8 mois de prison ferme !

Collectif de défense de René Forney ‎05/‎12/‎2016

 

Monsieur

Le Juge Alexandre Groszinger

 

Je ne suis pas une intime de René Forney, je

ne le connais pas personnellement mais comme des milliers de personnes j'ai

entendu parler de son combat pour récupérer les biens dont il aurait été spolié

il y a dix-sept ans, je reconnais ne pas

avoir une connaissance parfaite de ce dossier mais il me semble qu'il ne se

battrait pas avec un tel acharnement (grèves de la faim, séjour en prison...)

sans raison valable...

J'ai

appris il y a environ un mois qu'il

était de nouveau emprisonné ! Ses amis et soutiens sont très actifs et font ce

qu'ils peuvent.

Cette

affaire va être prochainement médiatisée comme elle mérite de l'être.

J'ai

entendu dire que René Forney était emprisonné pour outrage à magistrat.

Je ne sais

pas ce qu'il en est réellement mais à supposer qu'un mot malheureux lui ait

échappé et quand on sait ce qu'il a enduré et subi depuis dix-sept ans (encore

une fois si mes informations sont exactes)

mérite-t-il pour autant de croupir en prison ? Et pendant 8 mois ??

C'est la

question que nous nous posons tous...

8 mois de

prison pour un mot ? Ça me paraît énorme ! 8 mois de prison,

c’est la peine de Jawad, celui qui a logé les terroristes lors des attentats de

novembre 2015 ! 8 mois de prison

pour un mot malheureux je n’arrive pas à

y croire…

Si les

éléments qui m'ont été communiqués sont faux vous voudrez bien ne pas tenir compte

de ma lettre, mais si ils sont exacts

nous espérons tous que justice sera rendue : pourquoi un homme qui

aurait été dépossédé de tous ses biens (encore une fois sous réserve que les informations qui m’ont été données

soient exactes) devrait-il en plus faire de la prison ?

8 mois de

prison pour Jawad, présumé coupable de complicité avec des terroristes et 8 mois de prison pour un homme qui, dans un

moment d’abattement bien compréhensible après 15 ans de lutte pour récupérer ses biens, en tout cas d’après les

informations qui sont à ma disposition, ça me paraît quand même énorme. Et cela me paraît infiniment inquiétant

dans la mesure où toute personne qui

s’estimerait victime d’une injustice n’aurait pas le droit de s’exprimer dans

le pays qui se flatte d’être le berceau des Droits de l’homme ?

 

Respectueusement.

C.D.R.F