· 

Encore un nouveau cas d'internement psychiatrique pour cause de prétendue paranoïa

Et hop ! Encore un internement en psychiatrie pour cause de « délire paranoïaque »

 

J'ai déjà fait mention, sur ce blog, d'une personne qui a été enfermée pendant deux mois à l'asile – oui je sais pour cause de «  politiquement correct » on ne dit plus asile … et soumise à un lourd traitement médicamenteux pour cause de «  délire paranoïaque » … hum hum il se trouve que cette dame dénonce sur Internet un certain nombre de « dysfonctionnements judiciaires » … Je me garderai bien de dire qu'on l'a mise sous cloche pour la faire taire, tout ce que je sais est que la paranoïa ne se soigne pas, dans ce cas pourquoi avoir enfermé cette dame pendant deux mois si la maladie dont elle est prétendument atteinte ne se soigne pas ???

 

Pas plus tard, un internaute -sur lequel je ne donnerai aucun détail pour éviter d'envenimer sa situation- m'informe qu'il vient d'être lui aussi diagnostiqué parano et envoyé à l'hôpital psychiatrique... Il m'a fait parvenir un dossier , avec, selon lui les PREUVES que ses dires ne sont pas des forgeries de son cerveau malades mais l'expression de la réalité. Oui mais voilà, selon le psy ces preuves seraient insuffisantes pour prouver la réalité des faits et la personne aurait «  brodé » autour de quelques faits certes réels mais mineurs... et les aurait exagérément amplifiés ...

 

Bref je me garderai bien de faire un diagnostic dans un sens ou dans l'autre , je ne suis pas psy, ni même médecin mais ce que dit cette personne me paraît plutôt crédible et cohérent …

 

 

Plus tard, quand tout sera rentré dans l'ordre et surtout si cette personne me le permet je développerai cette histoire mais dores et déjà je me pose une question «  Pourquoi enferme-t-on quelqu'un dont il est dit dans l'expertise qu'il n'est probablement pas dangereux et qui plus est pour une prétendue maladie pour laquelle il est de notoriété publique qu'il n'y a pas de traitement « ?

Écrire commentaire

Commentaires: 0