Une tutelle monstrueuse

“ " Il n’y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l’on exerce à l’ombre des lois et avec les couleurs de la justice." MontesquieuLE BILAN CATASTROPHIQUE DE LA TUTRICE SYLVIE WALTER, mandataire judiciaire à Ormoy 91Pour la principale intéressée ma mère, la " protégée " de la tutrice Sylvie Walter :Sur le plan psychologique : 1° L'humiliation terrible de cette tutelle extérieure incongrue et qui lui a été imposée sans rasion valable et contre sa volonté. La grande hantise de ma mère était de finir un jour entre les mains de parasites et de charognards.2° La douleur d'avoir été obligée de terminée sa vie en maison de retraite - qu'elle déteste- et alors qu'elle voulait vivre avec nous dans son pavillon. Mais la tutrice et la Directrice de la Maison de retraite avaient un intérêt financier à s'opposer à sa volonté.3° La douleur d'avoir été obligée de vendre son pavillon - auquel elle tenait plus que tout et qui était sa raison de vivre et alors qu'elle avait parfaitement les moyens financiers de le garder.Sur le plan financier : Environ 250.000€ de Maison de retraite et ce sans compter les dépenses annexes qui lui sont imposées derrière son dos par la Directrice de la Maison de retraite et la tutrice !Environ 30.000€ pour le ' travail ' de la tutrice ! Le travail de la tutrice Walter ? En trois ans je n'ai jamais vu la tutrice rendre le moindre service à ma mère ! + toutes les dépenses grotesques imposées par la tutrice : Frais d'avocats, expertises absolument injustifiées, etc. Très difficile à chiffrer puisque tout se fait derrière notre dos.Je précise que le montant de la retraite de ma mère est d'environ 2.000€ ! Le bilan pour mon fils 1° 8 mois de rue parce que Sylvie Walter l'a ejecté du pavillon qu'il occupait avec l'accord de sa grand-mère et a de plus refusé ( alors qu'elle est payée pour ça ) de faire le nécessaire pour qu'il puisse toucher le legs de son grand-père. Tout au long de l'année 2014 mon fils couchait dans sa camionnette entre deux séjours à l'hôpital.Le bilan pour moi-même.1° sur le plan psychologique : Il m'est très difficile de comprendre pourquoi cette dame touche chaque mois 600€ pris dans les poches de sa ' protégée ' ma mère, une vieille dame Alzheimer incapable de se défendre ccontre elle alors que je m'occupais parfaitement de ma mère. Le seul travail que fait Sylvie Walter c'est de faire passer chaque mois 600€ des poches de sa ' protégée ' dans les siennes.2° Sur le plan financier : J'ai tout perdu à cause de la tutrice : mes économies qui sont passées chez les avocats... mon activité professionnelle - à cause du temps que je perds à cause d'elle - et jusqu'à ma couverture sociale puisque j'avais un statut de travailleur indépendant.Je voudrais conclure sur une note d'espoir : Cette tutelle Sylvie Walter est tout simplement monstrueuse. Pour s'enrichir elle, cette dame n'a pas hésité à détruire trois vies, celle de ma mère, celle de mon fils et la mienne.Par mon témoignage personnel et les différentes actions que mène notre Collectif SOS VICTIMES DES TUTELLES, j'espère provoquer une prise de conscience , faire comprendre au public que la tutelle, supposée être un système de protection , est devenue un infâme système de prédation. Mettre quelqu'un sous tutelle c'est bien souvent un simple prétexte pour mettre la main sur ses biens. Et le pire c'est que ce sont des gens de ' justice' qui accomplissent de tels méfaits! Et le plus souvent en toute impunité !

Écrire commentaire

Commentaires : 0