· 

Abus tutélaires au Québec

 

Abus tutélaires au Québec

 

 

 

 

 

Mon cher Théo m'a communiqué les coordonnées de l'ADBCP l'association pour la Défense des personnes sous curatelle publique au Québec.

 

 

 

 

 

La curatelle publique c'est l'équivalent de notre système de tutelles en France et, tout comme en France et hélas, je le crains, dans tous les pays du monde, les abus tutélaires sont assez nombreux au Québec.

 

 

 

Ci dessous la présentation de cette Association québecoise et le lien vers leur site internet

 

Notre histoire

 

Fondé en 1945, le Curateur public du Québec est un organisme étatique au Québec, toutefois, il demeure une entité obscure, caché derrière le secret. Peu de gens le connaissent et ceux qui en sont au courant souvent le méconnaît. Quelques renseignements utiles peuvent être recueillis sur son propre site, mais beaucoup de ses clients ont trouvé que l’information émanant du Curateur public était complaisante et incomplète, ne répondant adéquatement à leurs besoins et porté plus à protéger sa propre image et ses intérêts que d’aider les protégés inaptes et leur famille. Délibérément ou non, il ignore des éléments ou n’y attache pas la même valeur ou poids et les faits peu flatteurs sont simplement épurés sous le prétexte de leur confidentialité.

 

En 1995, une poignée de clients frustrés constatant que les déficiences systémiques du Curateur public n’étaient abordées par aucune ressource et que personne ne parlait pour eux ont décidé à se donner leur propre voix et à créer leur propre véhicule afin d’aider d’autres personnes composer avec les difficultés du Curateur public et de veiller sur le bon fonctionnement du Curateur public.

 

 

Avec peu de surveillance externe sur son fonctionnement, les usagers ne trouvaient secours nul part pour redresser les dérives et étaient laissés pour compte, frustrés. Et, intouchés personnellement par les conséquences des décisions, le personnel n’a aucune motivation d’avouer les ratés ou de changer les méthodes.



 

 

Association pour la défense des personnes et de leurs biens sous curatelle publique était mise-sur-pied afin de compléter le portrait tronqué diffusé par le Curateur public en étalant au grand jour le vécu méconnu des clients et d’équilibrer le rapport de forces pour que les gens qui cherchent l’heure juste sur le Curateur public en ont une meilleure compréhension et ceux qui arrivent à s’entretenir avec lui une meilleure préparation.

 

Couramment, les principes les plus élémentaires de la bonne gouvernance tels que le respect de l’autonomie, la transparence et l’imputabilité étaient bafoués. Dans ce contexte déconcertant les gens, méfiants à juste titre, préféraient des conseils et de l’aide d’une source indépendante du Curateur public, toutefois avec une expérience personnelle. En offrant un site complémentaire l’Association vise à informer et à outiller les gens aux prises avec le Curateur public.

 

 

Notre mission n’est pas de doubler les services du Curateur public du Québec ou d’y fournir une alternative mais d’aider et outiller les clients dans leurs rapports avec le Curateur public dans le but d’équilibrer le rapport des forces entre eux. En même temps, elle vise l’amélioration de la performance du Curateur public afin de bénéficier les personnes qui se trouvent obligées de recourir à ses services



 

 

 

 

 

 

 

 

http://curabec.org/fr/qui-nous-sommes/

 

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    daniel.pisters@telenet.be (mardi, 05 février 2019)

    Opacité du système tutélaire (donc appelé curatelle publique au Québec). Syntaxe un peu boiteuse ou est-ce moi qui béquille du verbe: "en ont une meilleure compréhension et ceux qui arrivent à s’entretenir avec lui une meilleure préparation." Il faudrait écrire pour "qu'ils en aient", me semble-t-il. Désespérant de voir à quel point cette dictature est installée partout dans le monde occidentale, peu consolateur le fait qu'il en résulte que l'on parle d'autant plus, la faiblesse de ces voix disséminées et qui devraient "chanter en choeur" contre le Démon de part le monde, les rends d'autant plus précieuses: petites flammes vacillantes de bougies qu'essayent d'éteindre autant de souffles nauséabonds.