Victime d'un accident de la route, mais surtout des avocats !!!!!!!!

Doublement victime :
Le racket des cols blancs !!!

Cette après-midi-là , ce 15 janvier 2011 , je pris ma Z 750 S , pour me rendre avec beaucoup d’engouement, chez mon concessionnaire fétiche , pour essayer la nouvelle venue sur le marché, la première 1000 carénée que j’attendais depuis plusieurs années…La Z 1000 SX
Elle était là, sublime, et manifestement faite pour moi, répondant à toutes mes exigences d’esthétiques mais aussi de sécurité (carénage complet)… Après négociation avec le responsable de la marque, je reparti avec mon devis. Nous nous étions laissé avec l’idée de me laisser un délai de réflexion pour l’éventuel achat de celle que j’avais tant attendu !
Ma vie recommençait à m’apporter beaucoup de satisfaction sur le plan personnel… quotidiennement je pratiquais la course à pied ( 150 km/mois) Je venais de participer au premier marathon de Montpellier le 17 octobre 2010 , avec un score de 4H37 à l’arrivée, bien qu’étant séparée en procédure de divorce avec deux magnifiques filles de 3 et 5 ans à élever en garde partagé , j’avais enfin dépassé le choc inattendu suite à l’annonce de trisomie 21 , 36H après la naissance de ma deuxième fille , alors que j’avais passé une quinzaine d’échographies qui n’avaient rien révélé… Je travaillais chez deux employeurs avec un cumul de 44H/semaine, ce qui me permettait de pouvoir financer des vacances pour mes filles deux fois dans l’année.
Je venais de réussir ma VAE d’éducatrice spécialisée le 17 décembre 2010 ! J’allais pouvoir enfin obtenir une place avec un salaire plus important. Cela faisait plus de 20 ans que je travaillais dans le secteur médico-social auprès d’adultes en situation de handicap « cognitif » sur un poste de monitrice éducatrice .Mon métier m’a toujours apporté une très grande satisfaction avec la chance de pouvoir pratiquer dans le cadre de mon emploie des activités sportives et de pleine nature( activités aquatiques, kayak, randonnée, ) pendant de nombreuses années .
Malheureusement, ce bonheur éphémère avait pris fin cette fin d’après-midi de ce 15 janvier 2011 ! une septuagénaire au volant d’une voiture m’a refusé une priorité à droite, elle étant arrêté à un cédé le passage, elle a redémarré et coupé la départementale sur laquelle je circulais lancé à 80 m/h…Ma moto s’est encastrée dans la portière avant passager !
Résultat : 16 fractures au bassin, pubis enfoncé, fractures ouvertes poignet droit, fractures main droite, subluxation des 4 orteils du pied droit avec entorse du lisfranc et arrachement osseux etc… Une douzaine d’interventions chirurgicales, 4 mois d’hospitalisation, 17 mois de rééducation à mi-temps dont 14 mois sous morphine… La descente aux enfers ! Une vie brisée avec ce sentiment perpétuel qui demeure : on m’a volé ma vie !
J’ai fait appel à un premier avocat pour défendre mes droits mais qui s’est avéré incompétent au bout du compte car il a cumulé des erreurs professionnelles qui ne m’ont pas permis de faire appel d’une expertise médicale ordonnée par le juge et dont le contenu erroné n’a fait que banaliser mes préjudices pour que je sois indemnisée au minimum, voire de façon indécente. Cette deuxième expertise n’a pas retenue tous les préjudices mentionnés par le premier expert qui avait été lui aussi désigné par le juge, mais pas finalisé car je n’étais alors pas consolidé en date de cette première expertise !
Il semblerait que ce deuxième médecin expert est travaillé déjà pour le compte d’assurances ! Dans les tribunaux tout le monde le sait mais tout le monde préfèrent cautionner car il semblerait que des arrangements cachés leurs donnent satisfactions au détriment des victimes réelles qui elles ne demandent qu’à recevoir à juste titre un dédommagement adapté à leurs préjudices pour pouvoir se reconstruire dans la dignité. 
J’ai donc congédié ce premier avocat et me suis dirigée , vers une avocate que l’on m’a recommandé, située dans la rue des commerces de luxe, de Montpellier ; après étude de mon dossier médical , cette avocate m’a certifié pouvoir défendre mes intérêts avec efficacité et pouvoir rattraper les erreurs de son confrère prédécesseur ! lors de ce premier entretien elle a été très rassurante et m’a témoigné une grande empathie vis-à-vis de ma situation ;
J’avais beaucoup de colère vis-à-vis de mon premier avocat qui a commis des erreurs de débutant ; il m’avait obtenu 26000 euro d’avance pour les frais auxquels j’étais confrontée : médicaux, dépassements d’honoraires, aides à domicile, perte de salaire etc … Lui ne m’a pris que 7% sur le résultat obtenu soit 2176,72 euro ; ce qui pour ma part est tout à fait convenable et d’un point de vue d’éthique tout à son honneur. Il ne souhaitait pas se faire de l’argent sur mes préjudices obtenu en tant que victime d’un AVP !
Cette avocate s’est occupée de mon dossier sur un peu plus d’un an ! Toutes ses tentatives en référé ont échoué ; sur la plaidoirie finale, elle a évalué mes préjudices à 452000 euro !
Elle m’a rassuré tout au long de nos échanges. Toutes les fois où elle m’a envoyé des factures au cours de ces quatorze mois, (elle me précisait régulièrement de ne pas m’inquiéter), Elle m’avait écrit que tous mes frais de justice, d’avocat, d’huissier me seraient remboursés… J’ai donc réglé avec beaucoup de difficulté les 3883.90 euro toujours en temps et en heure quelques fois en faisant des petits crédits à la consommation pour pouvoir honorer mes factures. 
Au bout de quelques mois elle a réussi à m’obtenir une avance de 10000 euro sur lesquels elle s’est servie 3675.97 euro !
En début d’année 2015 , le jugement tombe ! Elle n’a obtenu que 10000 euro+ 60887.19 euro sur lesquels elle s’est là aussi servie au passage :22575.91 euro !
Sur les 70887.19 euro de résultat qu’elle a obtenu (on est très loin des 452000 euro qu’elle m’a fait miroiter) elle a donc encaissé : 22575.91 euro + 3883.90 euro + 3675.97 euro soit un total de 30135.78 euro !!!
Elle a pris 41% de la somme qu’elle m’a obtenu !!!
J’ai fait appel auprès de l’ordre des avocats . Le bâtonnier de l’ordre a rendu une ordonnance qui lui signifie de me rembourser 5689.50 euro ! somme dérisoire au vu de ce qu’elle m’a ponctionné mais bon c’est ainsi ! quand on décide de s’attaquer à un membre d’une organisation à l'intérieur de laquelle se manifeste une solidarité agissante entre ses membres, il ne faut malheureusement pas espérer là aussi une justice « saine » !
Cela fait plus de 3 mois que j’attends le remboursement de ce qu’elle me doit !!! et la seule chance que j’ai de pouvoir récupérer mon argent est de demander au président du tribunal de grande instance de rendre la mesure du bâtonnier exécutoire, ce que j’ai fait, et à présent lui envoyer un huissier de justice !!!
Après avoir informé le bâtonnier de l’ordre de la situation, il est intervenu auprès de cette avocate qui a été obligé à me régler le « trop perçu » !
le 17 /11/2015 !
C’est ainsi que notre société fonctionne ! 
Éducatrice spécialisée, salariée auprès d’adultes en situation de handicap depuis plus de 25 ans, Je suis maman de trois enfants en bas âge, seule au foyer, depuis l’accident je suis en situation de handicap, en logement social, reconnue en invalidité, travailleuse handicapée avec une injonction de la médecine du travail de ne pas travailler au-delà, de 0.60% TP ! 
Je suis condamnée à vivre avec les douleurs de mes séquelles de l’accident, et je n’ai obtenue aucune aide dans le jugement qui a été rendu par le tribunal ! « Les factures des prestations d’aide à domicile, que j’ai dû prendre pour m‘aider à la suite de mes interventions chirurgicales, n’ont même pas été présenté au juge !!! plus de 7000 euro de ma poche !!! » . Même pas de financement pour une boite de vitesse automatique alors que j’ai le poignet droit bloqué à vie !!!etc…
Que pensez-vous de notre justice et des personnes qui sont censées faire valoir nos droits ?
Marie Astrid Giral

J’aime
Commenter