· 

"Chère " Sylvie Walter, mandataire judiciaire à Ormoy 91

" Chère" Sylvie Walter, mandataire judiciare à Ormoy 91

Depuis 2015 je ne cesse d'attirer votre attention sur le fait que vous n'avez jamais cru bon de reporter sur vos comptes de gestion  un compte BNPparibas  appartenant  à votre protégée Madame 0xxxFxxx.

C'est vous qui aviez la gestion de ce compte  comme Monsieur Stéphane Humbert de l'agence BNPparibas me l'a confirmé dès 2015.

Non seulement vous n'avez jamais reporté ce compte sur aucun de vos CRG depuis 2015 mais vous n'avez jamais signalé le décès de ma mère à la BNp ni mentionné l'existence de ce compte au notaire chargé de la succession Me Xiberras notaire à Toucy sur Yonne.

Comme la BNP ne voulait pas débloquer ce compte, prétextant ne pas retrouver le contrat d'origine, Me Xiberras s'est contenté de me conseiller d'attaquer la BNp en justice.

Je vous rappelle que je vous avais envoyé ainsi qu'au Juge des tutelles Olivier Adam du TI de Saint Maur des Fossés de nombreux RAR toujours restés sans réponse.

J'ai donc publié ces faits sur mon site internet ce qui m'a permis d'entrer en relation avec des proches de vos ' protgés '  qui rencontrent eux aussi  de grosses difficultés liées à votre gestion des biens de vos " protégés " 

Vous avez cru bon de m'attaquer en diffamation, pourtant les faits sont là : la succession a été liquidée il y a trois mois et le compte BNP de ma mère votre ' protégée '  s'est totalement volatilisé dans la nature.

N'est-ce-pas pour le moins bizarre ?

Peut être votre avocate pourra t elle me donner des explications le jour du procès  mais celui-ci étant reporté à janvier 2020  je n'ai pas l'intention de me croiser les bras jusqu'à cette date fort éloignée  et je vous demande une fois de plus de me répondre, où est passé ce compte ?

 

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    JM KANINDA (lundi, 24 septembre 2018 16:41)

    Bonjour Madame F.,

    En droit belge, ce que vous avez décrit reçoit la qualification juridique d'enrichissement sans cause sur abus de confiance et escroquerie (tromperie) aggravée.

    Je ne suis pas familier du Code pénal français.

    La prétendue diffamation dont cette dame se réclame c'est clairement un contre feu pour faire diversion. En un mot c'est de l'esbroufe.

    Tenez bon, ça ira.
    JMK