· 

Tutelles et si on parlait des dérives des familles ?

 

 

 

Tutelles : Et si on parlait un peu des dérives des familles ?

 

_ Il me semble évident que les dysfonctionnements tutélaires ont tendance à diminuer .

 

 

 

_J'ai expliqué en long et en large les actions menées par notre Association ADVT et les résultats que nous avons obtenus . Donc je n'y reviens pas ici tout est dit sur le blog ADVT

 

 

 

_Il suffit pour s'en rendre compte de lire le contenu des pages Facebook consacrées à ces abus, il n'y a quasiment plus de témoignages depuis quelque temps et c'est extrêmement positif.

 

 

 

_Je vais donc archiver le groupe «  Stop aux abus de tutelle «  qui n'a plus de raison d'être.

 

 

 

_ Quant au groupe «  Les dérives del'UDAF » il va changer de titre et devenir «  Les fausses victimes des tutelles ( et de la justice) me gonflent.

 

 

 

_Pendant ces trois dernières années les actions menées ont ciblé les tuteurs professionnels et il fallait le faire.

 

 

 

_ Mais quand on travaille sérieusement sur le sujet des dysfonctionnements tutélaires , comme j'ai la prétention de le faire, on se rend très rapidement compte qu'il y a des abus des deux côtés . Il n'y a pas les méchants tuteurs d'un côté et les blanches victimes pures et innocentes de l'autre , c'est mille fois plus complexe que ça …

 

 

 

_ Mettre les dysfonctionnements tutélaires uniquement sur le dos des associations tutélaires est d'une imbécillité monstrueuse .

 

 

 

_ Il faut avoir le courage de le dire, et moi ce courage je l'ai , l'entourage des «  pauvres victimes des tutelles » est très souvent à l'origine des problèmes des dites victimes ...

 

 

 

_ Lutter contre les dysfonctionnements tutélaires c'est rechercher TOUTES les responsabilités . Les tristes dérives de beaucoup de tuteurs professionnels ne sont que la partie immergée de l'iceberg , celle qu'on attaque en priorité car elle est la plus visible …

 

 

 

_ Bref pour me résumer, parler des dérives des tuteurs professionnels c'est bien , mais ça ne suffit pas . Si on veut s'attaquer VRAIMENT au problème il faut aussi parler des dérives des familles .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0