· 

Abus tutélaires : il n'y a pas de solution

 

Abus tutélaires : Il n'y a pas de solution.

 

 

 

 

 

Ce n'est pas moi qui le dit, c'est Valérie Labrousse.

 

 

 

Valérie Labrousse est la première journaliste qui a eu le courage et l'énergie de s'attaquer à un sujet longtemps tabou, celui des abus tutélaires.

 

 

 

Au terme d'une enquête qui a duré huit ans elle termine son ouvrage de 300 pages sur cette phrase «  Il n'y a pas de solution »

 

 

 

Phrase qui en a choqué plus d'un et qui pourtant est d'une parfaite exactitude.

 

 

 

Ce n'est pas une question d'être optimiste ou pessimiste c'est une question de connaissance du sujet.

 

 

 

La plupart des gens , disons 99% d'entre eux , ont une connaissance très superficielle de la question des tutelles , ils ne connaissent que leur propre cas , mais toute personne qui a étudié à fond le système ( peut être quatre ou cinq personnes en France ) sait parfaitement que non seulement le système ne s'améliorera pas mais que les choses iront en empirant.

 

 

 

Mais alors me direz-vous , pourquoi continuer à dénoncer ces abus ? La réponse est très simple et tient en un mot «  parce que « .

 

 

 

 

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0