Le Lobby des Tutelles 

Aujourd'hui en France près de 900.000 personnes sont placées sous tutelle.

 Et pour beaucoup : c'est un véritable enfer, le tuteur, en effet, est entièrement maître de la vie de son " protégé " : Il prend toutes les décisions le concernant, qu'elles soient d'ordre médical, financier, psychologique, Le " protégé " n'a pas voix  au chapitre.

 

Le " protégé " est entièrement dépendant de son tuteur, si celui-ci par exemple oublie de régler les notes EDF, et bien l'électricité  du "protégé" sera coupée, point barre.

 

 Un  de mes voisins a vécu trois mois sans chauffage, sans électricité, sans ordinateur, sans téléphone, sans frigo parce que son tuteur avait d'autres chats à fouetter que de régler la note électricité de son " protégé "... Cet homme travaillait pourtant et avait de l'argent sur son compte en banque.

Il a vécu un véritable calvaire, pendant ces trois longs mois d'hiver,  mais son tuteur, coupable de négligence, n'a jamais été inquiété.

 

Un tuteur a tous les droits et n'a de compte à rendre à personne, ni à son " protégé " qu'il traite avec un profond mépris, ni à ses proches. Le Juge des Tutelles est bien supposé superviser le job du tuteur mais ce pauvre chéri se dit débordé de travail et n'a pas le temps de contrôler les tuteurs qui en sont parfaitement conscients et en profitent.

 

Je ne dis pas que tous les tuteurs sont incompétents et malhonnêtes, je ne le dis pas car il y a, sur la toile, plein d'avocats sans cause,  qui rôdent silencieusement autour des sites, à l'affût du moindre propos de travers et fondent sur leur proie, un auteur qui a eu l’inconscience ou les c... de dire la vérité pour l'entraîner dans une procédure qui  rapportera plein de pognon au dit avocat...

 

Donc je ne dis pas que tous les tuteurs sont des gens uniquement préoccupés de leur petite personne et qui s'engraissent de façon indécente et obscène en faisant les poches de leurs protégés. 

 

Je ne dis pas que le lobby des tutelles est la chose la plus immonde, la plus atroce, la plus abjecte, la plus ignoble,la plus sordide, la plus indigne d'un pays qui se prétend être celui des Droits de l'Homme,

alors que dans les faits une mise sous tutelle  consiste à livrer pieds et poings liés une personne fragile à " un mandataire judiciaire " payé pour massacrer son protégé et s'enrichir sur son dos.

Et c'est curieux, plus le " protégé" est riche  plus le Juge ferme les yeux sur les méfaits du tuteur...

 

Certains disent que le Juge est débordé, d'autres prétendent qu'il est complice et parlent d'un triangle infernal: Tuteur, greffier, Juge.

Ces gens là - entend-on souvent dire- n'auraient aucun scrupule à s'entendre  entre eux pour faire passer le magot de leurs protégés dans leurs poches à eux !!!!

 

Moi bien sûr, une telle pensée ne saurait même pas m'effleurer donc jamais il ne me viendrait à m'esprit de relayer de telles  accusations : Des Juges des Tutelles qui s'arrangeraient avec des tuteurs pour se partager les biens de leurs" protégés "???? Non ! 

Dans notre beau pays des sacro saints Droits de l'homme une telle chose ne saurait avoir lieu !!!! 

Il faudrait être totalement parano pour imaginer qu'un Juge, chargé de faire respecter la loi puisse cautionner, en toute conscience, les exactions d'un tuteur.

Donc moi je ne dis rien ... mais je vous laisse, vous qui vous êtes fait dépouiller, massacrer par votre tuteur  exposer votre témoignage sur ce  blog.

 

Et puis écrire, raconter, témoigner  c'est bien joli mais ça ne suffit pas, allons dans les cabinets de tuteurs ou dans les Tribunaux d'instance pour dénoncer cette merde absolue qu'est devenu le système tutélaire !

 

NG 

 N'hésitez pas à laisser votre commentaire ci-dessous ! 

Le but est de les réunir tous nos témoignages et d'alerter

_ les mandataires judiciaires, juges des tutelles, Procureur de la  République, Presse, médias : Donc réagissez ici en laissant votre commentaire.

_ Il est impératif que nous réagissions maintenant, unissons nous et nous gagnerons le combat contre cette infâme gangrène des tutelles mafieuses.

 

 

 

 

 

 

 

 

Le notaire, la tutrice et la Banque BNP, petites magouilles entre amis

Le notaire, la tutrice et la Banque BNPParibas. petites magouilles entre amis.

 

 Pour que les choses soient claires   je précise que je publie ce post dans le but d'informer et non pas dans celui de demander des conseils, en effet, quand un notaire a décidé de mettre la main sur les biens de son client  il est très difficile de l'en empêcher , et j'apporte ici les preuves de mes dires.

J'étais co titulaire d'un compte BNP avec ma mère, celle-ci était sous tutelle extérieure.

J'ai remarqué que sa tutrice, Madame Walter , n'avait pas reporté  ce compte sur ses comptes de gestion  alors que la Banque 'avait confirmé que c'est la tutrice qui gérait ce compte.

Lors du décès de ma mère, en 2017, la tutrice  n'a informé ni le notaire, ni la BNP du décès de sa " protégée" 

Bien entendu je l'ai fait moi-même.

La BNP a alors prétendu ne pas pouvoir débloquer les fonds sous prétexte qu'ils avaient égaré le contrat d'origine .. et ne rien pouvoir débloquer tant que celui-ci ne serait pas retrouvé  ce qui, m'a t on expliqué pouvait prendre des années...

Le notaire a prétendu ne rien pouvoir faire et m'a conseillé d'attaquer la BNP en justice.

J'ai dû faire intervenir un avocat, à mes frais et la BNP a miraculeusement, au bout de 10 mois ! retrouvé le contrat d'origine...

Les choses auraient dû rentrer dans l'ordre  mais il n'en est rien.

Plus d'un an après la mort de ma mère et plus de trois mois après la liquidation de la succession  ce compte BNP s'est mystérieusement évaporé...mais rassurez vous nous avons payé les frais de succession ... tout n'est pas perdu pour tout le monde..

Nul ne sait où il se trouve.

Le notaire me renvoie mes RAR sans les avoir ouverts.

Il a également envoyé mon avocat sur les roses en le menaçant de se plaindre de lui à son bâtonnier si il continuait à l'importuner au sujet de ce compte BNP.

La BNP  ne répond pas à mes courriers et me raccroche au nez quand je leur téléphone

 J'ai signalé ces faits à la Chambre des Notaires de l'Yonne qui m'a répondu par un courrier insultant   que si je m'étais mis ces trois personnes à dos cela devait être de ma faute.

Ben voyons...mais comment n'y avais je pas pensé plus tôt  si ce compte s'est volatilisé c'est bien sûr à cause de mon mauvais caractère...

Et d'ailleurs le Procureur de la République de l'Yonne lui-même , à qui j'ai pourtant envoyé tous les documents a cru bon de classer ma plainte sans suite...

1 commentaires

Alerte à toutes les patrouilles Facebook

Alerte à toutes les patrouilles Facebook disparition mystérieuse de 4 agents secrets des tutelles

 Nous sommes très inquiets et nous demandons à Facebook  de faire immédiatement des recherches pour retrouver

Thierry Brasseur,

Michel Michel

Xavier Arnault

Joël Eymard

 Ces quatre personnes, ont débarqué il y a environ deux mois, sur leurs motos pétaradantes et rutilantes , sur les pages Facebook de dangereux individus se permettant de dénoncer les abus tutélaires.

Ils ont réussi à venir à bout de la plus virulente d'entre eux , mais ils sont revenus à la charge en menaçant les autres rebelles des pires représailles s'ils continuaient à dénoncer publiquement  les dysfonctionnements de ce merveilleux système de protection qu'est la tutelle.

Un de ces dangereux individus a eu l'audace de rétorquer qu'il avait enregistré les propos menaçants de Thierry Brasseur et les avait envoyés à son avocat.

Dans les cinq minutes qui ont suivi  tous les écrits de Thierry Brasseur, Joël Eymard, Michel Michel et Joël Eymard  ont bizarrement disparu.

Mais il y a pire   ces quatre mousquetaires des tutelles ont carrément disparu de Facebook.

Impossible de savoir où ils sont passés …

Résultat :  Les affreux rebelles de la tutelle continuent en toute quiétude à dénoncer les abus tutélaires;

Facebook doit impérativement  lancer des recherches  pour retrouver Thierry Brasseur, Michel Michel, Joël Eymard et Xavier Arnault  et leur permettre de mener leur mission - réduire les détracteurs des tutelles au silence - à terme.

J'ajoute que contrairement à certaines rumeurs  ni Thierry Brasseur, ni Joël Eymard, ni Xavier Arnault, ni Michel Michel n'ont le moindre intérêt FINANCIER dans cette histoire de tutelles ils agissent de façon pure et désintéressée et n'ont en tête que le bien être des vulnérables
3 commentaires

l'insupportable morgue de la Chambre des Notaires

La Chambre des Notaires prend les gens pour des c....

Hier, j'ai publié sur ce site le témoignage d'une personne qui s'est faite arnaquer par deux notaires successifs. 

 

Cette personne  , comme nous le faisons tous lorsque nous sommes victimes des " erreurs" de notaire, s'est adressée à la Chambre de celui-ci.

Celle-ci lui a adressé en retour une lettre pleine de morgue que je reproduis ci dessous.

Dans ce courrier, la Chambre des Notaires se fout ouvertemement du monde, ce courrier est à la limite de l'insulte.

Parmi les lecteurs du site, je sais que beaucoup d'entre vous avez reçu ce  genre de réponse de la part de la Chambre des Notaires et que vous avez failli vous étrangler de rage.

Je vous demande de m'envoyer ces courriers, je vais les publier sur ce site car il faut que la morgue insupportable de ces gens là soit  mise sur la place publique !

Leur attitude est purement et simplement ignoble et aussi d'une infinie lâcheté car ils se savent intouchables. 

Voici ce courrier  absolument affligeant :

"LETTRE RECOMMANDÉE + A.R. Ves réf. :

Annecy, le 16 février 2012

 

"Chère Madame,

Vous avez porté une nouvelle réclamation à l'encontre de Me Fxxx.

J'en déduis logiquement que ce confrère ne vous donne pas plus satisfaction que le précédent et je subsume que le prochain tabellion en charge de vos dossiers n'obtiendra pas plus grâce à vos yeux.

 

Pour ne rien vous cacher, je ne comprends rien aux récriminations contenues dans vos échanges épistolaires et il me semble que l'ensemble du dossier illustre une situation qui oscille entre un sens consommé de l'absurde et une volonté clairement affichée d'incarner avec vaillance et panache la fameuse posture shadockienne du pompage permanent.

 

En dépit de la sympathie que cette réminiscence peut générer en moi, jc ne pas m'empêcher de penser que l'ensemble des réclamations que vous formulez ne repose sur aucun fondement et qu'en aucun cas il ne saurait être reproché à Me Gxxx ou à M. FLxxx un manquement grave à Icurs fonctions.

Que vous jugiez. négativement leur action vous regarde, et si vous considérez que des fautes ont été commises, l'institution judiciaire est là pour infirmer votre ressenti ou sanctionner civilement ces confrères.

Pour ma part, je ne vois ni où ni en quoi ils ont été défaillants

Et dans la mesure où je considère que la déontologie notariale a été scrupuleusement respectée, jc ile peux, cette fois-ci que classer votre dossier de façon définitive, non sans vous présenter, pour conclure, l'expression de ma haute considération.

MaîtreXxxxx

4 commentaires

Le notaire a commis une erreur grave. Est-ce à moi de la payer ?

Bonjour à tous.

 

La Savoie fait-elle partie des exceptions au regard de la profession notariale ?

 

En effet, dans ce beau département, j’ai hérité d’un bien qui s’avère être un gouffre financier. Deux notaires commis, l’un exerçant dans le bassin Chambérien et l’autre dans le secteur d’Albertville, ont tous deux commis la même erreur !

Ils ont validé du terrain strictement agricole en terrain à bâtir.

Résultat, des frais de succession sans commune mesure avec la réalité ! Qui est responsable dans ce cas ? L’héritière ou les notaires ?

Le premier notaire exerçant en proche banlieue de Chambéry  fut commis en mai 1997 et rédigea l’Acte de Partage en…Août 2007.

Dix ans de réflexion furent donc nécessaire, et malgré tout ce temps, une invraisemblable erreur liée à son incapacité à lire correctement le POS de l’époque, PLU maintenant qui n’a pas évolué depuis 2007, lui fit évaluer ma part à plus de 500.000,00 Euros alors qu’elle représente un lot estimé à 130.00, 00 Euros en 2018.

Adressant sa prévision de taxes le 10 Juillet 2007, prévision calculée sur la valeur qu’il a retenu, soit plus de 500.000,00 Euros, il me demande de lui remettre le jour de la signature un chèque de banque de plus de 16.000,00 Euros.

En Août 2007, la veille de la signature, s’inquiétant de savoir si j’avais les fonds, il me demanda de me présenter à son étude  30 minutes avant la réunion afin dit-il « de parfaire aux opérations comptables ». Obtempérant à sa demande, je lui remis le chèque à 10 h 30, chèque qu’il a évidemment encaissé. A 11 h 00, le cohéritier refusant de signer et quittant la salle, il me présenta deux actes, l’un intitulé « titre de propriété » et le second « Acte de Partage », signant et paraphant avec moi l’ensemble de ces deux documents.

Jouant la surprise sur la position du cohéritier il oublia de m’informer qu’il était au courant de ce fait et qu’il en avait averti sa chambre dès le 10 Août 2007. Alors pourquoi ne pas avoir porté cette information à ma connaissance ? De plus, il omit de m’indiquer que l’acte signé était un acte imparfait ce qui réduisait son coût de moitié ! Non il se contenta de se montrer affable et…d’encaisser le chèque.

 

En Janvier 2010, le tribunal rendit sa décision et me reconnut dans mes droits. A la demande du cohéritier, un second notaire exerçant dans la région d’Albertville  fut commis. En Avril 2010, le jugement n’ayant pas fait l’objet d’un Appel devient donc définitif et exécutoire. Je pensais être enfin sortie de l’enfer, puisque je m’étais acquittée de l’intégralité de mes frais comme demandé par le premier notaire.

Fatale erreur ! Ces deux officiers ministériels commis ne coopèrent pas ! Au contraire, le second notaire exige que je règle une seconde fois mes frais de succession pour cette même succession, ce que de guerre lasse je fais en Novembre 2012.Nouvelle surprise, ce second notaire détient à mon insu et ce depuis Mars 2010, 5000,00 Euros de façon totalement illégale, puisque cette somme ne rentre pas dans la masse à partager mais relève de la condamnation du cohéritier au titre de l’article 700 et pour résistance abusive. A ce jour, il les détient toujours.

Résultat, j’ai payé deux fois mes frais de succession, frais tellement surévalués par rapport à la valeur vénale du bien que « l’erreur » est abyssale, et je ne peux toujours pas rentrer en possession de mon bien, rien n’étant à ce jour publié au service de la Publicité Foncière.

Je m’interroge :

Peut-on contraindre quelqu’un à rester dans l’indivise ? En ce qui me concerne oui.                      Deux notaires commis doivent-ils collaborer ?                                Un notaire commis peut-il agir au bénéfice d’un seul héritier au préjudice de l’autre ?            Frais et émoluments se partagent-ils ou au contraire s’additionnent-ils ?      Qui est responsable des valeurs retenues ? Le notaire ou l’héritier ?

Merci de vos réponses et qui peut m’aider à sortir de cette douloureuse (Psychologiquement) et effroyable (Financièrement) situation.

 

Il m’est impossible de donner sur le blog le nom de ces deux notaires  mais il vous est possible de connaître leurs noms ( intéressant si jamais vous avez eu affaire à eux !) car plainte collective possible.

: Pour connaître l’adresse et les coordonnées de ces deux notaires  Me contacter…..06 80 76 48 31

J’autorise la publication de ce message sur le site mon notaire est un pervers et justiciable en colère.

Il m’est impossible de donner sur le blog le nom de ces deux notaires  mais il vous est possible de connaître leurs noms ( intéressant si jamais vous avez eu affaire à eux !) car plainte collective possible.

: Pour connaître l’adresse et les coordonnées de ces deux notaires  me contacter…..06 80 76 48 31

6 commentaires

Votre notaire fait traîner la succession?

 

 

 

 

 

 

Votre notaire fait traîner exprès la succession ?

 

Pour savoir quoi faire lisez notre blog MON NOTAIRE EST UN PERVERS

https://www.monnotaireestunpervers.com

0 commentaires

Le notaire, la tutrice et la Banque BNP, petites magouilles entre amis

Le notaire, la tutrice et la Banque BNPParibas. petites magouilles entre amis.

 

 Pour que les choses soient claires   je précise que je publie ce post dans le but d'informer et non pas dans celui de demander des conseils, en effet, quand un notaire a décidé de mettre la main sur les biens de son client  il est très difficile de l'en empêcher , et j'apporte ici les preuves de mes dires.

J'étais co titulaire d'un compte BNP avec ma mère, celle-ci était sous tutelle extérieure.

J'ai remarqué que sa tutrice, Madame Walter , n'avait pas reporté  ce compte sur ses comptes de gestion  alors que la Banque 'avait confirmé que c'est la tutrice qui gérait ce compte.

Lors du décès de ma mère, en 2017, la tutrice  n'a informé ni le notaire, ni la BNP du décès de sa " protégée" 

Bien entendu je l'ai fait moi-même.

La BNP a alors prétendu ne pas pouvoir débloquer les fonds sous prétexte qu'ils avaient égaré le contrat d'origine .. et ne rien pouvoir débloquer tant que celui-ci ne serait pas retrouvé  ce qui, m'a t on expliqué pouvait prendre des années...

Le notaire a prétendu ne rien pouvoir faire et m'a conseillé d'attaquer la BNP en justice.

J'ai dû faire intervenir un avocat, à mes frais et la BNP a miraculeusement, au bout de 10 mois ! retrouvé le contrat d'origine...

Les choses auraient dû rentrer dans l'ordre  mais il n'en est rien.

Plus d'un an après la mort de ma mère et plus de trois mois après la liquidation de la succession  ce compte BNP s'est mystérieusement évaporé...mais rassurez vous nous avons payé les frais de succession ... tout n'est pas perdu pour tout le monde..

Nul ne sait où il se trouve.

Le notaire me renvoie mes RAR sans les avoir ouverts.

Il a également envoyé mon avocat sur les roses en le menaçant de se plaindre de lui à son bâtonnier si il continuait à l'importuner au sujet de ce compte BNP.

La BNP  ne répond pas à mes courriers et me raccroche au nez quand je leur téléphone

 J'ai signalé ces faits à la Chambre des Notaires de l'Yonne qui m'a répondu par un courrier insultant   que si je m'étais mis ces trois personnes à dos cela devait être de ma faute.

Ben voyons...mais comment n'y avais je pas pensé plus tôt  si ce compte s'est volatilisé c'est bien sûr à cause de mon mauvais caractère...

Et d'ailleurs le Procureur de la République de l'Yonne lui-même , à qui j'ai pourtant envoyé tous les documents a cru bon de classer ma plainte sans suite...

1 commentaires

Alerte à toutes les patrouilles Facebook

Alerte à toutes les patrouilles Facebook disparition mystérieuse de 4 agents secrets des tutelles

 Nous sommes très inquiets et nous demandons à Facebook  de faire immédiatement des recherches pour retrouver

Thierry Brasseur,

Michel Michel

Xavier Arnault

Joël Eymard

 Ces quatre personnes, ont débarqué il y a environ deux mois, sur leurs motos pétaradantes et rutilantes , sur les pages Facebook de dangereux individus se permettant de dénoncer les abus tutélaires.

Ils ont réussi à venir à bout de la plus virulente d'entre eux , mais ils sont revenus à la charge en menaçant les autres rebelles des pires représailles s'ils continuaient à dénoncer publiquement  les dysfonctionnements de ce merveilleux système de protection qu'est la tutelle.

Un de ces dangereux individus a eu l'audace de rétorquer qu'il avait enregistré les propos menaçants de Thierry Brasseur et les avait envoyés à son avocat.

Dans les cinq minutes qui ont suivi  tous les écrits de Thierry Brasseur, Joël Eymard, Michel Michel et Joël Eymard  ont bizarrement disparu.

Mais il y a pire   ces quatre mousquetaires des tutelles ont carrément disparu de Facebook.

Impossible de savoir où ils sont passés …

Résultat :  Les affreux rebelles de la tutelle continuent en toute quiétude à dénoncer les abus tutélaires;

Facebook doit impérativement  lancer des recherches  pour retrouver Thierry Brasseur, Michel Michel, Joël Eymard et Xavier Arnault  et leur permettre de mener leur mission - réduire les détracteurs des tutelles au silence - à terme.

J'ajoute que contrairement à certaines rumeurs  ni Thierry Brasseur, ni Joël Eymard, ni Xavier Arnault, ni Michel Michel n'ont le moindre intérêt FINANCIER dans cette histoire de tutelles ils agissent de façon pure et désintéressée et n'ont en tête que le bien être des vulnérables
3 commentaires

l'insupportable morgue de la Chambre des Notaires

La Chambre des Notaires prend les gens pour des c....

Hier, j'ai publié sur ce site le témoignage d'une personne qui s'est faite arnaquer par deux notaires successifs. 

 

Cette personne  , comme nous le faisons tous lorsque nous sommes victimes des " erreurs" de notaire, s'est adressée à la Chambre de celui-ci.

Celle-ci lui a adressé en retour une lettre pleine de morgue que je reproduis ci dessous.

Dans ce courrier, la Chambre des Notaires se fout ouvertemement du monde, ce courrier est à la limite de l'insulte.

Parmi les lecteurs du site, je sais que beaucoup d'entre vous avez reçu ce  genre de réponse de la part de la Chambre des Notaires et que vous avez failli vous étrangler de rage.

Je vous demande de m'envoyer ces courriers, je vais les publier sur ce site car il faut que la morgue insupportable de ces gens là soit  mise sur la place publique !

Leur attitude est purement et simplement ignoble et aussi d'une infinie lâcheté car ils se savent intouchables. 

Voici ce courrier  absolument affligeant :

"LETTRE RECOMMANDÉE + A.R. Ves réf. :

Annecy, le 16 février 2012

 

"Chère Madame,

Vous avez porté une nouvelle réclamation à l'encontre de Me Fxxx.

J'en déduis logiquement que ce confrère ne vous donne pas plus satisfaction que le précédent et je subsume que le prochain tabellion en charge de vos dossiers n'obtiendra pas plus grâce à vos yeux.

 

Pour ne rien vous cacher, je ne comprends rien aux récriminations contenues dans vos échanges épistolaires et il me semble que l'ensemble du dossier illustre une situation qui oscille entre un sens consommé de l'absurde et une volonté clairement affichée d'incarner avec vaillance et panache la fameuse posture shadockienne du pompage permanent.

 

En dépit de la sympathie que cette réminiscence peut générer en moi, jc ne pas m'empêcher de penser que l'ensemble des réclamations que vous formulez ne repose sur aucun fondement et qu'en aucun cas il ne saurait être reproché à Me Gxxx ou à M. FLxxx un manquement grave à Icurs fonctions.

Que vous jugiez. négativement leur action vous regarde, et si vous considérez que des fautes ont été commises, l'institution judiciaire est là pour infirmer votre ressenti ou sanctionner civilement ces confrères.

Pour ma part, je ne vois ni où ni en quoi ils ont été défaillants

Et dans la mesure où je considère que la déontologie notariale a été scrupuleusement respectée, jc ile peux, cette fois-ci que classer votre dossier de façon définitive, non sans vous présenter, pour conclure, l'expression de ma haute considération.

MaîtreXxxxx

4 commentaires

Le notaire a commis une erreur grave. Est-ce à moi de la payer ?

Bonjour à tous.

 

La Savoie fait-elle partie des exceptions au regard de la profession notariale ?

 

En effet, dans ce beau département, j’ai hérité d’un bien qui s’avère être un gouffre financier. Deux notaires commis, l’un exerçant dans le bassin Chambérien et l’autre dans le secteur d’Albertville, ont tous deux commis la même erreur !

Ils ont validé du terrain strictement agricole en terrain à bâtir.

Résultat, des frais de succession sans commune mesure avec la réalité ! Qui est responsable dans ce cas ? L’héritière ou les notaires ?

Le premier notaire exerçant en proche banlieue de Chambéry  fut commis en mai 1997 et rédigea l’Acte de Partage en…Août 2007.

Dix ans de réflexion furent donc nécessaire, et malgré tout ce temps, une invraisemblable erreur liée à son incapacité à lire correctement le POS de l’époque, PLU maintenant qui n’a pas évolué depuis 2007, lui fit évaluer ma part à plus de 500.000,00 Euros alors qu’elle représente un lot estimé à 130.00, 00 Euros en 2018.

Adressant sa prévision de taxes le 10 Juillet 2007, prévision calculée sur la valeur qu’il a retenu, soit plus de 500.000,00 Euros, il me demande de lui remettre le jour de la signature un chèque de banque de plus de 16.000,00 Euros.

En Août 2007, la veille de la signature, s’inquiétant de savoir si j’avais les fonds, il me demanda de me présenter à son étude  30 minutes avant la réunion afin dit-il « de parfaire aux opérations comptables ». Obtempérant à sa demande, je lui remis le chèque à 10 h 30, chèque qu’il a évidemment encaissé. A 11 h 00, le cohéritier refusant de signer et quittant la salle, il me présenta deux actes, l’un intitulé « titre de propriété » et le second « Acte de Partage », signant et paraphant avec moi l’ensemble de ces deux documents.

Jouant la surprise sur la position du cohéritier il oublia de m’informer qu’il était au courant de ce fait et qu’il en avait averti sa chambre dès le 10 Août 2007. Alors pourquoi ne pas avoir porté cette information à ma connaissance ? De plus, il omit de m’indiquer que l’acte signé était un acte imparfait ce qui réduisait son coût de moitié ! Non il se contenta de se montrer affable et…d’encaisser le chèque.

 

En Janvier 2010, le tribunal rendit sa décision et me reconnut dans mes droits. A la demande du cohéritier, un second notaire exerçant dans la région d’Albertville  fut commis. En Avril 2010, le jugement n’ayant pas fait l’objet d’un Appel devient donc définitif et exécutoire. Je pensais être enfin sortie de l’enfer, puisque je m’étais acquittée de l’intégralité de mes frais comme demandé par le premier notaire.

Fatale erreur ! Ces deux officiers ministériels commis ne coopèrent pas ! Au contraire, le second notaire exige que je règle une seconde fois mes frais de succession pour cette même succession, ce que de guerre lasse je fais en Novembre 2012.Nouvelle surprise, ce second notaire détient à mon insu et ce depuis Mars 2010, 5000,00 Euros de façon totalement illégale, puisque cette somme ne rentre pas dans la masse à partager mais relève de la condamnation du cohéritier au titre de l’article 700 et pour résistance abusive. A ce jour, il les détient toujours.

Résultat, j’ai payé deux fois mes frais de succession, frais tellement surévalués par rapport à la valeur vénale du bien que « l’erreur » est abyssale, et je ne peux toujours pas rentrer en possession de mon bien, rien n’étant à ce jour publié au service de la Publicité Foncière.

Je m’interroge :

Peut-on contraindre quelqu’un à rester dans l’indivise ? En ce qui me concerne oui.                      Deux notaires commis doivent-ils collaborer ?                                Un notaire commis peut-il agir au bénéfice d’un seul héritier au préjudice de l’autre ?            Frais et émoluments se partagent-ils ou au contraire s’additionnent-ils ?      Qui est responsable des valeurs retenues ? Le notaire ou l’héritier ?

Merci de vos réponses et qui peut m’aider à sortir de cette douloureuse (Psychologiquement) et effroyable (Financièrement) situation.

 

Il m’est impossible de donner sur le blog le nom de ces deux notaires  mais il vous est possible de connaître leurs noms ( intéressant si jamais vous avez eu affaire à eux !) car plainte collective possible.

: Pour connaître l’adresse et les coordonnées de ces deux notaires  Me contacter…..06 80 76 48 31

J’autorise la publication de ce message sur le site mon notaire est un pervers et justiciable en colère.

Il m’est impossible de donner sur le blog le nom de ces deux notaires  mais il vous est possible de connaître leurs noms ( intéressant si jamais vous avez eu affaire à eux !) car plainte collective possible.

: Pour connaître l’adresse et les coordonnées de ces deux notaires  me contacter…..06 80 76 48 31

6 commentaires

Votre notaire fait traîner la succession?

 

 

 

 

 

 

Votre notaire fait traîner exprès la succession ?

 

Pour savoir quoi faire lisez notre blog MON NOTAIRE EST UN PERVERS

https://www.monnotaireestunpervers.com

0 commentaires

Le notaire, la tutrice et la Banque BNP, petites magouilles entre amis

Le notaire, la tutrice et la Banque BNPParibas. petites magouilles entre amis.

 

 Pour que les choses soient claires   je précise que je publie ce post dans le but d'informer et non pas dans celui de demander des conseils, en effet, quand un notaire a décidé de mettre la main sur les biens de son client  il est très difficile de l'en empêcher , et j'apporte ici les preuves de mes dires.

J'étais co titulaire d'un compte BNP avec ma mère, celle-ci était sous tutelle extérieure.

J'ai remarqué que sa tutrice, Madame Walter , n'avait pas reporté  ce compte sur ses comptes de gestion  alors que la Banque 'avait confirmé que c'est la tutrice qui gérait ce compte.

Lors du décès de ma mère, en 2017, la tutrice  n'a informé ni le notaire, ni la BNP du décès de sa " protégée" 

Bien entendu je l'ai fait moi-même.

La BNP a alors prétendu ne pas pouvoir débloquer les fonds sous prétexte qu'ils avaient égaré le contrat d'origine .. et ne rien pouvoir débloquer tant que celui-ci ne serait pas retrouvé  ce qui, m'a t on expliqué pouvait prendre des années...

Le notaire a prétendu ne rien pouvoir faire et m'a conseillé d'attaquer la BNP en justice.

J'ai dû faire intervenir un avocat, à mes frais et la BNP a miraculeusement, au bout de 10 mois ! retrouvé le contrat d'origine...

Les choses auraient dû rentrer dans l'ordre  mais il n'en est rien.

Plus d'un an après la mort de ma mère et plus de trois mois après la liquidation de la succession  ce compte BNP s'est mystérieusement évaporé...mais rassurez vous nous avons payé les frais de succession ... tout n'est pas perdu pour tout le monde..

Nul ne sait où il se trouve.

Le notaire me renvoie mes RAR sans les avoir ouverts.

Il a également envoyé mon avocat sur les roses en le menaçant de se plaindre de lui à son bâtonnier si il continuait à l'importuner au sujet de ce compte BNP.

La BNP  ne répond pas à mes courriers et me raccroche au nez quand je leur téléphone

 J'ai signalé ces faits à la Chambre des Notaires de l'Yonne qui m'a répondu par un courrier insultant   que si je m'étais mis ces trois personnes à dos cela devait être de ma faute.

Ben voyons...mais comment n'y avais je pas pensé plus tôt  si ce compte s'est volatilisé c'est bien sûr à cause de mon mauvais caractère...

Et d'ailleurs le Procureur de la République de l'Yonne lui-même , à qui j'ai pourtant envoyé tous les documents a cru bon de classer ma plainte sans suite...

1 commentaires

Alerte à toutes les patrouilles Facebook

Alerte à toutes les patrouilles Facebook disparition mystérieuse de 4 agents secrets des tutelles

 Nous sommes très inquiets et nous demandons à Facebook  de faire immédiatement des recherches pour retrouver

Thierry Brasseur,

Michel Michel

Xavier Arnault

Joël Eymard

 Ces quatre personnes, ont débarqué il y a environ deux mois, sur leurs motos pétaradantes et rutilantes , sur les pages Facebook de dangereux individus se permettant de dénoncer les abus tutélaires.

Ils ont réussi à venir à bout de la plus virulente d'entre eux , mais ils sont revenus à la charge en menaçant les autres rebelles des pires représailles s'ils continuaient à dénoncer publiquement  les dysfonctionnements de ce merveilleux système de protection qu'est la tutelle.

Un de ces dangereux individus a eu l'audace de rétorquer qu'il avait enregistré les propos menaçants de Thierry Brasseur et les avait envoyés à son avocat.

Dans les cinq minutes qui ont suivi  tous les écrits de Thierry Brasseur, Joël Eymard, Michel Michel et Joël Eymard  ont bizarrement disparu.

Mais il y a pire   ces quatre mousquetaires des tutelles ont carrément disparu de Facebook.

Impossible de savoir où ils sont passés …

Résultat :  Les affreux rebelles de la tutelle continuent en toute quiétude à dénoncer les abus tutélaires;

Facebook doit impérativement  lancer des recherches  pour retrouver Thierry Brasseur, Michel Michel, Joël Eymard et Xavier Arnault  et leur permettre de mener leur mission - réduire les détracteurs des tutelles au silence - à terme.

J'ajoute que contrairement à certaines rumeurs  ni Thierry Brasseur, ni Joël Eymard, ni Xavier Arnault, ni Michel Michel n'ont le moindre intérêt FINANCIER dans cette histoire de tutelles ils agissent de façon pure et désintéressée et n'ont en tête que le bien être des vulnérables
3 commentaires

l'insupportable morgue de la Chambre des Notaires

La Chambre des Notaires prend les gens pour des c....

Hier, j'ai publié sur ce site le témoignage d'une personne qui s'est faite arnaquer par deux notaires successifs. 

 

Cette personne  , comme nous le faisons tous lorsque nous sommes victimes des " erreurs" de notaire, s'est adressée à la Chambre de celui-ci.

Celle-ci lui a adressé en retour une lettre pleine de morgue que je reproduis ci dessous.

Dans ce courrier, la Chambre des Notaires se fout ouvertemement du monde, ce courrier est à la limite de l'insulte.

Parmi les lecteurs du site, je sais que beaucoup d'entre vous avez reçu ce  genre de réponse de la part de la Chambre des Notaires et que vous avez failli vous étrangler de rage.

Je vous demande de m'envoyer ces courriers, je vais les publier sur ce site car il faut que la morgue insupportable de ces gens là soit  mise sur la place publique !

Leur attitude est purement et simplement ignoble et aussi d'une infinie lâcheté car ils se savent intouchables. 

Voici ce courrier  absolument affligeant :

"LETTRE RECOMMANDÉE + A.R. Ves réf. :

Annecy, le 16 février 2012

 

"Chère Madame,

Vous avez porté une nouvelle réclamation à l'encontre de Me Fxxx.

J'en déduis logiquement que ce confrère ne vous donne pas plus satisfaction que le précédent et je subsume que le prochain tabellion en charge de vos dossiers n'obtiendra pas plus grâce à vos yeux.

 

Pour ne rien vous cacher, je ne comprends rien aux récriminations contenues dans vos échanges épistolaires et il me semble que l'ensemble du dossier illustre une situation qui oscille entre un sens consommé de l'absurde et une volonté clairement affichée d'incarner avec vaillance et panache la fameuse posture shadockienne du pompage permanent.

 

En dépit de la sympathie que cette réminiscence peut générer en moi, jc ne pas m'empêcher de penser que l'ensemble des réclamations que vous formulez ne repose sur aucun fondement et qu'en aucun cas il ne saurait être reproché à Me Gxxx ou à M. FLxxx un manquement grave à Icurs fonctions.

Que vous jugiez. négativement leur action vous regarde, et si vous considérez que des fautes ont été commises, l'institution judiciaire est là pour infirmer votre ressenti ou sanctionner civilement ces confrères.

Pour ma part, je ne vois ni où ni en quoi ils ont été défaillants

Et dans la mesure où je considère que la déontologie notariale a été scrupuleusement respectée, jc ile peux, cette fois-ci que classer votre dossier de façon définitive, non sans vous présenter, pour conclure, l'expression de ma haute considération.

MaîtreXxxxx

4 commentaires

Le notaire a commis une erreur grave. Est-ce à moi de la payer ?

Bonjour à tous.

 

La Savoie fait-elle partie des exceptions au regard de la profession notariale ?

 

En effet, dans ce beau département, j’ai hérité d’un bien qui s’avère être un gouffre financier. Deux notaires commis, l’un exerçant dans le bassin Chambérien et l’autre dans le secteur d’Albertville, ont tous deux commis la même erreur !

Ils ont validé du terrain strictement agricole en terrain à bâtir.

Résultat, des frais de succession sans commune mesure avec la réalité ! Qui est responsable dans ce cas ? L’héritière ou les notaires ?

Le premier notaire exerçant en proche banlieue de Chambéry  fut commis en mai 1997 et rédigea l’Acte de Partage en…Août 2007.

Dix ans de réflexion furent donc nécessaire, et malgré tout ce temps, une invraisemblable erreur liée à son incapacité à lire correctement le POS de l’époque, PLU maintenant qui n’a pas évolué depuis 2007, lui fit évaluer ma part à plus de 500.000,00 Euros alors qu’elle représente un lot estimé à 130.00, 00 Euros en 2018.

Adressant sa prévision de taxes le 10 Juillet 2007, prévision calculée sur la valeur qu’il a retenu, soit plus de 500.000,00 Euros, il me demande de lui remettre le jour de la signature un chèque de banque de plus de 16.000,00 Euros.

En Août 2007, la veille de la signature, s’inquiétant de savoir si j’avais les fonds, il me demanda de me présenter à son étude  30 minutes avant la réunion afin dit-il « de parfaire aux opérations comptables ». Obtempérant à sa demande, je lui remis le chèque à 10 h 30, chèque qu’il a évidemment encaissé. A 11 h 00, le cohéritier refusant de signer et quittant la salle, il me présenta deux actes, l’un intitulé « titre de propriété » et le second « Acte de Partage », signant et paraphant avec moi l’ensemble de ces deux documents.

Jouant la surprise sur la position du cohéritier il oublia de m’informer qu’il était au courant de ce fait et qu’il en avait averti sa chambre dès le 10 Août 2007. Alors pourquoi ne pas avoir porté cette information à ma connaissance ? De plus, il omit de m’indiquer que l’acte signé était un acte imparfait ce qui réduisait son coût de moitié ! Non il se contenta de se montrer affable et…d’encaisser le chèque.

 

En Janvier 2010, le tribunal rendit sa décision et me reconnut dans mes droits. A la demande du cohéritier, un second notaire exerçant dans la région d’Albertville  fut commis. En Avril 2010, le jugement n’ayant pas fait l’objet d’un Appel devient donc définitif et exécutoire. Je pensais être enfin sortie de l’enfer, puisque je m’étais acquittée de l’intégralité de mes frais comme demandé par le premier notaire.

Fatale erreur ! Ces deux officiers ministériels commis ne coopèrent pas ! Au contraire, le second notaire exige que je règle une seconde fois mes frais de succession pour cette même succession, ce que de guerre lasse je fais en Novembre 2012.Nouvelle surprise, ce second notaire détient à mon insu et ce depuis Mars 2010, 5000,00 Euros de façon totalement illégale, puisque cette somme ne rentre pas dans la masse à partager mais relève de la condamnation du cohéritier au titre de l’article 700 et pour résistance abusive. A ce jour, il les détient toujours.

Résultat, j’ai payé deux fois mes frais de succession, frais tellement surévalués par rapport à la valeur vénale du bien que « l’erreur » est abyssale, et je ne peux toujours pas rentrer en possession de mon bien, rien n’étant à ce jour publié au service de la Publicité Foncière.

Je m’interroge :

Peut-on contraindre quelqu’un à rester dans l’indivise ? En ce qui me concerne oui.                      Deux notaires commis doivent-ils collaborer ?                                Un notaire commis peut-il agir au bénéfice d’un seul héritier au préjudice de l’autre ?            Frais et émoluments se partagent-ils ou au contraire s’additionnent-ils ?      Qui est responsable des valeurs retenues ? Le notaire ou l’héritier ?

Merci de vos réponses et qui peut m’aider à sortir de cette douloureuse (Psychologiquement) et effroyable (Financièrement) situation.

 

Il m’est impossible de donner sur le blog le nom de ces deux notaires  mais il vous est possible de connaître leurs noms ( intéressant si jamais vous avez eu affaire à eux !) car plainte collective possible.

: Pour connaître l’adresse et les coordonnées de ces deux notaires  Me contacter…..06 80 76 48 31

J’autorise la publication de ce message sur le site mon notaire est un pervers et justiciable en colère.

Il m’est impossible de donner sur le blog le nom de ces deux notaires  mais il vous est possible de connaître leurs noms ( intéressant si jamais vous avez eu affaire à eux !) car plainte collective possible.

: Pour connaître l’adresse et les coordonnées de ces deux notaires  me contacter…..06 80 76 48 31

6 commentaires

Votre notaire fait traîner la succession?

 

 

 

 

 

 

Votre notaire fait traîner exprès la succession ?

 

Pour savoir quoi faire lisez notre blog MON NOTAIRE EST UN PERVERS

https://www.monnotaireestunpervers.com

0 commentaires