· 

L'UDAF prétend qu'il n'y a pas d'héritage

 

 

 

_L'UDAF prétend qu'il n'y a pas d'héritage !

 

 

 

Je relaye aujourd'hui le témoignage de Christiane.

 

 

 

Je me permets de vous contacter afin d'obtenir des informations sur les recours possibles afin de régler le problème de ma mère, mise sous curatelle simple.

 

_

 

_Ma mère, âgée de 50 ans, a été mise sous curatelle afin d'obtenir une aide administrative puisqu'elle souffre de problèmes de santé. Plus précisément elle a vécu une erreur médicale lors de son opération en 2009 (By-Pass), il s'agit littéralement d'un miracle qu'elle soit encore en vie aujourd'hui puisqu'elle a subit des complications sur complications l'obligeant à rester à l'hopital pendant des mois.

 

 

 

S'ensuit de longues années de combats pour vivre avec les séquelles qui sont les siennes aujourd'hui : impossibilité de déplacer sur des distances longues/durées longues, impossibilité de se nourrir convenablement, prise de morphinique pendant de longue années (réduction/arrêt de ces traitements seules), douleurs récurrentes quotidiennes, problème cardiaque, respiratoire, ... .

 

En bref la vie de tout les jours est devenus très difficile et donc elle nécessitait une aide afin de l'aider dans ses démarches administratives puisqu'elle n'a pas pu gérer ceci pendant des années du fait de son état. 

 

 

 

_Elle a donc demandé à une assistante sociale de l’épauler dans ses démarches administratives mais cette dernière a fait une demande de mise sous curatelle à  l'UDAF,  que ma mère s'est vue accepter sans avoir sons avis à donner elle venait de perdre son père, un héritage était donc de mise et tout cet héritage a été confié à l'UDAF, il s'agit ici de plusieurs centaines de milliers d'€.

 

_Ayant encore la capacité intellectuelle de gérer son argent elle a été mise sous curatelle simple. Le problème étant qu'elle ne peut pas travailler elle bénéficie donc du statut d'adulte handicapé et donc d'une aide pour subvenir à ses besoins et ceux des mes 2 jeunes frères et sœurs, elle envisageait donc d'utiliser l'argent de l'héritage afin de l'investir dans des biens immobiliers ce qui lui apporterait un complément de revenu chaque mois, ceci étant une manière lucide de placer son argent au lieu de le laisser sur un compte.

 

 

 

Pourtant l'UDAF dis aujourd'hui que l'argent de l'héritage n'existe pas, il y a pourtant des preuves de cet héritage que possède le notaire normalement (qui celui-ci ne répond plus à ma mère depuis des semaines), elle est donc dépossédé de son argent sans qu'on ne puisse rien faire. De plus l'UDAF a fais la demande d'autorisation et de gérance du compte courant de ma mère auprès de la banque où réside le compte (Banque Populaire Grand Ouest), ceci a particulièrement étonné sa conseillère qui a formellement refusé une telle demande qui s'agissait d'un abus de la part de l'UDAF.

 

 

 

Aujourd'hui nous essayons de nous mobiliser ma grande soeur ainsi que moi-même afin de comprendre ce qu'il se passe et de protéger notre mère et ses biens. Ma mère aimerait sortir de cette curatelle mais elle n'y arrive pas elle se retrouve donc bloqué sans rien. A savoir également que le dossier d'adulte handicapé est en suspens depuis septembre et donc ne touche plus ses allocations elle se retrouve sans revenu, l'UDAF ne fais rien, refuse de lui verser quoi que ce soit et l'a laisse elle et mes jeunes frères et sœurs dans une situation plus que précaire.

 

 

 

_Cette situation est très critique et anormale à notre sens alors s'agit-il d'un abus de la part de l'UDAF d'un point de vue légal ? Quelles démarches pouvons-nous entreprendre afin de rectifier la réalité de l'argent mis sur les comptes de l'UDAF ? Comment sortir de cette curatelle au plus vite ? Comment obtenir des preuves afin de constituer un dossier ?

 

 

 

 

 

_Nous vous serions très reconnaissantes si vous pouviez nous aider dans cette situation délicate, nous ne sommes pas au fait de toute les subtilités relatives aux curatelles. 

 

 

 

Réponse de l'admin

 

 

 

_ Bonjour ,merci pour votre témoignage.

 

 

 

_Votre maman étant son curatelle sa curatrice n'a pas le droit de vous communiquer l'état de ses comptes , ni d'éléments concernant son héritage ( sauf si vous êtes sur le testament e votre grand-père)

 

 

 

_ En revanche la tutrice a l'obligation de tenir votre mère informée de l'état de ses comptes et votre mère peut communiquer avec vous sur ce sujet si elle le souhaite . (voir la Charte du Majeur protégé )

 

 

 

_ Vous ne précisez pas la raison pour laquelle votre mère a été placée sous tutelle extérieure , éventuellement vous pourriez adresser une requête au JCP pour avoir vous même la tutelle de votre maman ou au moins être sa subrogée curatrice

 

 

 

_ L'UDAF, si j'ai bien compris , prétend qu'il n'y a pas d'héritage , si vous êtes sûre du contraire, votre mère devrait écrire en RAR à sa curatrice, au JCP et au notaire pour avoir des éclaircissements sur ce point.

 

 

 

 

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0