· 

Lettre ouverte au notaire Xiberras de Toucy sur Yonne

 Le jour du décès de ma mère, le 7 août  je vous ai adressé un mail  vous expliquant qu'étant donné votre gestion selon moi désastreuse de la succession de mon père  il  était hors de question que vous soyiez en charge de la succession de ma mère.

Mon frère vous a saisi derrière mon dos rt vous m'avez ordonné de prendre un second notaire...

Tous vos confrères m'ont expliqué que leurs services seraient payants et que le résultat ne serait pas garanti pour autant !

Donc si je comprends bien il va falloir que je paye vos honoraires à vous  plus ceux de votre confrère ! et tout ça pour rien puisque vous êtes maître à bord et que même si je paye double  vous avez parfaitement le droit de faire trainer le plus possible  c'est très interessant pour vous 

1° Vous rendez service à un confrère en lui permettant de gagner du fric sur mon dos

2° Vous faites tout pour qu'il y ait une procédure judiciaire ce qui permet à des avocats de se sucrer sur mon dos comme ça a été le cas lors de la succession de mon père : la procédure judiciaire qui a été générée grâce à votre inertie a permis aux avocats de s'enfourner plus de 40.000€ sur le dos de  ma famille . 

3)  En faisant traîner la succession  vous permettez à l'Etat de toucher des pénalités de retard , je suppose que l'Etat est très reconnaissant aux notaires qui lui apportent du pognon sur un plateau , il doit y avoir de petits accords, évidemment non écrits entre le fisc et certains notaires ... 

4)  Vous faites en sorte que les délai soient dépassés et que donc je ne puisse pas toucher ma part. C'est d'ailleurs ce que vous avez tenté de faire lors de la succession de mon père et il a fallu que je fasse sans cesse intervenir des avocats pour que vous décidiez à nous rendre ce qui nous était dû. 

5°  Même s'il vous est impossible de mettre directement la main sur les biens de ma mère, vous faites tout pour que ceux-ci tombent dans l'escarcelle de l'Etat qui, je le suppose va vous en être bien reconnaissant mais là aussi je me perds en conjonctures car il n'y aura  probablement pas de traces écrites 

6° J'avais trouvé comme vous me l'avez ordonné un notaire, Me Destamme , mais comme vous l'aviez déjà fait  lors de la succession de mon père  vous lui avez ensuite dit de lâcher l'affaire et donc tout est bloqué... 

7°  Votre Chambre des notaires et le Procureur de la République de l'Yonne  vous couvrent puisque vos agissements vont permettre à l'Etat de se gaver...

8° Comme je médiatise ce fait, selon moi honteux, dans l'espoir que ce qui m'arrive n'arrive pas à d'autres,  vous m'attaquez en diffamation  et comme vous êtes notaire, c'est tellement au-dessus des lois que vous pouvez absolument tout vous permettre vous êtes certain de gagner votre procès contre moi et vous avez même eu la perversité d'annoncer ça à mon fils dont vous savez pertinnement qu'il est atteint d'une dépression chronique et que votre attitude vis à vis de moi depuis quatre ans a des conséquences très négatives sur sa santé.  Mais qu'importe ?  Il faut absolument que vous montriez à tout le monde l'étendue de votre petit pouvoir dont vous êtes si fier...  Je suis notaire, j'ai tous les pouvoirs et je t'emmerde.

9°  Bref, pas mal de gens avaient un intérêt à la mort de ma mère et je pense que la chute dont elle a été victime dans sa maison de retraite n'était pas accidentelle.  Je suis persuadée aujourd'hui que ma mère a été assassinée.

 10° La seule chose qui me console c'est que j'ai l'absolue certitude que cet argent que cet argent que vous prenez dans les poches d'une morte, ma mère qui vous haïssait et vous méprisait profondément et dont vous avez l'indécence de ' gérer ' la succession vous portera malheur. ET ne déformez pas mes propos comme vous le faites depuis quatre ans en interprétant ceci comme une menace. Jamais je ne lèverai la main sur vous, cela ne me viendrait même pas à l'idée mais je préfère le préciser connaissant votre perversité. Par contre je suis absolument certaine qu'un jour vous paierez pour vos méfaits. 

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Philippe (mardi, 14 novembre 2017 18:51)

    C'est un effet indésirable de la loi élastique. Les uns lui font dire ce qu'ils veulent (les praticiens), les autres paient les pots cassés (le citoyen lambda, sorte de mouton dont la seule raison d'être semble de se voir tondre).