· 

Je me demande parfois si Yves Faucoup n'a pas raison...

En voyant le silence et la passivité de certaines victimes des tutelles, je me demande parfois si Yves Faucoup n'a pas finalement raison quand il dit que les abus tutélaires ne concernent que 5% des " protégés " ...

 

Je n'aime pas beaucoup Yves Faucoup, ce porte-parole des tuteurs , toujours prompt à monter au créneau pour défendre cette profession trop souvent mise au pilori par la presse selon lui.

 

Selon Yves Faucoup les abus existeraient bel et bien  mais ils ne concerneraient que 5% de la population dite " protégée " ...

 Je vais me faire lyncher mais je pense que les victimes des tutelles devraient être plus nombreuses à témoigner, et à ne pas toujours compter sur la presse  pour le faire.

 

J'ai pas mal discuté avec des personnes qui ont essayé  de créer des Associations ou des Collectifs de Victimes des tutelles et qui ont rapidement jeté l'éponge  faute de témoignages exploitables !!!!  

Moi -même j'ai reçu plus de trois cents témoignages en l'espace de six mois  mais lorsque j'ai fait un vrai tri  pour garder ceux que l'Association allait envoyer au Ministère  de la Justice je n'en ai gardé qu'une cinquantaine,  les autres étaient totalement inexploitables : écrits dans un français incompréhensible, contenant erreurs (volontaires ?)  omissions, incohérences, mensonges patents, contradictions etc.

 

J'ai bien ri l'autre jour quand une brave dame qui passe son temps à pleurer sur elle-même sur FB  est venue sur ma propre page FB  pour me dire que 

" Je ne servais à rien et que je ne faisais rien "...

Je ne sers à rien, sauf que je passe ma vie à essayer de collecter des témoignages valables et à les relayer et que si chacun faisait le millième de ce que je fais les choses avanceraient peut être.

 

Je pense que c'est à chacun de nous de se prendre en main et de dénoncer  ce système malsain et perverti.

Ne pas le faire alors que c'est si facile de nos jours, c'est donner raison à des gens comme Yves Faucoup.

Bref si vous voulez que les choses bougent ; commencez par vous bouger vous même et ne confondez pas râler et chialer sur son sort avec TÉMOIGNER !  ce sont deux démarches très différentes.

 

Comme je l'ai déjà dit 50.000 fois mais comme je le répète les choses n'avanceront pas tant que les victimes ou prétendues victimes se taieront car se taire c'est être complice.

Il y a tant de moyens de se faire entendre aujourd'hui : blogs, sites internet, videos , réseaux sociaux.

 Le seul et unique moyen de clouer le bec à des gens comme Yves Faucoup et ses semblables c'est de se servir d'INTERNET pour témoigner.

Je dis bien TÉMOIGNER, pas chialer ...

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Faucoup (lundi, 23 juillet 2018 01:19)

    Merci d’avoir reconnu que j’avais peut-être raison. Je précise que c’est dans le témoignage d’innocence responsable d’un service tutélaire qu'il est dit qu’une étude aurait constaté que 95% des interrogés étaient satisfaits de la tutelle exercée.
    Pour vos lecteurs, je livre les liens avec mes récents articles :
    https://blogs.mediapart.fr/yves-faucoup/blog/120618/tutelles-toujours-le-buzz-sur-les-abus

    https://blogs.mediapart.fr/yves-faucoup/blog/040518/mises-sous-tutelle-des-medias-font-le-buzz

  • #2

    Laure (lundi, 23 juillet 2018 09:24)

    Nous connaissons tous déjà parfaitement vos articles... dans lesquels vous osez prétendre que les abus tutélaires ne concernent que 5% des cas .... Vous êtes dans le déni total ! Les victimes des abus tutélaires ont énormément de mal à se faire entendre, elles sont livrées pieds et poings liés à un tuteur qui les menace des pires représailles si elles osent dénoncer ce qui se passe.
    Contrairement à vous, j'essaye de mon côté de faire un travail objectif et je ne me gêne pas pour faire comprendre à certaines pseudo victimes que bien souvent elles se sont mises elles-mêmes dans une merde profonde et que le tuteur est souvent un bouc émissaire un peu facile...
    J'essaye de ne pas me limiter à " casser du tuteur " pour le plaisir de " casser du tuteur " .
    Mon but est simplement d'essayer de suggérer quelques actions pour rendre le système tutélaire parfaitement archaïque à mes yeux un peu moins insupportable.
    Mais quand on se heurte à des gens aussi bornés que vous ou Ange Finistrosa, les deux grands pontes du lobby des tutelles qui ne veulent qu'une chose préserver leurs avantages et qui refusent tout dialogue on se dit qu'un jour, inévitablement la violence explosera.
    Non Monsieur Faucoup les abus ne concernent pas que 5% des cas ! c'est une honte de dire des choses pareilles !