Madame le Juge d'instruction...trois points à la ligne

Madame la Juge d'instruction,       .

                                                             .   .

                                                           J'ai bien reçu votre courrier dans lequel vous me dites que vous envisagez ma mise en examen  et que  vous me convoquez au  TGI de Paris le 4 décembre 2017 à 11heures.

Vous me reprochez d'avoir tenu  dans mon site Justiciables en colère des propos que vous qualifiez de diffamatoires à l'encontre de Madame Sylvie Walter, mandataire judiciaire à Ormoy 91, qui fut, pour notre plus grand malheur la tutrice de ma mère de 2014 à 2017.

Vous m'informez que j'ai le droit de prendre un avocat.   Non merci, j'ai une sainte horreur de ces gens- là  et mon frère, ma mère et moi-même avons déjà claqué 40.000€  en frais d'avocats  à l'occasion de cette sinistre tutelle, je trouve que c'est bien assez comme ça.

Un avocat dans cette procédure ne servirait qu'à alourdir la note, qui, je m'en doute risque d'être bien salée.  Un procès en diffamation ça rapporte !

 On m'a dit que les Juges n'aiment  pas les gens qui se passent d'avocats : à vos yeux ce sont des prétentieux qui s'imaginent qu'ils connaissent le droit et ont le culot de vouloir se défendre eux-mêmes :  à mon avis c'est surtout une question de pognon : il faut que le fric circule !

De toute façon c'est plié :  j'ai osé m'en prendre à un officier judiciaire et dénoncer ses méfaits sur le Net : crime de lèse majesté !  

Et en plus  j'ai bien vu les fameux trois points sur votre courrier ... Un point après votre nom puis deux avant le N° de l'affaire.   Les fameux trois points...  Je n'ai jamais vu ces trois points dans aucune lettre que m'a adressée l'administration. 

On sait l'importance et l'influence de la franc maçonnerie dans le monde judiciaire et on sait que face à des magistrats ou des mandataires judiciares  sous influence  le pauvre justiciable de base n'a aucune chance ...

D'ailleurs toutes les victimes des tutelles  sont de plus en plus nombreuses à comprendre que si l'on ne peut rien faire contre  tous ces scandales des tutelles qui restent impunis depuis des décennies c'est qu'il y a derrière tout ça la grande ombre de la franc-maçonnerie.

Tout le monde sait ce qui passe dans ce monde obscur et sinistre es tutelles / Eric de Montgolfier l'a dénoncé ,  La Cour des Comptes a dénoncé, Le Défenseur des Droits a dénoncé  mais les abus continuent de plus belle ! 

 Jamais les tuteurs véreux ne pourraient d'en donner s'en donner à coeur joie comme ils le font depuis tant d'années s'ils n'étaient pas sûrs de leur impunité. 

 Pitoyable de voir tous ces vulnérables  volés au vu et au su de tous par des " protecteurs " qui les massacrent avec l'accord de leur hierarchie !

Pitoyable de voir tous ces ministres de la " Justice " qui lorsqu'on les interpelle à ce sujet refusent de réagir en se réfugiant derrière la sacro sainte indépendance des Juges pour  refuser de réagir contre ces actes d'autant plus scandaleux qu'ils sont commis sur le dos des handicapés, des alzheimer etc.  Une honte absolue que cette véritable traite d'êtres humains qu'est devenu le système tutélaire...

Madame le Juge, sachez qu'avant d'ouvrir ce site j'ai tout tenté : plaintes auprès du Juge des tutelles, du procureur de la République, de l'Ars, courriers au Ministre de la Justice, bien évidemment étayés d'arguments et de preuves contre la tutrice Walter.

Le Procureur de la République a classé toutes mes plaintes sans suite, " fautes de preuves " ... ça me fait hurler de rire !  

 J'ai très rapidement compris que ces gens-là étaient très protégés quoi qu'ils fassent et que se défendre contre eux par des moyens légaux était voué à l'échec puisqu'en tant qu'officiers judiciaires ils sont manifestement au-dessus des lois.

Alors j'ai décidé de publier sur internet  les agissements pour le moins douteux de la tutrice de ma mère.

Cette dame, pas plus que le Juge des Tutelles ne répondant strictement jamais à mes courriers je n'avais pas d'autre solution aue de les interpeller sur internet.

Je pensais qu'ils allaient me contacter et qu'ils m'accorderaient enfin un entretien  entre la tutrice et moi et que nous pourrions mettre les choses à plat.

Mais il n'en a rien été.  La réaction de ces gens là a été de me menacer des pires représailles si je continuais.

Alors j'ai continué. J'ai dénoncé les exactions de la tutrice  mais aussi de tous ceux, avocats et autres qui ont profité de l'Alzheimer de ma mère pour lui faire les poches sous l'immonde prétexte de la " Protection "

 Tout ce que j'ai écrit contre cette dame est la pure vérité.  J'ai bien évidemment toutes les preuves de ce que j'écris sur mon site. 

 Mais ces preuves, Madame le Juge, vous ne les regarderez même pas... 

Ce procès sera une pure mascarade. 

Le plus drôle c'est que j'ai aujourd'hui la preuve irréfutable de ce que je pressentais depuis le début de cette tutelle parfaitement aberrante et kafkaïenne dont le but était purement et simplemement de mettre la main sur les biens de ma mère :   Depuis le décès de celle-ci,  le notaire en charge de sa succession Me Xiberras  refuse formellement toute communication avec moi.  Il connaît parfaitement bien la tutrice Walter car tous deux ont géré, de façon désastreuse la succession de mon père en 2014.   Or, la tutrice Walter avec l'accord du Juge des Tutelles Olivier Adam  a cru bon, derrière mon dos et celui de sa prétendue protégée de placer une somme d'argent importante sur une assurance vie au nom de ma mère. Mon avocat a attiré l'attention de la tutrice et du Juge sur les dangers d'un tel placement et tout le monde sait que l'assurance vie est le moyen idéal des tutelles pour faire passer l'argent des protégés  dans les mains de l'Etat !  Et bien c'est exactement ce qui se passe aujourd'hui.

Depuis cinq mois le notaire Xiberras, en charge de la succession de ma mère, et très copain avec la tutrice Walter ne répond ni à mes RAR, ni à mes mails, ni à mes fax et me fait raccrocher à la figure quand je téléphone à son étude.

C'est donc l'Etat qui va toucher cette assurance vie comme je l'ai compris et dénoncé depuis le début de cette tutelle mortifère et monstrueuse. 

Mais bien sûr si je dis que l'Etat va être reconnaissant à Madame Walter et à Maître Xiberras de lui avoir fait un tel cadeau on va encore m'attaquer en diffamation ? 

 Merci les .            ( pour ceux qui n'auraient pas compris les trois points .

                                                                                                                                  .   .

                  .  . 

 

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 3
  • #1

    Bouguin (dimanche, 19 novembre 2017 10:05)

    Et oui les confréries humanistes sont des assassins en bande organisée en toute impunité

  • #2

    lacroix (vendredi, 24 novembre 2017 11:29)

    Je te soutiens dans ton épreuve et que justice soit faite pour le seul serment en justice et non à celui d'une loge

    Le Monde , Le Figaro, Cash Investigation sont conducteurs de ce genre de scandale

  • #3

    lebatteur (mercredi, 29 novembre 2017 14:39)

    Je suis aussi victime de notaire. Je suis sidéré de constater chaque jour de nouvelles victimes de racailles . La France est un pays des plus corrompus .Il faudra bien pourtant un jour que bon gré mal gré cela cesse! Je m'y emploie comme je le peux et autant qu'il m'est possible.