Un tuteur voleur

 

 

Bonsoir à tous,

 

J'ai enfin réussi à entrer en possession des comptes de gestions de l'ex-tuteur de ma mère,il se faisait une idée bien à lui de la comptabilité, ses écritures ne correspondent pas du tout aux relevés de banque;

ses comptes ont, soit disant, été contrôlés par le greffier en chef et pourtant personne n'a rien vu;

les frais pour mouvement débiteurs des relevés disparaissent dans ses écritures, les 40 ou 50 euros/mois sont répartis sur les salaires des aides ménagères ou sur les prélèvements URSSAF ou [compagnie d'électricité Y]?, du coup, ces montants sont supérieurs à ceux des chèques.

Des chèques débités sur le compte n'apparaissent pas dans le cahier comptable, par contre les scéances coiffeur s'y multiplient sans que ces dépenses ne figurent sur les relevés!des recettes sont oubliées, bref un chat n'y retrouverait pas ses petits.

Pour tout arranger, il n'a jamais indiqué les numéros de chèques dans ses écritures!

 

La comptabilité du tuteur est incompréhensible, je me demande comment un greffier peut controler des comptes sans rapprocher relevés et cahier comptable!

Que risque pareil tuteur et que me conseillez vous de faire?

merci pour vos réponses; La Guinguette

 

Bonsoir La Guinguette,

 

Dans "Famille et Succession" page 10 j'ai répondu au message "Tutelle et Succession" de Nyko, et j'en ai profité pour demander si les états des comptes du tuteur étaient comparés par le juge avec les relevés des comptes bancaires : je n'ai pas eu de réponse.

 

Et bien sûr que la réponse est : non !

 

Je suis exactement dans la même situation : j'ai réussi grâce à une mise en demeure à me faire adresser la copie de ces fameux états des comptes rédigés par ma sœur ex-tutrice de ma mère. Outre le fait qu'il manque deux années (je me doute pourquoi), j'ai fait le même genre de constatations sur les écritures. Une somme réglée par chèque est répartie en deux fois sur l'état destiné au juge (ça passe mieux), un règlement par carte à un garage (ma mère n'avait pas de voiture) etc...

 

 

Moi aussi j'ai attendu en vain l'avis d'un juge, d'un avocat, d'un juriste qui jetterait un œil sur ce forum. Apparemment, personne ne raffole de ce sujet

 

 

A moins de prendre un avocat pour contester les comptes, je ne vois rien d'autre ?

 

 Bon courage pour la suite.

Écrire commentaire

Commentaires : 0