· 

Les gros mensonges de l'avocat de la tutrice

Les gros mensonges de l'avocat

Comme je l'expliquais hier  dans l'article intitulé Connivences entre le notaire et la BNP , lorsque je me suis  aperçue que la tutrice n'avait pas reporté un des comptes bancaires de ma mère sur ses comptes de gestion  je l'ai signalé au greffier en chef et au Juge des tutelles qui n'ont pas cru bon de me répondre.

Je l'ai rapporté sur mon site internet et  quelque temps après j'ai reçu une mise en demeure de Me K. l'avocate de la tutrice.  Elle m'accusait, comme je m'y attendais d'ailleurs, de diffamation  elle me reprochait dans ma phrase " je me suis aperçue que la tutrice avait " curieusement omis " de reporter le compte sur ses compte  de gestion d'avoir

mis le mot " omis " entre guillemets, ce qui laissait entendre que la tutrice avait des intentions malveillantes.

Sur ce point, je ne lui donne pas tort car oui je pensais que la tutrice avait des intentions malveillantes :  C'est souvent après le décès d'une personne " protégée " que les proches du défunt s'aperçoivent que de l'argent a mystérieusement disparu...

Si je décédais avant ma mère, car depuis l'intrusion de la tutrice dans nos vies, j'avais de terribles pulsions suicidaires, mon fils n'aurait jamais pu récupérer cet argent puisqu'il n'était pas reporté sur ce compte...

D'autre part Me K  avait écrit, de la façon la plus péremptoire qui soit " Il est normal que la tutrice n'ai pas reporté ce compte puisqu'il s'agit d'un compte joint " 

Erreur grossière de la part de cette avocate qui semble ne rien connaître au droit des tutelles :  en effet les comptes joints sont interdits en tutelle.

La tutrice aurait dû désolidariser ces comptes, chose qu'elle s'est bien gardée de faire, et il me semble que j'avais quelques raisons de m'inquiéter...

J'ai envoyé mes observations sur ce point à Me K  et elle m'a lâché les baskets  pour un moment...  Mais nous verrons qu'elle allait revenir à la charge un peu plus tard. 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0