· 

Preuves que les comptes de la tutrice sont truqués

Les comptes TRUQUES  de la tutrice 

Voilà une preuve entre cent que les comptes de la tutrice de ma mère sont FAUX

 en 2015  la mutuelle de ma mère lui rembourse 1.462€ de frais dentaires.

Or ce remboursement n'apparaît absolument pas sur les comptes de gestion de la tutrice....

Voir les preuves ci dessous.

Quand je m'en suis aperçue je l'ai signalé à la geffière en chef du TI,  elle n'a jamais répondu.

Je l'ai ensuite signalé au JDT, aucune réponse non plus !

Puis au Procureur de la République  qui  ose me répondre qu'il classe sans suite, faute de preuves !!!!! alors que j'avais fourni toutes les preuves !

 

Écrire commentaire

Commentaires: 3
  • #1

    Daniel Pisters (mardi, 03 juillet 2018 12:34)

    Il y a, selon ce que vous relatez, visiblement une complicité de l'ensemble du système juridique, de tous ses acteurs aux différents niveaux. Vous vous heurtez donc à un bloc pharaonique sourd et aveugle, à moins que certains de ses éléments n'aient une écoute et un œil pour jouir perversement de votre impuissance et de votre détresse, sans compter que cette mafia se vautre dans la satisfaction pécuniaire d’avoir trouvé un moyen de plus de remplir les caisses de l’Etat aux dépens des administré(e)s.

    Allez au sommet de la pyramide pour en espérez quelque chose : une délégation d’une centaine de personnes comme vous et moi victimes de ce système d’une manière ou d’une autre, de façon directe ou indirecte (via un proche), demandèrent de rencontrer l’un de vos brillants présidents (l’actuel ou le précédent) qui refusa évidemment de les entendre.

    Il s’agit d’une dictature tant en France qu’en Belgique visant les éléments faibles du troupeau, parce qu’ils sont vieux, ne savent pas se défendre et/ou n’en n’ont pas les moyens et surtout improductifs. Il s’agit donc de récupérer leur pension par le lobby des homes.

    En sympathie de détresse et d'indignation commune,

    Daniel Pisters
    Belgique

  • #2

    Gérard Balandier (mardi, 03 juillet 2018 19:54)

    Moi en déposant plainte au palais de justice, on m'a tout de suite dit qu'habituellement le procureur classe sans suite.
    Et que fort de ce classement sans suite, saisir le doyen des juges d'instruction est un passage obligé pour faire valoir efficacement sa plainte.
    Ou en cas de 3 mois de silence du procureur.

  • #3

    Rivet, Daniel (mardi, 03 juillet 2018 20:04)

    Faut combattre, et e.a. utiliser les éléments probants (il y en a assez), pour établir que parmi les mobiles de ces manœuvres mafieuses, figurent en bonne place, les intérêts de l'état