· 

Quand un magistrat flingue Valérie Labrousse

ça commence  à devenir agaçant tous ces professionnels de la tutelle qui  par corporatisme de bas étage sont dans le pur déni des dégâts colossaux causés par ce système

Voir ci-dessous en PDF l'article de Monsieur Thierry Verheyde, magistrat intitulé "Ne tirez plus sur les " professionnels de la tutelle "  ordre auquel , pour ma part, je n'obéirai certainement pas.

Télécharger
Quand un magistrat se permet de nier les dégâts causés par le système tutélaire
Quand un magistrat se permet de nier les dégâts causés par le système tutélaire
AJ FAMILLE NOVEMBRE 2014 T Verheyde.pdf
Document Adobe Acrobat 105.1 KB

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    daniel.pisters@telenet.be (samedi, 01 décembre 2018 14:53)

    Faucoup, faux-cul, déjà entendu parler de cette vermine. Je hais la tête de ce magistrat aux lèvres charnues sous sa grosse moustache généreuse, son air goguenard, son gros bout de nez fendu. Le genre clown qui se déguise en cow-boy pour faire du cheval. De plus sa formule finale: "A quand une contre-enquête sur les personnes dont la mesure a été vraiment une mesure de protection" donne l'impression que ces bienheureux sont loin de constituer la majorité." Sinon, il aurait pu écrire: "De toutes ces personnes", par exemple. Ce rustre sournois et à l'air bon-vivant, paternaliste et rigolard est vraiment bête en plus.

  • #2

    Mômos (mercredi, 05 décembre 2018 09:59)

    L'article date un peu mais cela ne nuit pas au propos.
    Le papier de ce monsieur T.V. est un magnifique échantillon de « putelangue », ce jargon de ceux qui parlent des choses sans les nommer afin de pouvoir mieux les nier (ben oui ! Puisque ce qui n'est pas nommé n'existe pas). Avec le « putelangue », on arrive à ne pas dire la vérité sans être obligé de mentir.
    RAPPEL :
    Malgré la diffusion de deux rapports en septembre 2016, (le premier émanant du Défenseur des droits, le second publié par la Cour des Comptes. Excusez du peu !), et une cascade d'affaires judiciaires liées aux exactions, c'est-à-dire aux violences tutélaires, il reste quand même un beau paquet de négationnistes (sic) invétérés qui persistent dans leur déni primaire de la réalité pendant que d'autres avancent toujours le même argument qu'ils voudraient décisif : « Oui, mais tous les tuteurs ne sont pas des salopards ». Évidemment ! Et alors ? Parce que tous les mecs ne sont pas des violeurs, cela signifie-t-il que les viols n'existent pas ? Donc, le viol ne serait pas un problème et il ne faudrait pas en parler ?
    Sans compter ceux qui n'ont rien fait, les presque innocents qui, malgré qu'ils fussent au courant, ont protégé les porcs en se taisant.
    Eh bien, messieurs-dames les presque innocents, aidez-nous à liquider les fumiers...
    Ou continuez de vous taire.

    Communication du comité d'attribution de la médaille « Pierre Laval » (ordre supranational du mérite). (Cf com. Du 17/11/18).
    Les religieux, les magistrats, les scientifiques, les politocards, les médiocrates sont éligibles à cette distinction.