· 

J'ai aujourd'hui la preuve absolue que mes soupçons concernant la tutrice de ma mère étaient hélas fondés !

 J'ai aujourd'hui la preuve absolue et irréfutable que mes soupçons concernant les vraies raisons de  la mise sous tutelle extérieure de ma mère étaient parfaitement fondés...

 

En effet, lorsque ma mère a été placée sous tutelle en ce sinistre jour du 2 juin 2014 j'ai tout de suite senti  que cette mesure n'allait en rien " protéger " ma mère.. et de fait  je me suis rapidement rendu compte que la tutrice ne fichait strictement rien : elle n'avait d'ailleurs rien à faire puisque ma mère était en Ehpad. 

De plus  elle ne payait pas les factures des fournisseurs du pavillon etc. je vous renvoie au document  " Au secours j'hérite "dans lequel je décris tous les dégâts causés par cette tutrice.

Comme je m'y attendais ces publications m'ont attiré de très gros ennuis sur le plan judiciaire puisque je suis attaquée en diffamation et mise en examen.

Cela n'a évidemment rien de réjouissant  mais j'assume totalement, je ne regrette rien si c'était à refaire, je le referais.

Il est bien évident que cela ne fera pas avancer mon petit cas personnel, et alors ??

J'ai tout simplement été, pendant ces 4 années épouvantables où W a exercé la tutelle de ma mère d'agissements qui à mes yeux sont condamnables et j'ai eu le réflexe de témoigner de ce que j'ai vu, de mes yeux vu et que j'aurais cru totalement inimaginable avant d'être plongée dans l'univers glauque et sale des tutelles;

Aujourd'hui, 18 mai 2018, j'ai la preuve absolue que mes soupçons étaient parfaitement fondés hélas.

En effet, ma mère est décédée le 9 août dernier, la succession a alors été ouverte et j'ai eu confirmation par la Banque  que l'argent a été viré au notaire en décembre 2017 !

Or,  nous sommes le 18 mai et l'argent est toujours chez le notaire ...

Ce dernier, va savoir pourquoi, depuis le 9 août 2017 n'a jamais, absolument jamais répondu à un seul de mes mails, fax ou lettre REC

Je me suis bien évidemment plainte de son comportement, pour le moins curieux quand même, à sa Chambre des Notaires  qui pour toute réponse  m'attaque, elle aussi en diffamation !

Conclusion : braves gens qui me lisez, si vous envisagez pour vous-même ou pour un proche une mesure de " protection"

réfléchissez y à deux fois avant de prendre votre décision ! 

Écrire commentaire

Commentaires: 0