· 

Mon procès en diffamation contre la tutrice de ma mère approche à grands pas

 

 

 

 

 

 

 

 5 janvier 2020

 

 

 

 

Audience du 17 janvier 2020

devant la 17ème Chambre du TGI de Paris 

 

 

 

Monsieur le Président du Tribunal ,

 

 

 

_Lorsque j'ai appris, il y a deux ans,  que Madame W. m'attaquait en diffamation j'ai décidé de me défendre sans le «  secours «  d'un avocat , en effet, Madame W. étant mandataire judiciaire et donc auxiliaire de justice il m'a paru évident que

 

l'affaire était «  pliée d'avance ' » , j'ai donc décidé de me passer d'avocat car cela n'aurait fait qu'alourdir la note.

 

 

 

_ Cependant j'étais bien décidée à assurer ma propre défense - si tant est que j'en ai le droit … il me semble en effet que dans toute démocratie qui se respecte un citoyen a le droit de se faire entendre et j'ai donc réuni un dossier prouvant, selon moi, mon entière bonne foi et la véracité de mes dires.

 

 

 

_ Je comptais vous remettre ce dossier, ainsi bien sûr qu'à la partie adverse environ un mois avant l'audience , car il contient des pièces très importantes et qui prouvent ma bonne foi

 

 

 

_ Or voici e qui s'est passé , entre temps Madame W. m'a fait convoquer en citation directe devant le TGI de Nanterre , cette fois pour harcèlement entre 2014 et 2017.

 

 

 

_ J'étais toujours décidée à me défendre par moi-même et sans le « secours «  d'un avocat mais deux personnes qui ont eu affaire à Madame W. m'ont proposé de témoigner en ma faveur au cours du procès

 

 

 

_ Or je crois savoir qu'il faut faire convoquer les témoins par un huissier ( encore des frais supplémentaires pour le justiciable!)

 

 

 

J'ai donc téléphoné à des huissiers et tous m'ont répondu qu'il fallait que je passe par un avocat …

 

 

 

_ Donc je me suis résolue à passer par un avocat, j'ai cherché sur Internet et j'ai trouvé Me G... je lui ai parlé bien sûr de cette histoire de témoins mais 8 jours avant l'audience du 8 octobre rien n'avait été fait et Me G. ne répondait ni à mes mails ni à mes coups de fil

 

 

 

_ J'ai alors remis un courrier à Madame la Présidente de la 14ème chambre du TGI de Nanterre en lui disant que, dans ces conditions je n'avais plus qu'à me suicider . Oui, il y a de quoi penser au suicide, depuis l'entrée de Madame W. dans nos vies environ 40.000€ sont passés aux avocats !

 

 

 

_ Quand je dis dans mon blog que la tutelle est un business qui profitent à certaines professions c'est la pure vérité .

 

 

 

_ La veille du procès Me G se manifeste enfin , il m'informe qu'il n' pas jugé utile de faire citer des témoins !!!

 

 

 

_Le 8 octobre jour de l'audience la Présidente m'informe en effet que  le procès est repoussé aux calendes grecques à savoir juin 2020....

 

 

 

_ En sortant du TGI je suis interpellée ainsi que mon fils par des policiers qui me mènent au Commissariat de Police de Nanterre . Moi j'ai l'habitude, depuis l'entrée de la tutrice Walter dans nos vies je passe ma vie dans les tribunaux, ou dans les commissariats de police, mais mon fils qui était sorti la veille d'une hospitalisation de 5 mois pour dépression sévère a été profondément choqué .

 

 

 

_ Depuis aucune nouvelle de Me G. qui avait pris la précaution de me faire verser 1800€ d'entrée de jeu dès le premier entretien .

 

 

 

_ Je lui ai demandé très poliment et à plusieurs reprises par mail et RAR de bien vouloir au moins me rendre mon dossier... Me G n'a jamais daigné me répondre _ pourtant les chèques avaient bien été encaissés

 

 

 

_ j'ai fini par obtenir gain de cause après avoir alerté le bâtonnier de Me G., qui d'ailleurs m'a informé qu'il allait porter plainte contre moi parce que j'avais osé saisir son bâtonnier... le fric, toujours le fric je crois que j'en suis à mon septième procès …

 

_ Bref j'ai enfin pu récupérer mon dossier le 3 janvier dernier seulement !

 

 

 

Et si je n'avais pas insisté comme je l'ai fait, mails et RAR à Me G. et à son bâtonnier je ne l'aurais jamais eu ou peut être à la rigueur la veille de l'audience …

 

 

 

_

 

Mon dossier est volumineux et comprend de nombreuses pièces et je dois les envoyer à la partie adverse ( qui pour le moment n'a qu'une petite partie du dossier.)

 

 

 

_ Je ne suis pas paranoïaque mais il me semble que le comportement de Me G. qui par deux fois m'a mais des bâtons dans les roues 1° en m'empêchant d'avoir des témoins 2° en refusant obstinément de me restituer mon dossier est véritablement de nature à m'empêcher par tous les moyens de me défendre et en favorisant la partie adverse .

 

 

 

_ Tous ces procès que l'on me fait depuis maintenant 5 ans ont en réalité deux buts 1° permettre à Madame W. et aux avocats de gagner de l'argent sur notre dos _ ou plutôt sur le dos de ma mère morte puisque personnellement n'ayant aucun revenu et ne touchant pas de retraite je n'ai pas de ressources c'est donc l'argent de ma mère, la «  protégée «  de Mme W qui va servir à payer tout ce petit monde 2° à me faire taire définitivement en me poussant vers la mort parce que je gêne en dénonçant les abus tutélaires sur Internet .

 

 

 

_ je joins à ce courrier

 

a) une très brève fiche de présentation me concernant

 

 

 

b) mes conclusions

 

 

 

  1. le récapitulatif des pièces prouvant de façon la plus évidente possible que je n'ai jamais diffamé Madame W. Pièces que je vous remettrai en mains propres, si vous le voulez bien , le 17 janvier .

 

 

 

_ Je vous prie d'agréer, Monsieur le Président du Tribunal, l'expression de ma considération distinguée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0