JUGE OLIVIER ADAM

 

 

Le  10 décembre 2017, dans le cadre de ma mis en examen pour soi disant diffamation,  je parsème le blog de preuves de mes dires, elles sont en rouge,  jamais le Juge ne lira ces preuves .

 

 

 

 

 Message du 29/06/15 13:26

> De : "SELARL ABSIL CARMINATI TRAN" <abcartran@wanadoo.fr>

> A : "'Dominique FLEURIOT'" <d.fleuriot@wanadoo.fr>

 

>Chère Madame,

 

J'accuse bonne réception de votre courriel de ce jour.

 

Je vous remercie de bien vouloir m'autoriser à le diffuser à Madame le Procureur de la République ainsi qu'à mon Bâtonnier.

 

Sentiments distingués et dévoués,

 

Maître Xavier TERMEAU

Avocat au Barreau du Val de Marne

Associé de la SELARL ABSIL-CARMINATI-TRAN-TERMEAU

10 place Salvador Allende - 94000 Créteil

Tél : 01.43.99.03.13. - Fax : 01.49.80.02.34.

Email : abcartran@wanadoo.fr

 

De : Dominique FLEURIOT [mailto:d.fleuriot@wanadoo.fr] 

> Envoyé : lundi 29 juin 2015 12:18

> À : abcartran@wanadoo.fr

> Objet :

 

Mon avocat Maître Termau vient de me téléphoner pour me dire qu’il refusait d’organiser la signature définitive de la vente dans ses bureaux le 7 juillet comme prévu si je ne renonçais pas à ma menace de suicide… Or si cette signature n’a pas lieu le 7 comme prévu  je mets dans l’embarras les acquéreurs qui doivent emménager le 7 juillet et également mon fils qui serait obligé d’acquitter des frais dus à l’annulation de la vente.

C’est donc contrainte et forcée que je m’engage formellement à renoncer à l’idée de me suicider le 7 en l’étude de Maître Termau afin de ne créer de problèmes ni à Monsieur et Madame Crochot ni à mon fils qui a déjà bien assez souffert du déroulement de cette succession catastrophique.

J’ai tenu au jour le jour le journal très détaillé du déroulement de la succession avec tous les courriers et courriels que j’ai adressés à mon frère, au notaire, à la tutrice et au Juge des Tutelles. Depuis un an et demi ils refusent tous de me répondre et font tout pour me rendre folle. Leur silence me tue et ils le font sciemment j’en suis persuadée et tous ceux qui ont lu mon manuscrit souscrivent à mon analyse de la situation. Je pense assister en direct à une tentative de détournement d’héritage.

 Je précise que j'ai pris la précaution de consulter de moi même un psychiatre pour m'assurer que je n'étais pas paranoïaque et que ce psychiatre est convaincu que je ne suis pas folle et que mon analyse très sombre de la situation est cohérente et rationnelle.

 

Je n’accuse pas formellement Maitre Caylar et la tutrice de détourner la part de ma mère à leur profit à eux mais j’ai pourtant  l’intime conviction que c’est ce qui est en train de se passer. Mon avocat Maître Termau me dit ‘ qu’il ne faut pas tout mélanger’ Et que pour ce qui est de la tutrice – au sujet de laquelle il a reconnu verbalement qu’il avait des doutes on verra après… Moi je le dis et je le répète la perspective de voir la tutrice gérer cette somme me glace le sang car il y a un an que j’assiste impuissante à ses carences et manquements que je ne cesse de signaler au Juge des Tutelles qui pour seule réponse porte plainte contre moi pour mails accusatoires. !!!!! Kafkaïen !

Je m’engage sur l’honneur à ne pas mettre fin à mes jours dans l’étude de Maître Termau , je signerai la vente définitive mais uniquement pour éviter que la situation ne dégénère encore. J’espère que Maître Xiberras virera très rapidement la somme qui me revient sur mon compte car je me suis engagée dans un prêt pour permettre à mon fils d’acheter un appartement et que je dois disposer de cette somme rapidement.

Et je le répète je suis terriblement inquiète à l’idée que la tutrice gère la part qui revient à ma mère.

 

D. Fleuriot.

 

>  

> Dominique FLEURIOTssurance vie 

 

 

 

Monsieur le juge Olivier Adam

Copie Procureur de la République, Premier Président de la Cour d'appel, Presse, médias etc.

ET bien sûr à tous les avocats auxquels depuis 4 ans je fais part de mes soupçons sur ce qui se trame derrière cette tutelle. Qui avez vous désigné comme bénéficiaire de l'Assurance vie que Walter a ouverte après la vente de notre pavillon ?Ma mère, vous le savez parfaitement a sombré dans l'alzheimer depuis des années et est tout à fait incapable de désigner un bénéficiaire et cela vous laisse toute latitude, Monsieur le Juge Olivier Adam pour désigner un bénéficiaire de votre choix !!!!!! Je n'affirme pas que vous l'avez fait mais depuis le début je constate que cette tutelle n'a d'autres buts que de mettre la main sur les biens de ma mère. En effet non seulement la tutrice Walter n'a jamais rendu le moindre service à ma mère mais elle lui a fait perdre, ainsi qu'à moi-même énormément d'argent. Même si Sylvie Walter n'a pas directement mis 50.000€ dans sa poche cette somme est passée dans les mains d'avocats et d'experts d'assurés proche de Walter. Je vous ai apporté, depuis 4 ans toutes les preuves que Walter est en train de déposséder ma mère de ses biens, jamais vous n'avez levé le petit doigt pour l'en empêcher. Je suis revenue sur ma décision de vendre notre pavillon quand je me suis rendu compte que Walter pouvait ouvrir une assurance vie en désignant n'importe quel bénéficiaire. Maître Caylar, très lié à Walter puisque c'est lui qui l'a placée au pouvoir m'a alors menacée de me faire mettre sous tutelle si je signais pas. Maître Caylar a gagné 30.000€ grâce à Walter. Sylvie Walter a commis une énorme faute professionnelle en ne déposant pas la déclaration et c'est ma mère mon frère et moi même qui avons dû verser 50.000€ aux avocats alors que c'est Walter qui a commis une énorme erreur professionnelle ! J'ai bien évidemment pris la précaution dès 2015 de faire constater par un expert psychiatre l'état de santé de ma mère. Il est évident qu'en aucun cas elle n'était capable en 2015 de désigner un bénéficiaire, si donc vous avez décidé d'un bénéficiaire autre que ses enfants c'est tout simplement de l'abus de faiblesse. Pourquoi m' a t on forcée à signer la vente SOUS LA MENACE DE ME FAIRE METTRE SOUS TUTELLE ????? Sachez que Caylar m'a envoyé plusieurs mails à ce sujet. Donc sachez que j'ai la preuve que j'ai signé sous la menace.Tout juge que vous êtes il est évident que vous protégez Walter pour des raisons bien particulières, d'ailleurs nous sommes nombreux à le remarquer les Juges confient à Walter les dossiers de personnes qui ont des biens.... Moi je vous le jure sur la tête de Walter tout l'argent qui a été détourné à ma mère, en profitant de sa maladie ,vers des avocats via Walter lui sera rendu. Me Caylar, Me Gottvallés se sont bien sucrés grâce à Walter mais tous ceux qui se sont servis dans les poches de ma mère, une vieille femme alzheimer que vous prenez tous pour un sac de fric dans lequel tout le monde vient se servir le regretteront amèrement.

Écrire commentaire

Commentaires : 0