· 

Le notaire, la tutrice et la Banque BNP, petites magouilles entre amis

Le notaire, la tutrice et la Banque BNPParibas. petites magouilles entre amis.

 

 Pour que les choses soient claires   je précise que je publie ce post dans le but d'informer et non pas dans celui de demander des conseils, en effet, quand un notaire a décidé de mettre la main sur les biens de son client  il est très difficile de l'en empêcher , et j'apporte ici les preuves de mes dires.

J'étais co titulaire d'un compte BNP avec ma mère, celle-ci était sous tutelle extérieure.

J'ai remarqué que sa tutrice, Madame Walter , n'avait pas reporté  ce compte sur ses comptes de gestion  alors que la Banque 'avait confirmé que c'est la tutrice qui gérait ce compte.

Lors du décès de ma mère, en 2017, la tutrice  n'a informé ni le notaire, ni la BNP du décès de sa " protégée" 

Bien entendu je l'ai fait moi-même.

La BNP a alors prétendu ne pas pouvoir débloquer les fonds sous prétexte qu'ils avaient égaré le contrat d'origine .. et ne rien pouvoir débloquer tant que celui-ci ne serait pas retrouvé  ce qui, m'a t on expliqué pouvait prendre des années...

Le notaire a prétendu ne rien pouvoir faire et m'a conseillé d'attaquer la BNP en justice.

J'ai dû faire intervenir un avocat, à mes frais et la BNP a miraculeusement, au bout de 10 mois ! retrouvé le contrat d'origine...

Les choses auraient dû rentrer dans l'ordre  mais il n'en est rien.

Plus d'un an après la mort de ma mère et plus de trois mois après la liquidation de la succession  ce compte BNP s'est mystérieusement évaporé...mais rassurez vous nous avons payé les frais de succession ... tout n'est pas perdu pour tout le monde..

Nul ne sait où il se trouve.

Le notaire me renvoie mes RAR sans les avoir ouverts.

Il a également envoyé mon avocat sur les roses en le menaçant de se plaindre de lui à son bâtonnier si il continuait à l'importuner au sujet de ce compte BNP.

La BNP  ne répond pas à mes courriers et me raccroche au nez quand je leur téléphone

 J'ai signalé ces faits à la Chambre des Notaires de l'Yonne qui m'a répondu par un courrier insultant   que si je m'étais mis ces trois personnes à dos cela devait être de ma faute.

Ben voyons...mais comment n'y avais je pas pensé plus tôt  si ce compte s'est volatilisé c'est bien sûr à cause de mon mauvais caractère...

Et d'ailleurs le Procureur de la République de l'Yonne lui-même , à qui j'ai pourtant envoyé tous les documents a cru bon de classer ma plainte sans suite...

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    P. K. (jeudi, 20 septembre 2018 18:38)

    Comme le dit Diogène le Cynoque : " Argent mal acquis finit toujours par profiter à quelqu'un".

  • #2

    Margaret Dugas (dimanche, 30 septembre 2018 11:44)

    Hélas, trop souvent ces derivent arrivent dans notre Pays. Une honte pour la justice qui ose fermer les yeux par lâcheté, par peur des repraisailles ou par ignorance des problèmes humains, ne se sentant pas concernée. Les Droits humains sont bafoués, les citoyens français ne sont pas considérés, touchés dans leur dignité. Margaret Dugas pour Amnesty international