· 

La Chambre des Notaires : un foutage de gueule ?

 

 

 

Monsieur le Président de la Chambre des Notaires,

 

Monsieur le Procureur de la République

 

 

 

A plusieurs reprises je vous ai écrit  pour vous signaler le comportement arrogant et hautain du notaire Xxxx malheureusement en charge du dossier de la succession de mon père, décédé le 13 septembre 2013.

 

Ce monsieur a tout fait pour retarder le legs que mon père avait consenti à mon fils et ce dernier à cause de la mauvaise volonté de ce notaire a été SDF pendant un an. D’autre part comme la succession n’avançait pas mon frère a cru bon d’intenter une procédure  judiciaire qui nous a coûté une véritable fortune. C’est indécent d’avoir dû payer ces sommes phénoménales en avocats, absolument indécent.

 

Après que les actifs aient été liquidés j’ai mis en vente le pavillon de mes parents et, n’ayant aucune confiance en Maître Xixx je me suis adressée à un autre notaire. Lorsqu’il l’a appris Maître Xxxx m’a envoyé un mail furieux me disant qu’il refusait dans ce cas toute communication avec moi – ce qui a rendu l’organisation de la vente horriblement compliqué car à chaque fois que j’avais besoin de communiquer ds le cadre de cette vente il fallait que je fasse transiter mes demandes par un avocat !!!! Mais en plus il s’est arrangé pour que le deuxième notaire se retire…. C’est moi qui ai organisé la vente de Aà Z et la lui ai apportée je ne voulais absolument pas qu’il soit le seul notaire mais après avoir signé la promesse de vente  je me suis retrouvée piégée.

 

Je vous ai écrit à plusieurs reprises pour vous signaler le comportement inadmissible de ce notaire qui nous a déjà fait perdre plus de 50.000€ à mon frère et à moi-même.

 

A chaque fois vous m’avez répondu  complètement à côté de la plaque, il était manifeste que soit n’avez pas lu mon courrier soit vous vous foutiez de moi.

 

Vous avez même été jusqu’à me menacer de porter plainte contre moi auprès du Procureur !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

Il faudrait au moins une vingtaine de pages pour formuler tous les griefs que nous avons contre ce notaire et tous les préjudices qu’il ns a causés mais  vous vous en fichez complètement quoi qu’il ait pu faire vous le couvrirez, et on  ns bassine avec les droits de l’homme !!!!

 

Tu parles ! Un officier judiciaire a absolument tous les droits et vous le fait bien sentir. Ils peuvent vous ruiner  vous n’avez qu’une chose à faire fermer votre sale gueule ou les menaces pleuvent : Si tu continues à ns emmerder on dépose une plainte contre toi auprès du Procureur, ferme la connasse. Aboule le pognon et écrase toi, on est les plus forts.

 

Il suffit d’aller sur les forums internet pour voir que ça ne sert strictement à rien de vous écrire, vous couvrez systématiquement les notaires par corporatisme.

 

Je n’attends rien de ce courrier  si vous répondez ce sera une fois de plus à côté de la plaque.

 

Vous me faites vomir.

 

 

 

 

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 7
  • #1

    mansouri (dimanche, 18 mars 2018 15:13)

    je rencontre les mêmes problèmes a Lyon

  • #2

    Mendes (mercredi, 21 mars 2018 15:43)

    Moi je rencontre des graves problèmes avec les Juges des tutelles et ATMP à Lyon aussi on devrait contacté les médias car à côté personne nous écoute moi j’ai eu plusieurs Avocats sur mon dossier et en vain

  • #3

    joubin nadia (mercredi, 16 mai 2018 14:23)

    Bonjour, à Brest, une juge des tutelles m'a imposé injustement cette maudit mesure de tutelles, sans aucune liberté d'expression, aucun droit e, 2010, ce qui est anormal, sans etre du tout à l'écoute, comme si je n'était pas là, cela revenait au meme, m'ayant rabaissé au maximum, avec en plus, des fautes graves et de nombreuses erreurs qu'il y a eut, des refus financier, plus de fetes et de vacances etc. plus rien avec une tutelle très radin sur mes sous un boulet à mon pied que je ne supporte pas du tout de trainer malheureusement depuis 2010, j'ai faillit aussi etre expulsé de mon ancien logement, à cause d'une tutelle Mme Milin de l'ATP de Brest, pour plusieurs mois d'impayés de loyers, dont je recevait directement des lettres de rappels d'impayés, des lettres de relances et de menaces d'expulsion, en 2014, j'était resté 3 semaines sans argent aussi, impossible de pouvoir me nourrire etc., les vivres étaient coupés pendant 3 semaines, à cause d'une transsaction qui avait du retard et moi en attendant, rien du tout, des refus financiers aussi, après des rendez-vous pris personellement avec professionnels de la santé, non pris en charge directement avec la sécu, dont je devait avancé les consultations, que j'avait du annuler malheureusement à cause de cette tutelle et ce n'est pas tout, je n'ai pas de vie, rien du tout, depuis, qui est un véritable enfer seulement, ce système judiciaire infame avec des incompétents, voleurs, escrocs, menteurs etc. qu'ils sont, qui n'ont aucun scrupules, qui sont monstrueux, inhumains, donne franchement l'envie de vomir, qui provoque le dégout, je n'ai de gout à rien du tout, depuis, il y a préjudice moral aussi à cause de ce système qui ont remué le couteau dans la plaie sur le passé aussi, je veut demander réparation pour le préjudice moral, que dois-je faire! , merci, cordialement, Nadia

  • #4

    joubin (lundi, 04 juin 2018 14:51)

    Bonjour, cette tutelle de l'UDAF très radin sur mes sous avant, quand j'étais avec celle-ci Mme Henry à Brest, a fait des fautes graves, de nombreuses erreurs aussi, j(avait pris un RDV personnelle chez l'othoptiste à Brest, pour ensuite me faire opérer de un œil, la consultation non pris en charge directement avec la CPAM remboursé après, cette tutelle Mme Henry avait refué de faire un versement de 30 euros, afin que je puisse payer ma consultation chez l'orthoptiste, après avoir essayé plusieurs fois pour avoir la somme de 30 euros, toujours rien, j'avait du malheureusement annuler mon RDV, l'une des fautes graves, c'est anormal, scandaleux, et ce nest pas tout, je n'ai pas du tout de vie, absolument rien, depuis, qui est un enfer seulement, cette maudi mesure très nuisible sur tout, il y a préjudice moral aussi, des conséquences, ils sont monstrueux, inhumains au tribunal Brest , ce système judiciaire très néfaste me donne l'envie de vomir, je cherche de l'aide, je veut m'en débbarasser de tout ca, c'est un enfer, je suis à bout, merci, cordialement, Joubin Nadia

  • #5

    Esposito (jeudi, 21 juin 2018 22:07)

    Par ici c'est un carnage, je ne sais pas ce qui a pris au notaire en question, mais une tentative d'intimidation pour que je retire mon appel d'une décision de mise sous "protection", et ça malgré son entière responsabilité dans le blocage jusque là…

    Maintenant, que je retire mon appel ou non, la situation est bloquée car le juge des tutelles a ordonné l'exécution immédiate, partant de là, il faut attendre que soit inventorié le bien que ce notaire a en vente depuis plus d'un an (2 en fait, mais on a un compromis à la validité douteuse depuis 1 an), sa tentative d'intimidation est donc vaine.

    Demain je vais voir avec un des locataires dudit bien en vente pour une sombre histoire de mois impayé, mais il pourrait s'agir là aussi d'une tentative d'intimidation visant à remplir le compte de succession à cause d'une fichue obligation de percevoir "mes revenus", intégralement fonciers, par le mandataire judiciaire : bienvenus dans la vraie vie, chers adeptes de la bureaucratie sans queue ni tête, vous vous y êtes mis tout seuls (on ne saurait me reprocher de faire valoir mes droits, ou plutôt le seul droit restant sous curatelle renforcée, n'en déplaise à ceux qui diront qu'on conserve tous nos droits), maintenant démerdez-vous entre charognards!

  • #6

    Pineau (mercredi, 08 août 2018 21:38)

    L’ex-président de la fédération départementale de l’ADMR et de l’UDAF 63000 a été condamné, lundi, à Clermont-Ferrand, à dix mois de prison avec sursis. Son tort : avoir sollicité et obtenu le remboursement de dizaines de milliers d’euros de frais indus. Soit 4200 Euros de frais kilométrique par mois. Et ce n’est pas tout. Qu’il déjeune ou non au restaurant, il touchait à chaque déplacement un forfait repas de 15, puis 17 €uros. Il faisait aussi des bénéfices annuels de plusieurs centaines d’euros – toujours au préjudice des mêmes associations – sur les péages autoroutiers et les frais téléphoniques. Réponse de son avocat: « Mon client était à la tâche tous les jours, avec les convictions qui sont les siennes, insiste encore Me .......... Il a fait preuve de légèreté dans la gestion de ses frais, c’est évident. Mais il n’a pas non plus été aidé ni inspiré par les comptables, le commissaire aux comptes ou ses autorités de tutelle. Tous ont laissé faire. » Condamnation qui incite à recommencer. Il est reconnu coupable d’abus de confiance. Le tribunal le condamne à dix mois de prison avec sursis et à 5.000 € d’amende. Peine légère qui pousse à la malhonnêteté.

  • #7

    Laure (mercredi, 08 août 2018 21:50)

    Merci mille fois pour l'info, qui, je l'avoue m'avait échappé...
    Je viens de trouver l'article de journal il parle de 174.000€ de frais de déplacements en trois ans si j'ai bien lu ... alors l'amende de 5.000€
    paraît bien dérisoire en effet ! Je pense que ce monsieur doit bénéficier de quelques " protections " ...