Maltraitance

Lettre ouverte au Procureur de la République concernant maltraitances sur personne âgée

 

Objet plainte contre le tuteur de ma mère Ode, née D

 

 

Copie Jugement tutelle ci joint

06 89 69 91 51

Monsieur le Procureur de la République

J'ai l'honneur par la présente de

porter plainte et de demander l'ouverture d'une enquête contre

madame Xxxx, mandataire judiciaire à . Juge des

Tutelles Oxxx

 

 

Article 223-6

 Modifié par Ordonnance

n°2000-916 du 19 septembre 2000 - art. 3 (V) JORF 22 septembre

2000 en vigueur le 1er janvier 2002

 

 Quiconque pouvant empêcher par son action immédiate, sans

risque pour lui ou pour les tiers, soit un crime, soit un délit

contre l'intégrité corporelle de la personne s'abstient

volontairement de le faire est puni de cinq ans d'emprisonnement

et de 75 000 euros d'amende.

Sera puni des mêmes peines quiconque s'abstient

volontairement de porter à une personne en péril l'assistance

que, sans risque pour lui ou pour les tiers, il pouvait lui

prêter soit par son action personnelle, soit en provoquant un

secours.

 

 

La non assistance à personne en danger, constitue, comme vous

le savez mieux que moi , Monsieur le Procureur de la République,

un délit puni par la loi.

 

 

Or il se trouve que depuis trois ans, ma mère est victime de

maltraitances de tous ordres dans sa maison de retraite

Résidence de l'Orme,à Xxxx

94100.

Alertée à de très nombreuses reprises par mes soins, la

tutrice de ma mère, Madamexxx n'est jamais intervenue

auprès de la Directrice de la Maison de retraite Madame Xxxx

pour faire cesser ses maltraitances, bien au contraire elle a

tout fait pour que celles-ci continuent.

Voici les faits : Dès que la tutrice Xxx a été en

charge de la tutelle de ma mère Madame F Odette, née Dx,

elle a pris sans concertation aucune ni avec la famille ni avec

sa ' protégée' des mesures qui allaient manifestement à

l'encontre des intérêts de ma mère et ce tant sur le plan

psychologique que médical – en lui interdisant de revoir son

pavillon je ne dis pas d'y retourner vivre mais simplement de le

revoir de temps en temps . Cette interdiction a plongé ma mère

dans la dépression- ma mère en réaction a cette interdiction

avait des crises de colère et pour la faire taire et lui faire

obéir au tuteur on la frappait et on la bourrait de ' calmants '

qui ont eu des effets très négatifs sur sa santé. A cause de

ces médicaments ma mère a rapidement sombré dans l'Alzheimer.

Avant sa tutrice elle était très calme et à l'étage des '

gens normaux'

Au bout de cinq mois de tuteur et de gavages médicamenteux

elle a été transférée à l'étage des ' agités' et a

spectaculairement sombré dans l'Alzheimer.

Mais ce sont bien sûr et avant tout les maltraitances

physiques qu'elle subissait qui m'ont paru intolérables.

Je suis allée porter plainte à la police mais là on m'a

dit que je ne pouvais pas porter plainte puisque ma mère était

sous tutelle et on m'a dit d'alerter le Juge des tutelles, à

l'époque Madame Gxxx

J'ai écrit de très nombreux recommandés à ce juge qui ne

m'a jamais répondu.

Je suis allée au Tribunal d'instance et j'ai montré des

photos des hématomes que présentait ma mère à Madame la

Greffière qui m'a dit ' je transmettrai au Juge' Mais le Juge

n'a jamais répondu.

Lorsque ma mère a appris que son pavillon allait être vendu

contre sa volonté bien sûr et dans le seul intérêt financier

du tuteur qui allait ainsi être amené à 'gérer' la part de ma mère, ma mère s'est de nouveau révoltée et on l'a de nouveau calmée avec des coups ( j'ai de nouveau constaté les hématomes) et des ' calmants'

 

Le Juge avait changé c'était maintenant Monsieur Oxxx

 

Je lui ai écrit à de ns reprises et il a fini au bout de 6

mois par accepter de me recevoir : un entretien de 10 mn au terme duquel il m'a dit textuellement ' Je ne changerai rien'

J'ai donc vu ma mère souffrir horriblement et souffrir dans sa maison de retraite toutes sortes de malveillance et ce pendant deux ans et l'attitude du tuteur et du Juge des tutelles me semblent inhumaine et barbare.

 

 

J'ajoute que pendant un an la tutrice ne s'est absolument pas occupée de ma mère, la laissant pendant un an avec une seule chemise de nuit qui sentait la p.... excusez moi Monsieur le

Procureur mais c'est le mot et poussant le vice et la perversion

jusqu'à faire mettre à la poubelle les vêtements que

j'apportais à ma mère. Elle ne payait aucune des factures

pour l'entretien du pavillon et j'étais harcelée de

réclamations de la part des fournisseurs qui menaçaient ma mère de poursuites judiciaires. Il y a eu un incendie au pavillon .

Madame Xxx prévenue n'ayant jamais réagi j'ai fait le

nécessaire moi même auprès de l'assureur mais au bout de deux mois Mme xx a fait arrêter les travaux et fait refaire une

expertise aussi coûteuse qu'inutile !!! Je pourrais

continuer longtemps à multiplier les exemples j'ai un dossier de deux cents pages sur cette tutrice.

En dehors de ces maltraitances physiques psychologiques et

médicales ma mère est victime de maltraitance financière de la

part de sa tutrice et les dégâts sont très importants.

En effet j'ai pu obtenir l'an dernier, non sans de grosses

grosses difficultés les comptes de gestion

 de la tutrice Madame xx et ai fait constater par un

huissier des disparitions de sommes d'argent aussi importantes

qu'inexpliquées !!!!!

 

J'ai bien sûr alerté le Juge Oxx  qui n'a jamais

répondu et quand je suis allée au tribunal

la Greffière a eu cette réponse inqualifiable :

_ Des sommes d'argent ont disparu ??? et alors ?

Cela arrive en effet de temps en temps. Le Juge a reçu vos

réclamations mais il ne fera rien.

 

 

J'ai essayé Monsieur le Procureur de la République, de

résumer en quelques lignes trois années de maltraitance par le

tuteur Xxxxx .

J'ai écrit d'ailleurs un rapport de 300 pages sur cette

tutelle honteuse et désastreuse et l'ai envoyé aux députés

aux Sénateurs, à la Cour des Comptes, au Garde des Sceaux, aux

média et je viens de le publier intégralement sur Internet.

Mon but n'est pas de me venger de ce que le tuteur xx a

fait subir à ma mère : un enfer qui dure depuis trois ans

mais d'éviter à l'avenir que d'autre subissent cette véritable

ignominie qu'est la tutelle de Madame Xxx

Je porte donc plainte contre la tutrice xxx pour complicité

de mauvais traitements infligés à ma mère sur les plans

physique, médical, moral et financier et je demande l'ouverture

d'une enquête sur la tutrice 

Je suis extrêmement choquée de voir que les deux Juges des

tutelles informés à plusieurs reprises et depuis trois ans des

sévices que subit ma mère n'ont jamais cru bon de demander des

explications au tuteur !

 

 

 

En vous remerciant de m'avoir lue et en espérant que mon

témoignage permettra d'éviter à d'autres ' protégés '

l'enfer que la tutrice Xxx fait vivre à ma mère et à ma

famille depuis trois ans, je vous prie d'agréer, Monsieur le

Procureur de la République, l'expression de ma considération

distinguée.