· 

Pour Maria les choses semblent enfin avancer

 

Pour Maria, les choses semblent avancer …

 

 

 

 

 

_Les lecteurs du blog se souviennent peut-être de Maria, cette vieille dame d'origine espagnole qui souhaite terminer ses jours en Espagne, mais voilà, Maria est sous curatelle renforcée et sa curatrice semble vouloir ne pas lâcher sa proie (voir mes articles précédents )

 

 

 

_ Malgré les nombreuses demandes de Maria ou de sa famille... depuis deux ans, la curatrice fait le mort …

 

 

 

_ Maria a encore sa tête et s'était aperçue, il y a deux ans que des sommes étaient prélevées à partir de son compte pour être versé sur le compte d'un avocat tutelle connu pour ses tarifs élevés. Maria prétend que la curatrice ne lui a jamais expliqué pourquoi ces sommes lui ont été prélevées. De même son appartement dans le IX aime arrondissement, un des plus côtés de Paris, a été vendu au prix dérisoire de 130.000€... La curatrice redouterait -elle d'avoir à fournir des explications si Maria retourne dans son pays ? Honnêtement je n'en sais rien. Je me pose juste la question...

 

 

 

_ Mais depuis quelques jours la situation semble évoluer favorablement comme en témoigne cette réponse du Juge que la famille de Maria vient de recevoir et de me transmettre

 

 

 

«  Monsieur,

 

J'ai bien reçu votre lettre du 09/04/2019.

 

Je vous informe que le choix du lieu de vie d'un majeur protégé lui appartient et qu'il n'est donc pas soumis à mon autorisation, sauf s'il existe un conflit entre le majeur protégé et le curateur ou si le choix peut porter atteinte à l'intégrité physique du majeur protégé.

 

Je vais donc  convoquer votre tante et sa mandataire pour faire le point sur la mesure (lieu de vie et éléments financiers).

 

D'ores et déjà, j'ai sollicite l'avis de Mme C. C.sur ce déménagement mais il est absolument nécessaire de lui fournir ainsi qu'à moi-même les coordonnées exactes de la maison pouvant accueillir votre tante (contrat de séjour).

 

Bien cordialement

 

 

 

Mme F.

 

Juge des tutelles

 

 

 

 

 

J'espère que le dénouement sera heureux mais il aura fallu deux ans et d’innombrables envois en RAR à la tutrice, au Juge, au Consulat d'Espagne !

 

 

 

Bref, il ne faut jamais se décourager dans la vie. Mais franchement ces batailles contre les tutrices trop possessives sont usantes !

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0