Le vieil homme et la tutrice

Voilà ce qui peut arriver à un homme vieillissant mis sous tutelle, après une brillante carrière, ex grand chercheur et professeur d'université, possédant un beau patrimoine et des enfants aimants. Depuis que mon père est sous tutelle par la MJPM, Mme Xxxx , il a des problèmes d'argent malgré sa retraite de 7600€ mensuel. Il n'a pas du tout d'argent de poche. C'est une famille détruite. Les services de la tutrice sont sur-facturés comme par exemple 482€ pour la présence d'une auxiliaire à domicile pendant 24h alors que le forfait pratiqué par l'organisme est de 270€.La tutrice agit à l'encontre des intérêts de mon père, ignorant l' être humain avec ses ressentis et ses souffrances. La tutrice Mme X profite du conflit familial, entre d'un côté les 2 enfants souhaitant le bien être de leur père et de l'autre côté la 2eme épouse qui a hâte de placer son mari en institution. La tutrice a refusé d'organiser la mise en place régulière d'auxiliaires de vie à domicile, et d'adapter le domicile de mon père en mettant au moins des barres de maintien dans les toilettes... L'épouse beaucoup plus jeune que son mari n'ayant jamais travaillé, se dit trop fatiguée pour s'occuper de lui. Elle a déposé une requête, soutenue par la tutrice avec qui elle est devenue très liée, pour un placement définitif en Ehpad. J'ai alors accompagné mon père chez divers médecins. Malgré des certificats, et meme celui d'un medecin inscrit sur la liste du procureur, attestant qu'un tel placement serait très néfaste pour mon père, qu'il a très peur de quitter son domicile, seul le certificat de la contre expertise demandée par le juge au Dr Bxxx a été retenu, optant pour un Ehpad.Pour la tutrice, un Ehpad parisien est beaucoup trop cher. De complicité avec l'épouse, la tutrice avait envisagé de vendre en viager l'appartement parisien de mon pere,(un bien propre) avec un viager sur la tête de l'épouse ! Un comble! Alors qu'elle veut mettre son mari dehors ! Qu'ils sont en séparation de biens, qu'elle n'a que 6 ans d'écart avec l'aînée des 2 enfants.Mon père possède pourtant aussi une propriété inoccupée en Italie, qu'il serait plus logique de vendre en priorité. Mais, la tutrice refuse de la faire estimer, l'épouse souhaitant en fait récupérer cette maison. Elle a en effet déjà tenté de se l'approprier indûment avec un document illégal. La tutrice refuse aussi de donner un trousseau de clés de cette maison à ma mère qui possède ce bien en indivision avec mon père.La situation financière semblant bloquée, l'épouse a jugé bon de laisser mon père à l'hôpital aux frais de la sécurité sociale, en passant par les urgences. Malgré une ordonnance de l'hôpital pour un retour à domicile avec des aides, comme préconisé par le ministère de la santé, mon père a subi plusieurs séjours à l'hôpital très traumatisants, au gré des vacances de l'épouse.Pour une solution pérenne, la tutrice a fini par organiser en plein mois d'août , à l'insu de ses enfants bien-sûr, une admission de mon père dans un Ehpad très éloigné de son domicile et de ses proches, à moindre frais en province, condamnant ainsi son protégé à mourir de solitude! Les médecins n'ont pas donné suite à ce transfert, afin d'éviter la rupture des liens familiaux, préjudiciable pour sa santé et ont dû accepter de garder mon père de façon transitoire dans un service de long séjour payant, où il séjourne actuellement. Un moindre mal, mais l' hôpital longue durée n'est pas un projet de vie pour mon père. Il n'a plus de stimulation, plus de kinésithérapie comme il avait régulièrement à la maison. Il décline évidemment, attrape des escarres...La tutrice ne comprend pas l'intérêt d'avoir la télévision à l'hôpital, l'achat d'un déambulateur 4 roues prescrit par le Medecin de l'hôpital. Elle refuse de me le rembourser bien que pris en charge par la sécurité sociale. Elle dit ne pas avoir signé d'autorisation de sortie!!!...Depuis quand on enferme les gens parce qu'ils perdent leurs repères avec l'âge?Les tuteurs sont au dessus des lois!!! Et avec le nouveau juge du 16eme arrdt, il n'y a pas de dialogue possible, puisque selon elle c'est au tuteur de décider de tout!Quelle honte, la façon dont on traite les personnes âgées vulnérables dans un pays comme la France!!