· 

Trolls pro abus tutélaires : L'enquête de l'inspecteur Laure avance à grand pas

 

 

 

TROLLS pro abus tutélaires : l'enquête de l'inspecteur Laure progresse à grands pas.

 

 

 

_ Depuis à peu près un an les personnes qui ont l'audace de dénoncer les abus tutélaires sur les réseaux sociaux sont l'objet d'attaques en règle de trolls -tuteurs ou assimilés qui viennent les narguer et tenter de les intimider sur leurs pages consacrées aux abus tutélaires.

 

 

 

_ Pour ceux qui prendraient le feuilleton en route ( il y a chaque jour de nouveaux lecteurs sur le blog) je vous mets, en fin d'article, les liens vers les articles plus anciens

 

nts articles concernant les interventions abjectes de ces trolls.

 

 

 

_ Mais depuis environ quatre mois je pense que c'est une seule et même personne qui intervient avec à chaque fois un nom différent ; elle se fait éjecter au bout de trois jours, supprime son compte et revient environ deux mois après avec un nouveau faux profil.

 

 

 

_ Il est facile de s'apercevoir qu'il s'agit en fait de la même personne, son côté «  gros sabots «  la fait reconnaître au premier coup d’œil . Ses arguments sont toujours les mêmes, tout comme d'ailleurs ses fautes d'orthographe et de syntaxe

 

 

 

_Elle s'est d'abord appelée Sylvie Bé, puis est devenue Etienne Martin, puis Nadège A, puis Lucie A, et il y a trois jours elle nous est revenue sous le nouveau nom de Sophie Lami.

 

 

 

_ Qui est cette troll ? Je vous annonce que l'enquête menée par notre brillant inspecteur Laure est presque bouclée et que la véritable identité de cette personne sera connue de tous très bientôt ce qui autorisera des poursuites judiciaires à son encontre.

 

 

 

_ Cette personne ( je laisse pour le m’omet planer le mystère et ne vous dis pas s'il s'agit d'un homme ou d'une femme ) a d'abord nié les détournements de biens par des tuteurs puis, après que nous lui ayons mis toutes les preuves sous le nez elle nous a expliqué que c'était quelque chose d’absolument normal et d'inévitable et que ça existait dans toutes les professions.

 

 

 

_ De tels propos de la part d'un tuteur sont inadmissibles et feront bien évidemment l'objet d'une plainte dès que son identité sera confirmée à 100% ce qui, vu la pugnacité de notre inspecteur Laure ne saurait tarder.

 

 

 

 

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0