· 

Quand votre propre avocat s'arrange pour vous faire perdre le procès

 

___Quand votre propre avocat fait tout pour que vous perdiez le procès.

 

_Il y a un et demi j'ai été assignée en justice ( à tort à mon avis ) par un tuteur .

 

_Un tuteur ( Mandataire judiciaire ) est un auxiliaire de justice et il est très, très, très difficile de se défendre contre un auxiliaire de justice, c'est même quasiment impossible car les juges prendront systématiquement son parti comme je vais le démontrer .

 

_J'avais choisi de ne pas prendre d'avocat ( j'ai une certaine aversion pour ces gens là ) et de me défendre seule en envoyant mes conclusions à l'avocat de la partie adverse et au Tribunal.

 

_J'avais réuni toutes les preuves que l'assignation était infondée et le juge, s'il s'est bien donné la peine de lire les documents que je lui ai envoyés savait parfaitement que j'étais dans mon bon droit .

 

_Le procès a été repoussé cinq fois, les deux premières à cause de la grève des avocats, et la cinquième fois, en novembre dernier, le Président du Tribunal m'informe qu'en raison de la loi qui est passée en 2019 je suis maintenant OBLIGEE de prendre un avocat !

 

_Je lui explique que c'est parfaitement injuste puisque quand j'ai été assignée cette loi n'existait pas, la Juge me répond que cette loi est valable pour toutes les affaires en cours, donc pour la mienne.

 

_Bref on me met le couteau sous la gorge : soit tu payes un avocat soit le juge te condamne sans t'avoir écoutée … Un infect chantage.

 

_Je suis effondrée, contre mon gré, le choisis un avocat, je lui explique la situation et comme la date du procès est fixé en janvier je lui envoie immédiatement mes conclusions.

 

 

 

_Je lui explique bien que toute cette affaire dure depuis un an et demi, qu'elle est sans cesse repoussée et qu'il doit m'envoyer ses conclusions le plus rapidement possible pour qu'il n'y ait pas un nouveau renvoi car ça devient invivable.

 

_Mais voilà, un mois après avoir reçu mes conclusions et ses honoraires, mon avocat ne s'est toujours pas manifesté …. Aucune réponse à mes mails et il est injoignable au téléphone.

 

_Le 28 décembre, à quelques jours du procès j'arrive enfin à le joindre et il m'explique très calmement qu'en effet il n'a envoyé ses conclusions ni à moi, ni au Tribunal ni à la partie adverse !

 

_Je suis stupéfiée, je lui explique que dans ces conditions le procès risque encore d'être reporté, il me répond, très calmement que c'est probable, en effet mais qu'il espère que «  ça ne va pas m'empêcher de passer un bon réveillon «  …

 

_Donc, deux hypothèses, soit il a compris que mon adversaire étant un a auxiliaire de justice, les Juges veulent que je perde le procès , soit, il s'est entendu avec l'avocat de la partie adverse, en effet la somme que me réclame celui-ci est colossale donc j'imagine que les deux avocats ont négocié entre eux derrière mon dos .

 

 

Bref, comme disait Dupont Moretti juste avant de devenir Ministre «  De nos jours mieux vaut ne pas avoir affaire à la justice « 

Écrire commentaire

Commentaires: 4
  • #1

    Cléret (dimanche, 17 janvier 2021 09:50)

    Chère Madame, il est certain que les deux avocats se sont coordonnés pour vous faire perdre le procès. Le vôtre n'a pas voulu se faire d'ennemi avec le mandataire judiciaire ami avec les gens du tribunal. Comme votre avocat n'a rien fait pour l'audience du 28 décembre, il doit vous rembourser. J'imagine que vous ne devez pas avoir le résultat mais il faut étaler les noms de ces voyous sur les réseaux sociaux ainsi que le nom de la juridiction, le seul moyen pour que les choses changent.

  • #2

    Admin (dimanche, 17 janvier 2021 11:30)

    Je suis bien consciente que les deux avocats se sont coordonnés pour me faire perdre le procès.
    Citer le nom de mon avocat sur ce blog me vaudrait d'être attaquée en justice par lui j'imagine c'est pourquoi je me garde bien de le faire. Toutefois j'ai donné le nom de son cabinet à pas mal de gens que je connais ( et je connais beaucoup de monde ) le bouche à oreille ça marche dans les deux sens .

  • #3

    Sandrine Dumas (dimanche, 24 janvier 2021 12:10)

    Bonjour collègue
    Je me permets de vous appeler collègue puisque finalement nous subissons les mêmes déboires.
    Un grand classique du monde des avocats.
    Ils ne se bouffent surtout pas entre eux les loups.
    Mais svp ne baisse pas les bras
    Continuez de vous battre
    Garder bien les preuves de toutes vos actions Madame
    Force et courage
    Sandrine

  • #4

    Admin (dimanche, 24 janvier 2021 16:56)

    Bonjour collègue !
    J'ai l'impression que nous ne sommes pas les seules, vous et moi à être victimes de ce genre d'escroquerie ...
    Il est terriblement difficile de se battre contre ces gens-là mais je suis bien décidée à ne pas me laisser faire .