· 

Repose en paix Francis

Repose en paix Francis !

 

Tu m'avais laissé un message inquiétant la semaine dernière et n'ayant pas de tes nouvelles depuis je  suis allée sur ta page et là j'ai appris la triste nouvelle....

Et toute la journée d'hier j'ai refusé d'y croire, c'tait impossible, il devait y avoir une erreur...

Tu n'avais que 24 ans.

Il y a encore quelques jours tu me disais que tu comptais venir à Paris et qu'on se verrait pour discuter des tutelles  et plus particulièrement  de cette mesure de curatelle que tu avais tant de mal à supporter !

Mesure de prétendue ' protection ' qui ne t'a pas protégé bien  au contraire !

24 ans ! 

Tu étais une personne magnifique, un être d'une intelligence rare et d'une intensité incroyable.

Il faudra que la lumière soit faite sur ce qui s'est passé.

Décidément ce monde des tutelles est d'une violence absolue.

Ta grande, comme tu m'appelais.

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    ANDIEFriend (lundi, 27 novembre 2017 17:34)

    C'est exactement ce qu'il s'est produit lors de l'assassinat de notre Mère à l'hôpital de Vienne en Isère : Contre toute attente le juge Lévy l'a fait mettre sous TUTELLE ADMINISTRATIVE tandis qu'elle était sous ma protection et qu'en tant que naturopathe chevronnée, je lui avais rendu vie après TROIS ACCIDENTS GRAVES IATROGENES (dont un comas qui lui laissera des séquelles graves). Cette décision inconsciente et irresponsable, ILLEGALE (puisqu'elle voulait rester avec nous à la maison et que je l'avais guérie des crimes médicaux) a été prise par ce juge pour OBTEMPERER aux injonctions du médecin gérontologue (un criminel parmi tous les autres) fou furieux que j'aies réussi à ressusciter Maman tandis que lui ne savait que tuer ; je l'appelais d'ailleurs "Killer de gens" par analogie avec son patronyme. Ce "médecin" m'avait assuré que "Quoique je fasse, maman allait mourir les jours suivants" (heureusement que je ne m'en laisse pas compter car 2 mois après elle courait comme un lapin). La juge a classé non lieu, et l'avocat, un gangster marseillais a refusé de nous restituer nos volumineux dossiers (10 kgs environ) contenant des pièces majeures. J'ai dû aussi saisir son Bâtonnier pour me faire restituer les 10 000 euros qu'il m'avait réclamés sans AUCUNE ACTION NI TRAVAIL DE SA PART pire il a mis toutes les procédures hors délai. Le CSM que je viens de saisir leur donne raison !!! Nous ne sommes plus dans un état de droit, c'est manifeste. Quant aux nombreuses assoc. que j'ai contactées depuis 2007 AUCUNE ne nous a apporté la moindre aide, toutes nous répondaient "ce n'est pas notre objet". Je cours après le temps mais il est IMPERATIF que je crée une organisation style SPA pour les CITOYENS : SPC. Il faut nous rassembler pour mettre hors d'état de nuire ces institutions de la honte.