· 

Mais où en est donc mon procès en diffamation ?

 Mais où en est donc mon procès en diffamation ??

Ben oui, je me pose la question, j'aimerais bien savoir où j'en suis quand même dans ce fameux procès en diffamation contre moi...

Parce que mine de rien ça dure depuis un an...

Bon je résume les faits à l'intention des petits nouveaux  qui débarqueraient sur le site sans rien connaître de mon histoire.

Donc il y a environ un an mainteant j'ai reçu un coup de fil  d'un gendarme  qui m'a demandé si j'étais bien l'auteur des propos tenus contre la tutrice Sylvie Walter, mandataire judiciaire à Ormoy 91 dans mon site http://www.justiciablesencolere.com

 J'ai dit que oui en effet je reconnaissais être l'auteur de ces prpos.

Il m'a dit que je faisais l'objet de la part de cette dame l'objet d'une plainte pour " diffamation  publique " et que je serais convoquée au Palais de Justice  par le Juge d'instruction.

Il m'a aussi appris que trois autres personnes, un Juge des Tutelles, une Directrice de Maison de retraite et un avocat, tous très copains avec Walter s'étaient courageusement joints à cette plainte contre moi.

 Quelques mois plus tard je reçois effectivement une convocation pour passer devant le Juge.

Je m'y rends mais la greffière me dit qu'elle est désolée, le Juge n'est pas là  et ils n'ont pas eu le temps de me prévenir.

2 mois après je suis de nouveau convoquée, la Juge me reçoit 10 mn chron en main, elle me lit les passages incriminés , me demande si j'en suis l'auteur , je réponds affirmativement et  elle me signifie ma mise en examen.

Puis je reçois trois mois après une autre convocation, c'est un nouveau Juge,  je ne sais pas pourquoi il y a deux juges dans mon affaire mais c'est flatteur : je dois etre du gros gibier...

Il me demande pourquoi j'ai choisi de ne pas prendre d'avocat.

Je lui explique que d'une part la tutelle de Madame Walter a déjà rapporté 50.000€ aux avocats ce qui n'est pas rien et que de toute façon je suis allergique à ces gens -là, ils me donnent de l'urticaire...

En revanche je lui demande quand et à qui je pourrai montrer les preuves de mes dires car, braves gens qui me lisez, sachez bien une chose, jamais de ma vie je n'ai diffamé qui que ce soit  et j'ai toutes les preuves  de ce que je dis contre la tutrice dans mon site.

Le Juge me répond que  je ne montrerai mes preuves à personne mais qu'on me donnera   peut-être la parole lors de mon procès...

Et depuis ça traîne, ça traîne , entre temps j'ai quand même eu une preuve supplémentaire, la plus belle, la plus magnifique de toutes : Ma mère est décédée Le 9 août, La Banque a versé les fonds au notaire en décembre 2017. Je dis bien en décembre 2017... et devinez quoi le notaire est aux abonnés absents, il ne répond pas à mes courriers et comble du vice il va jusqu'à me renvoyer sans les avoir ouverts mes courriers en RAR.

 

Je précise ue ce notaire est cul et chemise avec la tutrice Walter , ce sont eux qui ont géré ( enfin moi je dirais plutôt massacré, car ce fut une véritable boucherie, la succession de mon père en 2013)

 Voir le récit que je fais de cet immonde massacre dans Au secours j'hérite

 J'ai fait intervenir un avocat ( ben oui il y a des moments où on peut difficilement s'en passer )  et le notaire lui a répondu qu'il la signalerait à son bâtonnier si elle continuait à relayer  mes questions...

 Ce qui m'amuse c'est que je pense qu'ils comptaient tous sur l'argent de la succession pour gagner de l'argent avec ce procès en diffamation.

Comme je n'ai plus aucun revenu depuis juin 2014 ( date de l'entrée de la dictatutrice W dans nos vies ) j'imagine qu'ils vont se servir de la succession  pour encaisser l'argent que le procès va leur rapporter... 

Mais il semblerait que cet argent de la succession  va  rester dans l'étude de ce " cher "notaire " ad vitam eternam " 

 Je voudrais être là quand ils vont s'organiser  pour toucher leur argent respectif : J'espère qu'ils ne vont pas s'entretuer entre eux quand même...

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0