· 

Plainte au Conseil de l'Ordre contre le Docteur Jean-Marie Kaninda

 Plainte au Conseil de l'Ordre des Médecins contre le " Docteur " Jean-Marie Kaninda

_Quand un gynécologue-obstétricien ou qui se prétend tel traite les femmes de plus de 35 ans de «  sales ménopausées «  ….

 Mr Le Président du Conseil National de l'Ordre des Médecins

 Copie à Agnès Buzyn Ministre de la Santé et des solidaritéset à Marlène Schiappa, Secrétaire d’État à l'égalité entre les femmes et les hommes .

 

_Les maltraitances gynécologiques qu'elles soient physiques ou verbales ont été pointées du doigt par le dernier rapport de la Cour des Comptes sur l'Ordre des Médecins.

 _Une émission très récente de France-Culture a également dénoncé ces dérives, parfaitement inacceptables et qui ne doivent plus rester tabou.

 _C'est dans ce contexte que j'ai l'honneur de porter à votre connaissance les courriels d'insultes

_sexistes et « âgistes «  qu'adresse le docteur Jean- Marie Kaninda, gynécologue obstétricien à plusieurs femmes qui ne se connaissent absolument pas entre elles et où elles se font traiter de

 «  Sales ménopausées ! »

 

«  Vieilles ménopausées « 

 

 «  Vieille femme d'au moins 52 ans « 

 et autres injures délirantes qui laissent à penser que ce monsieur n'a pas toute sa tête.

 _Ces injures, déjà inadmissibles en tant que telles sont d'autant plus graves qu'elles sont publiques

 elles sont envoyées en copies non cachées à une centaine de personnes à chaque fois et qu'elles proviennent d'un médecin, de surcroît gynécologue obstétricien … ou qui se dit tel .

 

_Alors de deux choses l'une ou bien ce monsieur exerce encore la médecine et vu le mépris qu'il éprouve envers les ménopausées on est en droit de se faire du souci pour ses actuelles patientes ou bien ce monsieur a déjà été radié de l'ordre des Médecins ( et en effet dans ses courriels il

 

 incrimine nommément un certain nombre de ses confrères auxquels il reproche d'être responsables

 de sa radiation) pourtant sur les réseaux sociaux comme Facebook ou Linkedin il n'hésite pas à se targuer de son titre de médecin .

 

 Des plaintes ont bien évidemment été déposées contre cet individu mais il serait souhaitable que l 'Ordre des Médecins réagisse et qu'un tel comportement soit sanctionné.

 Je vous remercie de l'attention que vous voudrez bien porter à ce courrier et vous prie d'agréer,Monsieur le Président du Conseil de l'Ordre, l'expression de ma considération distinguée.

 

 

 

 

 

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 4
  • #1

    JM KANINDA (mercredi, 24 juillet 2019 23:16)

    En préalable, in limine litis, pour ne pas alimenter de vaines polémiques ou des propos délirants d'une vieille militante du MLF sur le retour avec ses pratiques trotskystes ou staliniennes connues de culpabilisation et d'humiliation en public dans l'espoir d'obtenir une reddition intellectuelle par la soi-disant "autocritique révolutionnaire"... il y a lieu de s'entendre sur ce qu'est en contenu une maltraitance gynécologique dans le cerveau torturé et chroniquement sous psychotropes de Dame Dominique FLEURIOT alias Laure GUERANDE ?

  • #2

    Admin (jeudi, 25 juillet 2019 09:15)

    Les insultes sont l'argument de ceux qui n' en ont pas.
    Vous êtes pitoyable mon pauvre Kaninda

  • #3

    Marc- Antoine (jeudi, 25 juillet 2019 09:35)

    Kaninda : Je vous avais proposé un rendez-vous pour que vous m'expliquiez en face à face pour quelles raisons vous inondez depuis un an notre boîte mails de documents personnels ou judiciaires de personnes que nous ne connaissons pas.
    J'aurais également été curieux de savoir pour quelles raisons vous répandez tant de calomnies ignobles sur Dominique, l'admin principale du site : Elle n'a jamais été ni trotskyste, ni MLF , et n' a jamais été sous psychotrope . Vous répondrez de ces calomnies devant la justice soyez en bien certain

  • #4

    Hélène (jeudi, 25 juillet 2019 10:37)

    Je viens de lire l'article et je suis scandalisée : Qu'un gynécologue traite des femmes de ' sales ménopausées " ça mérite en effet d'être signalé !