· 

Quand la tutelle tue

 

18 septembre 2019

 

 

 

 

 

 

 

Monsieur le Président de la 14ème Chambre

 

TGI de Nanterre

 

 

 

  • Je suis citée à comparaître le 8 octobre prochain devant le TGI de Nanterre 14 ème Chambre pour avoir «  harcelé » cette pauvre Madame Sylvie Drouaud Walter, mandataire judiciaire à Ormoy sur le territoire national de 2014 à 2017.

 

 

 

_Depuis que cette dame a été nommé tutrice de ma mère, le 2 juin 20014, date qui restera à jamais gravée dans ma mémoire, ma vie _ mais surtout celle de ma mère,, décédée en 2017 , et celle de mon fils, est un enfer....

 

 

 

_ Non seulement Madame Walter nous a causés à tous les trois d'énormes préjudices tant sur le plan financier que sur le plan psychologique , mais elle ne sera jamais punie pour lesquels pour ses méfaits puisqu'elle est «  auxiliaire de justice «  et de surcroît à ce qu'on m'a dit, très «  protégée »

 

 

 

_ Depuis sa nomination en tant que tutrice j'en suis tout simplement à mon cinquième procès et je commence vraiment à saturer.

 

 

 

_ Il y a deux ou trois mois j'ai été condamnée par le TGI de Nanterre à un mois de prison avec sursis car j'ai menacé un employé de la BNP.

 

 

 

_ Madame Walter avait omis de reporter sur les comptes de gestion de sa «  protégée «  un compte BNP de 24.000€.... J'avais signalé ce fait à la hiérarchie de Mme Walter, Juge des tutelles et Procureur de la République qui ont fait la sourde oreille. Au décès de ma mère, le notaire n'a pas voulu s'occuper de ce compte qui n'était pas mentionné sur les comptes de gestion d e la tutrice. La BNP de son côté n'a kamis répondu à mes appels quotidiens qui ont duré un an , j'ai fini, au bout de plus d'un an par m'énerver et proférer des menaces . 8 jours après j'avais le chèque mais j'étais convoquée à la police puis au TGI. J’avais remis un volumineux dossier au greffe avec tous les courriers RAR que j'avais échangés avec la BNP pendant un an et auxquels je n'ai jamais eu de réponses...

 

J'ai été condamnée à un mois d e prison avec sursis.

 

 

 

_ En 2014 j'avais été assignée devant le TGI de Créteil , en effet ni le notaire en charge de la succession de mon père ni Madame Walter, tutrice de ma mère ne s'occupant de la succession, mon frère, n'osant s’attaquer au notaire ni à la tutrice, seuls responsables de la situation m'a assignée moi … . La procédure a duré deux ans et nous a fait perdre beaucoup de temps et d'argent même si mon frère a été débouté de ses demandes.

 

 

 

  • De plus mon père avait légué de l'argent à mon fils , malade et SDF. Or en raison de l'inaction du notaire et de la tutrice mon fils a dû attendre son legs plus d'un an couchant dans sa voiture entre deux séjours à l'hôpital pendant que la tutrice et le notaire palpaient leurs billets de banque bien au chaud dans leurs petits bureaux …

 

 

 

Je hurle de rire en lisant dans la citation que les courriers et mes insultes ont rendu Madame Walter malade et qu'elle a dû , la pauvre chérie, prendre des médicaments. Moi j'ai vécu un enfer en voyant mon fils malade et à la rue pendant un an . Jamais Madame Walter n'a répondu à un seul de mes courriers dans lesquels je lui expliquais la situation dramatique dans laquelle mon fils se débattait.

 

 

 

_ Pendant quatre ans jamais Madame Walter n'a communiqué avec moi, ni par écrit, ni verbalement et alors qu'il y avait de très importantes questions à régler

 

Jamais jamais jamais elle n'a répondu à aucun de mes courriers

 

 

 

_ Les manquements de cette tutrice ont été très nombreux et je n'ai cessé de les signaler au Juge des tutelles et au Procureur de la République qui ont toujours couvert la tutrice. Ma mère, mon fils et moi même avons vécu un enfer pendant 4 ans.

 

 

 

_ J'ai alors dénoncé les agissements de cette dame sur mon site Internet et elle m'a attaquée en diffamation, le procès a lieu en janvier 2020. Je jure sur l'honneur et sur la Bible que tout ce que je dis contre cette femme est la pure vérité mais je sais qu'elle gagnera son procès. J'ai un dossier épais de 400 pages contre Madame Walter . Quel Juge acceptera de le lire ?

 

 

 

_ Je sais que Madame Walter gagnera ses deux procès, je sais qu'il n'y a strictement rien à faire contre elle.

 

 

 

_ Mon fils souffre de dépression chronique depuis son adolescence mais depuis l'irruption de Madame Walter dans nos vies il vit horriblement mal ce climat de tension. Il est très attaché à moi et surtout depuis qu'il a perdu son père à l'âge de 20 ans. Nous sommes extrêmement proche

 

_ Il est souvent en arrêt de travail et passe sa vie dans les hôpitaux

 

.

 

 

 

_ En novembre 2016 il a fait une tentative de suicide . Il était en forte dépression je voulais lui payer un séjour en clinique privée et je comptais sur un reliquat de la succession de mon père pour lui payer ce séjour . Pendant 8 mois je n'ai cessé décrire à Madame Walter qui n'avait qu'une signature à donner à la Banque pour que cet argent me soit versé et le 16 novembre mon fils a commis ce geste … J'en ai averti Madame Walter qui immédiatement dans les trois jours qui ont suivi a enfin signé le bon auprès de la Banque.

 

 

 

_ immonde, abject et cette dame se plaint d'avoir dû prendre des tranquillisants à cause de mes courriers.

 

 

 

Son comportement est inqualifiable mais ce qui l'est plus encore c'est le comportement de sa hiérarchie, parfaitement au courant et qui a laissé faire !

 

 

 

_ J'ai beaucoup hésité à prendre un avocat , je sais qu'avocat ou pas je n'ai aucune chance . Mais j'en ai pris un quand mémé pour rassurer mon fils . Il vient de sortir de cinq mois d'hospitalisation à Louis Mourier avec plusieurs périodes de contention... Depuis qu'il est sorti je l'ai pris avec moi et je m'occupe de lui 24 heures sur 24.

 

 

 

_ Je voulais qu'il témoigne à mon procès ainsi qu'une personne victime tout comme moi des agissements malsains de Madame Walter, je me suis donc adressée à des huissiers car on avocat est absolument injoignable et les huissiers m'ont dit que c'est l'avocat qui devait faire la demande …

 

 

 

Bref je suis à bout, losrque j'ai payé de l'avocat je lui i remis un dossier très épais et donc je ne peux joindre de pièces annexes à cette lettre.

 

 

 

J'ai décidé de mettre fin à mes jours car tout ceci est invivable, je ne sais pas si j'aurai le courage de le faire .

 

 

 

Je ne tiens plus à la vie, ce combat qui dure depuis cinq ans contre la tutrice est usant , à quoi bon vivre pour passer sa vie dans les commissariats de police ou les salles de Tribunal .et pour donner de l'argent à des avocats ou à cette tutrice.

 

 

 

_ Mais si j'arrive à trouver le courage de me tuer je déclare que Madame Walter et tous ceux qui la protègent m'ont poussée au suicide.

 

Respectueusement.

 

 

 

 

 

 

 

  • .

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0