· 

Mon notaire n'a aucune " déontologie "

 Ce qui me dégoûte le plus chez mon notaire , au-delà de son âpreté au gain ce sont les méthodes infiniment dégueulasses  et lâches qu'il emploie pour parvenir à ses fins.
Le jour même du décès de ma mère  je lui ai téléphoné pour lui dire que j'avais choisi un notaire et que je ne voulais en aucun cas de lui comme notair.e.
en effet quand mon père est décédé il a massacré sa succession et a donc causé énormément de préjudices à ma mère.
Pour qu'il y a  ait une trace écrite  je lui ai envoyé un courrier RAR  mais ce type est d'une telle perversité qu'il me renvoie mon courrier sans l'ouvrir .
Je lui ai envoyé un mail  mais c'est la même-chose il y a longtemps qu'il m'a bloquée.
3 semaines après avoir passé le coup de fil  j'ai été bien obligée de contacter un notaire.  Celui-ci m'a appris que mon frère avait de son côté contacté Xiberras et que celui-ci  était donc le notaire chargé de la succession ...
C'est totalement dégueulasse puisque c'est justement ce notaire qui a appris à man frère que ma mère était décédée, j'étais donc la première à avoir choisi un notaire , Xiberras le savait parfaitement et n'en a tenu aucun compte.
Xiberras savait que ma mère le haïssait et n'aurait jamais voulu qu'il soit chargé de sa succession.
Non seulement l'attitude de ce notaire est illégale _ mais j'ai tort d'employer ce mot puisque si j'ai bien compris cette profession est au-dessus des lois _  mais elle est contraire à la déontologie   la plus élémentaire.
Mais le mot déontologie a t il un sens pour ces gens-là???
 Je suppose qu'il va y avoir des crétins pour me rétorquer  et alors, rien ne vous empêche de prendre un second notaire, vous en avez le droit ...
Comme si je n'y avais pas pensé toute seule ...  Ben oui ... sauf que 1° les services su second notaire sont payants et que 2° le second notaire s'écrase mollement devant le " premier " notaire et va toujours dans son sens ...
Que pensez-vous de tout ça Monsieur le " clerc passionné " qui lit mon blog avec " tristesse" ??

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0