28 juin : Ma troisième audience contre Joosianne Saleh et l'EHPAD Résidence de l'Orme Saint Maur des Fossés

 28 juin  3ème audience contre Josianne Saleh, Directrice de L'Ehpad de  Saint-Maur des Fossés (94)  Groupe Orpea .

Avant de raconter l'audience proprement dite voici le récit de mes  mésaventures _ pas bien graves mais très chiantes- ce jour là c'est à dire hier.

Convoquée pour 9H3O à l'audience à Saint-Maur, je pars de chez moi ( Colombes ) à 6h30.

J'arrive à 9 heures,  je tourne en rond une demi heure pour trouver une place, je finis par en trouver une, assez loin du TI mais qui semble gratuite.  Je suis assez étonnée car je  n'ai encore jamais vu  de rue à stationnement gratuit à Saint-Maur, mais bon, je suis pressée, je ne réfléchis pas plus car je dois arriver au  TI à l'heure.

Trois heures plus tard quand je suis revenue prendre ma voiture j'ai la désagréable surprise de voir sur mon pare brise le petit papier vert à en-tête République française m'informant qu'une infraction à la réglementation du stationnement a été relevée à mon encontre et que je vais prochainement recevoir par courrier un avis de paiement.

Bon, pas marrant mais rien à dire, je n'étais pas en zone gratuite mais en zone bleue, j'aurais dû faire plus attention.

En rentrant à Colombes je suis passée par le Bois de Vincennes et là j'entends un bruit épouvantable : mon pare choc était en train de se barrer... je roule cinq minutes et me gare dès que je peux avenue Carnot à Vincennes . J'appelle mon assureur :  On me dit qu'un dépanneur viendra dans environ une heure. 

C'est assez rigolo car lorsque je suis venue à Saint-Maur la deès rapidernière fois, à l'occasion de la deuxième audience contre la Saleh, il m'est arrivé qelque chose dans le même genre : lorsque j'ai voulu reprendre la voiture après l'audience, impossible de démarrer et là aussi il a fallu faire venir un dépanneur.

Bon l'attente est un peu longue, il fait épouvantablement chaud mais je tombe sur un dépanneur super efficace qui me conduit vers un garage de Vincennes où on me refixe le pare choc  très rapidement et pour une somme très modique.

Je suis superstitieuse et je me dis jamais deux sans trois... en attendant le dépanneur j'ai cherché ma carte grise et je me suis rendu compte que ce matin dans ma précipitation j'ai oublié de prendre mes papiers,  je n'ai ni ma carte grise ni mon permis de conduire...

Par bol je ne me ferai pas contrôler par la police  par contre, arrivée avenue de la République je tombe dans un embouteillage monstre : on avance d'un mètre par demi-heure, ça coince . ça Klaxonne de partout. il fait une chaleur à crever et j'ai horriblement soif. J'arrive à trouver une place pour me garer et je me balade une heure dans le quartier.

J'apprends qu'il y a une manif à République et qu'elle ne se terminera pas avant 18 heures.

Quand je reviens  vers ma voiture, c'est toujours le bordel  mais je ne vais pas passer la nuit sur le trottoir. 

Quand je redémarre il est environ 15 h30 . Je mets une heure pour gagner le début de l'avenue de la République et là les policiers nous apprennent que tout le quartier République est bloqué et on nous dévie vers la Bastille.

J'arrive chez moi à Colombes à dix neuf heures.

Décidémment Josianne Saleh, Directrice de l'Ehpad de Saint-Maur m'aura bien pourri la vie.

Et ça dure depuis 2013 !!!! 

Revenons en à l'audience de ce matin,  mais avant voici un bref rappel des faits pour ceux qui ne les connaîtraient pas encore.

 Donc  mon père décède en septembre 2013.  Il était à l'Ehpad de Saint maur des Fossés  résidence de l'orme. 8, rue Vassal.

 Je me suis aperçue que la caution qu'il avait versée en entrant dans cette résidence, 3.600€ quand même, n'avait jamais été versée au notaire chargé de la succession. 

J'en ai parlé à la Directrice Madame Saleh  qui a refusé de me répondre et a cessé toute communication avec moi pendant 4 ans.

Mes RAR, fax, mails sont restés sans réponse.

Je me suis alors adressée à la Direction du groupe Orpea , celle ci plutôt que de me répondre par écrit, comme évidemment je le souhaitais,  m'a proposé de me fixer un rendez vous. A l'époque je travaillais et j'ai perdu une journée de travail. Durant l'entretien le Big Boss m'a dit très clairement qu'il refusait de répondre à ma question sur la  caution et que d'ailleurs aux dires de Madame Saleh mes parents n'avaient jamais versé de caution ....

Je lui a i alors demandé de me fournir, comme la loi lui en fait obligation la comptabilité de mon père pendant son séjour  ansi que le contrat signé par mes parents.

Jamais ni Madame Saleh ni le Big Boss d'Orpea n'ont voulu me donner ces éléments qui finalement me seront communiqués en août 2017 lors du décès de ma mère.

Là j'ai enfin eu la preuve  que chacun de mes parents, mon père et ma mère ont bien versé chacun un chèque de 3.600€.

Cela est également précisé  sur le contrat qu'ils ont signé.

Entre temps j'avais fait intervenir un avocat et Madame  Saleh avait eu le culot de lui dire que la caution avait bien été remboursée  avec comme preuve un versement de 480€ au notaire !!!!!  Madame Saleh s'est foutue du monde  ce chèque de  480€ correspond à des journées de non occupation de sa chambre pendant l'hospitalisation de mon père ! Il ne s'agit pas du tout de la caution qui elle est de 3360€...

Donc j'ai fait une déclaration au greffe !

J'ai été convoquée il y a environ 6 mois mais lors de cette audience, le Président m'a dit que je devais faire la demande non à Madame Saleh mais à l'Ehpad...

Bon j'ai dû refaire un dossier et le ré envoyer...

Lors de la deuxième audience, l'avocat de Madame Saleh, Maître Asala ( nom d'emprunt )  était absent et s'était fait représenter par une jeune consoeur qui n'avait même pas lu le dossier et ne connaissait rien ... Elle a dit qu'elle n'avit pas eu le temps de préparer son intervention et a demandé un report que le Président lui a accordé. Je précise que moi, de mon côté j'avais lu les conclusions de Me Asala et que celles ci étaient totalement fantaisistes ;  il revenait entre autres sur ce chèque de 480€ certes versé par Madame Saleh mais qui n'a rien à voir dans l'histoire  qui nous occupe.

J'ajoute qu'en 2016 ce même avocat m'avait envoyé une mise en demeure  pour que j'arrête de dénoncer les agissements de Madame Saleh sur mon site internet.  Autrement me disait il Orpea va intenter une procédure contre vous etc. etc.

 Je lui ai répondu que je n'arrêterais de dénoncer le comportement de Madame Saleh  directrice de l 'Ehpad Orpea de Saint Maur des Fossés que quand elle m'aurait remis la comptabilité de mon père  et le contrat signé par mes parents  comme d'ailleurs la loi lui en faisait obligation.

Me Asala n'a pas mis sa menace à exécution  et j'ai laissé mes accusations sur le site !

Et je les laisse d'autant plus que je me suis aperçue que la comptabilité de mon père est absolument fausse  il suffit de prendre une calculette et d'aditionner les montants des mensualités pour voir que le total est FAUX et archi FAUX !!!!!!!!

Là aussi j'ai bien évidemment envoyé des RAR à Madame Saleh et elle n'a jamais répondu .

 

Hier donc  a eu lieu la troisième audience ( je commence à en avoir ras la casquette de tout ça )/ Me Asala  ainsi que Madame Saleh brillaient par leur absence. une fois de plus Me Asala s'était fait représenter par un jeune confrère  qui avait l'air bien embarrassé quand me Président du Tribunal  lui a demandé de s'expliquer sur les inchérences voire les contradcitions de Me Asala.

 Le délibéré sera rendu en septembre, ai je cru comprendre, soit cinq ans exactement après le décès de mon père.

 J'ignore totalement quelle sera la décision du Juge,  à supposer que je gagne les 3.600€ ne me reviendraient pas puisqu'ils seraient partagés entre mon frère, l'Etat et moi  et il est bien évident que toutes les démarches que j'ai faites depuis cinq ans et toutes les dépenses que j'ai dû payer me sont revenues très très cher.

Mais c'est une question de principe.

Il est assez fréquent que les maisons de retraite" oublient " de restituer les cautions des morts ou refusent toute  explication aux héritiers qui trouvent des comptes " truqués ".

Et moi je trouve ça dégueulasse. point.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0