· 

Courrier à Me Xiberras , notaire, par voie d'huissier

                                 ‎12/‎03/‎2018

 

Maître Olivier Xiberras , 

Vous avez été saisi, contre ma volonté et derrière mon dos  par mon frère  de la succession de ma mère Odette xxxxx , décédée le 7 août 2017. 

Cette succession se déroule de façon catastrophique puisque la Déclaration de succession  auait due être déposée depuis trois mois et que nous encourons de la façon la plus injuste qui soit les pénalités de retard énormes que nous impose le fisc.... 

Ce blocage vient de la Banque BNP  qui refuse de débloquer les fonds  d'un compte que j'avais en démembrement avec ma mère sous le fallacieux prétexte qu'ils ne retrouvent pas le contrat d'origine.   Vous savez aussi bien que moi qu'ils  ne trouveront jamais ce contrat  et que la situation risque de s'éterniser ...  Je suis tout à fait d'accord pour leur laisser  l'argent de ce compte , environ Xxx€ les frais de procédure  et les pénalités que nous impose le fisc  risquant d'être supérieurs à cette somme ! et je vous rappelle que lorsque vous avez " géré " la succession de mon père, nous avons dû payer de la façon la plus injuste qui soit une somme de 50.000€ que je n'ai toujours pas digérée ... 

 Je vous rappelle que j'ai fait intervenir un avocat Me Benoit Lévy et que la réponse  qu'elle a obtenue est une fin de non recevoir à savoir " Nous ne manquerons pas de revenir vers vous "   

Cette phrase, ça fait 8 mois que la BNP me la sort quotidiennement et c'est bien la preuve de leur mauvaise foi !    Ils veulent cet argent et bien qu'ils le gardent mais finissons en !

D'autre part la BNP vient de m'annoncer  que vous leur auriez dit que nous n'étions pas d'accord mon frère et moi  et que nous refusions de vous donnr nos accords respectifs pour la vente des comptes titre !    C'est extrêmement grave car  c'est totalement faux  jamis ni mon frère ni moi même n'avons fait la moindre dificulté à ce sujet. Jamais !  

 Vous allez même jusqu'à me renvoyer non lus les RAR que je vous envoie et cela alors que vous me facturez des frais de notaire ! 

Qui ment, La BNP  ou vous même ? 

Il y a des mois que je vous envoie des RAR, des mails, des fax auxquels vous n'avez jamais daigné répondre  bien que vous me fassiez payer des frais de notaires d'un montant d'ailleurs  que vous avez toujours refusé de me communiquer !

Mon avocat Me Benoit- Lévy  vous a adressé deux courriers ( que j'ai été obligée de payer, bien évidemment !)  

Je suis donc obligée de vous faire parvenir  ma demande par signification d'huissier : jamais la BNP , qui a de très très gros problèmes et commence à les répercuter sur ses clients en gardant l'argent des morts  ne remboursera cette somme,  donc je suis d'accord pour la leur laisser ,  parce que sinon les dégâts seront colossaux et  la succession risque d'y passer. 

 Je vous rappelle qu'il s'agit de mon argent et non du vôtre et que j'en fais ce que je veux.

 Je vous prie  d'arrêter cette immonde gabegie  le fisc est tout simplement en train de  faire une très bonne affaire !

Je vous rappelle que je suis sans cesse obligée de repousser des examens médicaux pourtant importants mais que je ne ferai pas tant que la succession ne sera pas réglée.

Je vous rappelle également que  votre " gestion " de la succession a des répercussions très négatives sur la santé de mon fils  qui a été hospitalisé 4 fois depuis le début de cette désastreuse succession qui aurait due être terminée depuis longtemps.

 

Deux jours après avoir écrit ce texte,  j'ai contacté environ dix huissiers de Justice pour leur demander de  transmettre une signification à Me Xiberras,  ils ont tous refusé..

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    K. (mardi, 13 mars 2018 08:00)

    Baptiser démocratie la dictature des tiroirs-caisses trahit une confusion mentale sévère chez les Occidentaux.

  • #2

    mansouri (dimanche, 18 mars 2018 15:22)

    j'ais honte de cette complicité que l'ont rencontre sur toute la France que je subis aussi bon courage