Tutelle = Arnaque !

10/10/16Monsieur Le Juge des Tutelles TI de Saint Maur des FossésVous n'avez pas répondu à ma demande pourtant bien légitime de faire venir ma mère à Colombes. Elle 'a aucun intérêt à rester dans cette maison de retraite de Saint-Maur puisque depuis trois ans elle n'a plus aucune attache ni famille dans cette ville et qu'il nous est très difficile de nous y rendre pour les raisons que je vous ai expliquées. Il est vrai que beaucoup de personnes ont un intérêt financier à ce que ma mère reste à Saint- Maur à commencer par sa tutrice qui perdrait son gagne pain !Et bien sûr la Maison de retraite à qui ma mère paye 6.000€ par mois.Même si vous nous empêchez depuis deux ans - ce qui est contraire à la loi- d'avoir accès aux comptes de ma mère je sais malgré tout qu'elle paye6.000€ par mois ( comme par hasard le montant de sa pension a ait un bond depuis l'arrivée de Walter)+ toutes les dépenses que Walter et la Directrice lui imposent derrière son dos en profitant de ce qu'elle est Alzheimer+ toutes les dépenses que lui impose la tutrice ( dépenses d'avocat ! d'expertise etc. etc.) et plus tout ce qui nous est caché... au nom de la sacro sainte confidentialité des comptes qui permet au tuteur de disposer à sa guise de l'argent de son protégé :+ au moins 600€ par mois pour la tutrice qui à ma connaissance n'a jamais rendu le moindre service à sa ' chère protégée .Bref ma mère, qui touche une pension de 2.000€ dépense au moins 7.000€ !!!!!!!!C'est grotesque, les comptes de ma mère se vident à une vitesse grand V et comme vous le savez très bien quand ma mère aura été bien pressée comme un citron je ne pourrai lui venir en aide. En quoi ma mère est-elle protégée alors que tout le monde se sert dans ses poches ?????? Celle qui me paraît très ' protégée ' c'est surtout Walter dont vous connaissez très bien tous les manquements et le prix qu'elle revient à ma mère, mais que vous maintenz à son poste parce que cette dame elle est très protégée ( vous commprenez très bien ce que je veux dire).D.F

Écrire commentaire

Commentaires : 0