si ma mère était très âgée, je pense que son décès n'est pas forcément dû à des causes naturelles : J'ai de bonnes raisons et je les ai exposées à la police et à la gendarmerie de penser que le décès de  ma mère profite à des étrangers qui sont en train de mettre la main sur son patrimoine par le biais de l'assurance vie que la tutrice Sylvie Walter avait cru bon derrière notre dos à tous de prendre pour ma mère et ce malgré les courriers très explicites que lui avait adressé mes  avocats.

Je suis informé que les frais de copie et d’envoi donneront lieu à facturation. J’ai également connaissance que, si mon proche a exprimé de son vivant une interdiction de communication de son dossier médical à sa famille, je ne maintiendrai pas ma demande. Mais cette caluse doit être écartée puisque ma mère n'a jamais émis une telle demande.

Je profite de ce courrier  pour vous rappeler que je vous demande depuis 4 ans

_ de bien vouloir rembourser au notaire la caution de 3.360€ versée par mon père en 2012 et celle du même montant versée par ma mère.

A ce jour  le notaire ne semble pas avoir reçu ce remboursement... 

_ Je vous ai fait remarquer il y a deux mois qu'il y a des erreurs dans votre comptabilité concernant le séjour de mes parents dans votre établissement. Je vous ai demandé d'en faire une rectification pour l'envoyer au notaire, ce que vous n'avez pas fait.

_ Je vous demande également, sans résultat , depuis le décès de ma mère de bien vouloir me rendre les affaires de ma mère. Vous n'avez aucun droit de les garder.

_ J'ai remarqué dans les comptes de gestion de la tutrice de ma mère Sylvie Walter des dépenses totalement extravagantes et parfaitement injustifiées que vous avez imposées à ma mère profitant de son état Alzheimer  et notamment des  frais de garde-robe de 1700€ pour l'année 2017 !!! C'est à hurler de rire. 1700€ de garde robe par an pour une femme âgée de 100 ans qui ne quittait jamais sa chambre et qui était arrivée dans votre établissement avec un trousseau en parfait état et à laquelle son petit fils apportait régulièrement des vêtements...

_ Il y a bien d'autres points que nous devons régler mais je m'arrête là pour aujourd'hui.

Dans l’attente d’une réponse de votre part et en vous remerciant à l’avance, je vous prie, d’agréer, Madame la Directrice, l’expression de mes sentiments distingués. 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0